Suivez-nous sur

BMW

ESSAI BMW M135i F40 2020

L’AT…TRACTION EN 4 CYLINDRES

Avec la nouvelle Série 1, le constructeur bavarois opère un profond changement de philosophie. Adieu la propulsion au profit de la traction et bye bye le moteur 6 cylindres transversal au profit de 3 et 4 cylindres en ligne. Mais rassurez-vous, l’esprit BMW demeure avec un réel plaisir de conduire, preuve que cette nouvelle Série 1 reste une at…traction !

Lancée sur le monospace compact Série 2 Active Tourer, BMW décline sa plateforme traction qui sert également aux X1 et X2, sur sa nouvelle compacte Série 1. Avec cette nouvelle Série 1 type F40, BMW a vraiment basculé dans l’ère de la traction et même si cette M135i, la version la plus sportive avec son 4 cylindres turbo essence de 306 ch dispose d’une transmission intégrale xDrive, l’architecture de la Série 1 est bien développée autour d’une transmission traction. La fin d’une époque mais quelque part ce choix technique correspond aussi aux besoins industriels du moment.  

ON CHANGE TOUT MAIS L’ESPRIT RESTE !

Si la philosophie est différente, l’esprit demeure identique. Tel fut le défi des ingénieurs BMW lors du développement de cette nouvelle Série 1, type F40 pour les initiés. Si elle conserve la silhouette globale de sa devancière avec un capot moteur moins long (merci la traction), tout en se montrant plus moderne et dynamique dans son style avec des lignes plus tendues, des arêtes plus vives et une calandre «double haricot » énorme qui correspond aux derniers codes stylistiques de la marque. Une fois à bord, la nouvelle Série 1 s’inspire directement de sa grande soeur Série 3 dans l’agencement épuré de sa planche de bord. Les commandes tombent parfaitement sous la main et dans le champ de vision et l’intuitivité est l’un des points forts du nouveau système multimédia. Derrière le volant sport 3 branches de cette M135i, le tableau de bord est full digital mais on conserve en affichage numérique les fameux compteurs ronds. Hyper équipée et connectée, cette version sportive que l’on paye au prix fort dispose de tous les équipements de confort et de sécurité. La qualité des matériaux ne souffre d’aucune contestation et on trouve très vite ses marques une fois parfaitement calé dans les sièges sport au confort ferme, mais bon c’est du sport !    

PLAISIR DE CONDUITE PRÉSERVÉ 

En action sur les belles routes du Lubéron, dont la mythique ascension du Mont Ventoux, cette M135i xDrive offre du plaisir même avec 2 cylindres de moins. Si la sonorité très artificielle n’est pas le point fort du 4 cylindres turbo, ce moteur pousse avec une large plage d’utilisation grâce à un couple important. Ferme et rigide, cette M135i est une authentique BM’ sportive avec un comportement plus équilibré et un train arrière moins nerveux et collé (trop !) à la route. Une petite tendance au sous-virage, typique d’une traction, même avec une transmission 4 roues motrices (maxi 50% du couple sur le train arrière), peut apparaître en entrée de virage lorsque l’on rentre fort sur les freins. Mais globalement, le comportement est plus neutre avec un train avant plus efficace qui gère mieux la motricité que sur la précédente Série 1, preuve d’un bel équilibre et d’une parfaite gestion de la puissance sur la train avant avec un système encore plus rapide qui gère la régulation du patinage.

La nouvelle Série 1 M135i n’a plus la même philosophie mais ne sacrifie pas le plaisir à son volant malgré de nombreux changements. Si le BM’iste convaincu estime que ce n’est plus vraiment une BMW car elle ne cultive plus cette fameuse différence, elle n’en demeure pas moins une compacte hyper efficace, rapide et plaisante à conduire.

Photos Laurent SANSON

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

IDENTIFIER VOTRE VÉHICULE

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans BMW