VW AMAROK 2.0 BiTDi DAKAR ÉDITION 4MOTION 4X4 ENCLENCHABLE

  • par Laurent SANSON
  • texte & photos
  • 25 mai 2011

PRINCE DES SABLES

Avec l’Amarok, VW débarque avec de réels arguments dans le monde du pick-up. Utilitaire pour certains et véhicule plaisir pour d’autres, l’Amarok est aussi un franchisseur hors pair comme il l’a démontré,  dans sa version 4Motion enclenchable avec boite de transfert à crabots, lors de notre essai sur les pistes marocaines du parc national de Ksar Massa au sud d’Agadir dans une ambiance typiquement rallye-raid.

 

vw amarok bitdi 163 chDénommé Amarok, traduction de loup en langue inuit, le VW Amarok ne manque pas d’ambition afin de croquer une concurrence essentiellement en provenance du pays du soleil levant avec les Mitsubishi L200, Isuzu D-Max, Mazda BT50, Toyota Hilux, Nissan Navara. En débarquant dans ce segment loin d’être confidentiel à l’échelle mondiale, Volkswagen n’arrive pas sur la pointe des pieds, mais en conquérant avec son Amarok, qui même s’il ne révolutionne pas la catégorie, compte bien rompre le leadership des japonais.


UN PICK-UP MULTIFONCTIONS

Premier pick-up construit par le constructeur allemand, l’Amarok compte bien devenir rapidement le n°1 du segment avec sa distribution mondiale, hormis les USA. Intégré dans la gamme des utilitaires du fait de sa carrosserie spécifique dont la vocation première est le chargement, l’Amarok n’en demeure pas moins un véhicule à double personnalité qui trouve également une certaine application auprès des particuliers qui recherchent une auto familiale passe-partout, au propre comme au figuré, et à la capacité de chargement élevée grâce à sa benne très généreuse. En montagne, dans un vignoble, au fin fond du désert marocain et pourquoi pas en milieu urbain pour se démarquer des SUV et crossover du haut de gamme, l’Amarok avec son look massif de baroudeur indestructible n’a pas à rougir, surtout dans sa finition haut de gamme avec sa présentation Premium et ses équipements de confort comme la climatisation automatique et le système de navigation empruntés à la gamme tourisme. Bénéficiant de l’expertise du constructeur allemand dans le monde des 4x4 de luxe avec le Touareg, l’Amarok ne vise pas du tout la même clientèle et le montre bien avec sa présentation plus classique. Même si elle n’est pas du niveau d’une berline ou d’un SUV de la gamme tourisme, la finition de l’Amarok marque une véritable différence avec la concurrence en se montrant moins austère. Même s’il n’atteint pas les standards de la marque en terme de finition et de matériaux à l’image des plastiques durs qui habillent l’imposante planche de bord, la construction n’en demeure pas moins très sérieuse.


UN BAROUDEUR TOP BENNE

Derrière son look de déménageur loin des derniers canons des crossovers et SUV au top de la tendance, l’Amarok répond par d’autres arguments dont celui du pratique. Avec son immense benne qui peut recevoir entre les passages de roues une palette au format européen, il peut embarquer 950 kg de charge et jusqu’à 1150 kg sur l’on opte pour la suspension renforcée 5 lames, ce qui ne l’aide pas sur sa masse générale qui est de 2 tonnes. Beau bébé haut sur pattes avec sa garde au sol de franchisseur, l’Amarok ne laisse pas indifférent sur son passage. Utilisant une technique “ancestrale” pour sa suspension arrière avec de bonnes vieilles lames au nombre de 3 de série, l’Amarok surprend par son confort qui sans être à la hauteur d’un Touareg, n’a rien d’un supplice pour les occupants. Idem en tout-terrain, le confort reste très appréciable avec une prise de roulis réduite et ce malgré un travail vertical important de la suspension. Même s’il sautille sur certaines bosses de la route, il absorbe particulièrement bien les irrégularités du revêtement. Une fois hors du bitume et plus particulièrement dans le sable et la caillasse, l’Amarok dévoile un caractère de franchisseur tel un félin chasseur.

 


vw amarok bitdi 163 chSUR LA PISTE MAROCAINE EN A...MAROK

Fabriqué en Argentine et désormais en Allemagne pour le marché européen, l’Amarok était au départ destiné au seul marché sud-américain et c’est donc sur les pistes du rallye raid le plus célèbre au monde, le Dakar, que VW a affiné la mise au point de son Amarok en tant que véhicule d’assistance des Race Touareg de course engagés par l’usine. Le sable, il connaît et qu’importe les ornières, les oueds ou encore la pente vertigineuse d’une dune de sable comme lors de notre séance de Off Road le long de l’Atlantique sur une ancienne épreuve spéciale du rallye de l’Atlas, l’Amarok avale les difficultés avec aisance dans sa version 4Motion enclenchable qui bénéficie d’une boite de transfert et d’un blocage du différentiel (en option). Avec ce cocktail, le gros bébé VW se joue des situations les plus cocasses. Hyper efficace en Off Road et sur route, il le doit également à son moteur 2.0 BiTDi qui n’est autre que le bloc 4 cylindres turbo diesel à injection directe boosté par une double suralimentation, ce qui permet d’offrir une puissance de 163 ch mais surtout un couple de “camion” de 400 Nm disponible à partir de 1 500 tr/mn. Très souple d’utilisation, ce moteur propose un véritable agrément de conduite tout en se montrant relativement économe avec une consommation mixte annoncée de 7,8 l/100 km, soit 206 g/km de CO2.

 

vw amarok bitdi 163 ch



vw amarok bitdi 163 chJ’AI AIMÉ

- le look de baroudeur robuste

 

- le confort de la suspension en tout terrain et sur route

 

- ses capacités de franchissement

 

- la qualité perçue de bon niveau pour ce type de véhicule

 

- la souplesse d’utilisation et la puissance du moteur




vw amarok bitdi 163 chJE N’AI PAS AIMÉ


- le simple badge adhésif Dakar pas très valorisant pour une série limitée

 

- le tarif plus élevé que la concurrence, mais pour des prestations supérieures

 

- La consommation de l’ordre de 11 l/100 km lors de notre essai

 

 



publicité

kit e85 bioethanol power system

 

vw amarok bitdi 163 chFICHE TECHNIQUE

VW AMAROK

- finition Trendline Dakar Édition série limitée
- pick-up 4 portes - 5 places
- châssis échelle et carrosserie double cabine avec benne AR de 2,52 m2
- longueur 5,25 m - largeur  1,94 m - hauteur 1,83 m
- moteur 4 cylindres BiTDi diesel de 1 968 cm3
- injection directe Common Rail
- suralimentation par 2 turbos
- puissance de 163 ch à 4 000 tr/mn
- couple de 400 Nm de 1 500 à 2 000 tr/mn
- boite de vitesses mécanique à 6 rapports
- transmission 4Motion 4x4 enclenchable
- boite de transfert de série
- blocage du différentiel en option (668 euros)
- suspension AR confort 3 lames (renforcée 5 lames en option)
- principaux équipements : jantes alu 17 pouces avec pneus 245/65 R18, airbags, ABS dont ABS off-road, ESP, système audio radio cd 6 HP, climatisation semi-auto...
- vitesse maxi de 181 km/h
- consommation mixte de 7,8 l/100 km
- émissions de CO2 de 206 g/km (malus de 1 600 euros)
- prix du modèle testé de 34 470 euros

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france