TOYOTA AYGO 1-0 VVT-i X-CITE 2014

Essai Toyota Aygo 1.0 VVT-i x-cite 2014 photo Laurent Sanson
  • Essai Toyota Aygo 1.0 VVT-i x-cite 2014 photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON

  • texte et photos
  • 7 juillet 2014

LA

MANGA CAR

On ne connaissait pas le constructeur nippon aussi décalé, décomplexé et haut en couleur. Excentrique, délurée et joueuse, la nouvelle Toyota Aygo se lâche en se voulant très expressive et ludique. Toyota l’affiche haut et fort et l’assume pleinement, la nouvelle Aygo revendique son attachement à la culture japonaise Manga. En route pour le jeu sur les routes des Pays-Bas.

 

essai toyota aygo 1.0 vvt-i x-cite 2014 photo laurent sansonLe saké coule à flot dans les couloirs du numéro un mondial. Du jamais vu, voici que Toyota se lâche intégralement, limite sans réserve, avec sa nouvelle mini-citadine Aygo version 2014.

Construite en commun avec le groupe PSA et partageant ses composants techniques, dont la plate-forme, avec ses cousines Peugeot 108 (lire notre essai) et Citroën C1 nouvelles versions, la petite japonaise se démarque indéniablement des françaises par son look et sa personnalité très extravertie. Encore plus fun, le terme semble désormais faire partie de la culture de la marque alors que les dernière productions, hors coupé GT86, n’avaient justement rien de fun en matière de présentation très classique et statutaire. On ne va donc pas se plaindre de ce virage à 180° de Toyota qui comprend que l’européen aime aussi les petites voitures rigolotes, ludiques et l’Aygo nouvelle génération s’inscrit parfaitement dans cette mouvance.


essai toyota aygo 1.0 vvt-i x-cite 2014 photo laurent sansonUNE SÉDUCTRICE FLASHY

A force de produire des modèles sur l’unique argument du meilleur prix, les constructeurs négligent parfois le style en se concentrant sur le pratique et le prix de revient et la précédente génération de l’Aygo, tout en marquant une légère différence stylistique avec ses cousines françaises manquait de personnalité. Mais voilà les temps changent et on peut aussi produire des petites autos au prix contenu tout en apportant du style, une simple question d’envie, d’état d’esprit et sur le coup Toy’ en avait vraiment envie et le discours de la marque est d’ailleurs sans ambiguïté, on se lâche et on s’affirme culturellement parlant. La thématique retenue se revendique du J-Playfull en référence à la culture japonaise Manga avec des formes franches et extraverties et pour un peu on débarque dans un épisode dans un dessin animé. Inutile aussi de vous dire que lors de cet essai effectué aux Pays-Bas, nous avons fait sensation avec notre Aygo dans un pays où le orange est la couleur de l’équipe nationale de football. En pleine période de Coupe du Monde au Brésil, nous avions la totale look du supporter batave pour l’anecdote et difficile de savoir si les pouces levés aux faux rouges étaient pour la voiture ou sa couleur.


essai toyota aygo 1.0 vvt-i x-cite 2014 photo laurent sansonSTAR DU X !

Le trait caractéristique de son look réside dans sa face avant qui laisse apparaître un design en forme de X renforcé par sa finition noire laquée qui contraste avec la teinte de caisse. Double effet «kiss cool» garanti et surtout elle ne manque pas d’allure la petite japonaise avec des traits marqués et des arêtes vives et franches. Rien à voir donc avec les formes plus douces et rondes des 108 et C1, l’Aygo nouvelle génération fait dans le spectaculaire et Toy’ affirme que toutes les décisions stylistiques et techniques sont la conséquence d’une orientation ludique. Sur le coup, on veut bien croire la bonne parole du constructeur japonais qui veut vraiment sortir du lot dans ce ménage à trois avec les cousines 108 et C1, sans oublier la concurrence désormais bien plus nombreuse que lors du lancement de la première Aygo en 2005. La gamme est d’ailleurs construite autour de cette thématique forte et si le client plus classique peut toujours se rabattre sur la finition d’entrée de gamme X et la haut de gamme «Premium» X-Clusiv, les X-Cite (notre version orange d’essai) et X-Play sont les plus décalées de la bande. En ajoutant les packs de personnalisation proposés, on peut ainsi se configurer une nouvelle Aygo particulièrement fun et rigolote à l’image de notre version X-Cite de notre essai.

 

essai toyota aygo 1.0 vvt-i x-cite 2014 photo laurent sansonCONNECTÉE VIA UN SMARTPHONE

Différente dans le style et sa personnalité, la nouvelle Aygo n’en partage pas moins son contenu technique avec les 108 et C1. La plate-forme qui demeure identique à la version précédente bénéficie de quelques évolutions et outre l’extérieur c’est aussi dans l’habitacle qu’elle se démarque cette nouvelle Aygo en adoptant un système multimédia X-Touch constitué d’un écran tactile de 7 pouces sur lequel on pilote son smartphone. Dénommé Mirror Screen chez Peugeot, le X-Touch devient le relais du smartphone sur lequel on peut lire ses sms, écouter sa musique, regarder des photos et profiter du système de navigation propre au smartphone que l’on pilote directement depuis l’écran tactile. Mais à la différence de Peugeot dont la navigation n’est pas intégrée et ne propose aucune autre alternative, la Toy’ embarque un système de navigation avec cartographie Europe disponible en option. Ainsi plus de risque de coupure de réseau 3G et donc de la perte du signal GPS.

Au volant, la nouvelle Aygo reste agréable à conduire et même si son moteur 1.0 litre 3 cylindres VVT-i qui développe 69 ch n’est pas un foudre de guerre, il n’en demeure pas moins parfaitement adapté à un usage urbain. Couplé sur notre version d’essai avec la boite robotisée à 5 rapports dont les passages de vitesses ne sont pas un modèle de rapidité, ce bloc fait néanmoins correctement son travail en ville. Une fois hors agglomération, le manque de puissance se fait sentir et l’auto devient plus poussive et c’est bien dommage que Toyota ne propose aucun autre moteur que ce petit 1,0 litre VVT-i. Agile, bien guidée et bien suspendue, tout en étant plus ferme que la nouvelle 108, l’Aygo 2014 gagne en plaisir de conduite et en confort.


Elle est la plus fun de la trilogie 108-C1-Aygo et la petite Toyota propose un univers qui lui appartient. Chacun peut se configurer son Aygo et cette personnalisation reste en plus accessible avec des packs aux prix serrés. Toyota a bien pensé sa nouvelle Aygo en lui conférant une véritable personnalité. Modèle d’accès à la gamme Toyota, la nouvelle Aygo a aussi pour mission d’attirer une nouvelle clientèle et son univers ludique semble être un bon argument. Il ne lui manque plus qu’un vrai moteur pour que le jeu puisse être encore plus excitant, mais ce n’est semble t-il pas au programme.


VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA TOYOTA AYGO 2014

essai toyota aygo 1.0 vvt-i x-cite 2014 photo laurent sanson

essai toyota aygo 1.0 vvt-i x-cite 2014 photo laurent sanson

essai toyota aygo 1.0 vvt-i x-cite 2014 photo laurent sanson

 

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france