SKODA FABIA 3 COMBI 1-2 TSi 90 STYLE 2015

Essai Skoda Fabia 3 Combi TSi 90 Style 2015 - photo Laurent Sanson
  • Essai Skoda Fabia 3 Combi TSi 90 Style 2015 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 17 février 2015

UNE CITADINE CHAMPIONNE

DU GROS VOLUME

Avec son immense malle de coffre de 530 litres, la nouvelle Skoda Fabia 3 Combi, déclinaison break de la nouvelle génération de la citadine star du constructeur tchèque, s’impose indéniablement comme une championne du gros volume pour les familles qui recherchent de l’espace dans un gabarit mesuré.

essai skoda fabia 3 combi tsi 90 style 2015 photo laurent sanson

Lancée en berline en fin d’année 2014, la citadine tchèque se dote de sa déclinaison break pour les rois du déménagement et du besoin de volume pour du transport ou encore dans le cadre d’activités outdoor, comme le vélo par exemple. Concurrente directe des Renault Clio 4 Estate et de sa cousine Seat Ibiza ST, la Fabia Combi règle leur compte à la française et l’espagnole avec un volume de chargement en configuration 5 places de 530 litres. Une soute immense qui distance relègue la française de 87 litres et l’ibérique de 100 litres, c’est énorme. Pour faire simple, la nouvelle Fabia Combi qui ne l’oublions pas est une citadine fait donc aussi bien qu’une Renault Mégane Estate du segment supérieur. Ils sont ainsi chez Skoda, en offrir toujours plus pour moins cher avec des prix parfaitement ajustés. L’idée du groupe VW de faire de Skoda une marque éventuellement low cost est désormais révolue car avec 1 037 200 véhicules vendus dans le monde en 2014, Skoda est entré dans une nouvel ère de son histoire et surtout la marque tchèque participe désormais pleinement aux bons résultats du groupe VW, ce qui n’est pas le cas de Seat qui traine la patte et ne décolle pas malgré une évolution notable des ventes l’an dernier.

essai skoda fabia 3 combi tsi 90 style 2015 photo laurent sanson

UNE OCTAVIA COMBI EN RÉDUCTION

Déclinaison de la berline lancée il y a quelques semaines, le break Fabia Combi de troisième génération en reprend tout naturellement la base, de la plateforme aux motorisations, en passant par les transmissions et les finitions. La vraie nouveauté se passe derrière les sièges avant, autant dans l’habitabilité que le design. Extérieurement, le style avec des lignes tendues et des arêtes vives lui donne une silhouette d’Octavia Combi en réduction tout en étant particulièrement dynamique avec une silhouette globale plus équilibrée que sa devancière. Si la planche de bord personnalisable au niveau du bandeau demeure strictement identique et que le système Mirror Link qui permet l’accès à la navigation via un smartphone demeure toujours perfectible et surtout tributaire du réseau de téléphonie mobile, la Fabia Combi 3 révèle tous ses secrets en ouvrant son hayon qui débouche donc sur un coffre géant de 530 litres sans la roue de secours, ce qui représente un gain de 25 litres par rapport à sa devancière. Une fois la banquette rabattue, on passe à 1 395 litres, de quoi rentrer un vélo adulte sans le moindre problème. Si le volume est conséquent, en revanche la modularité n’est pas à la hauteur de la grande soeur Octavia Combi et on cherche donc les tirettes sur le côté du coffre afin de rabattre automatique les dossiers. La manipulation n’est donc pas évidente et surtout le plancher du coffre n’est pas plat et il y a même une marche constituée par les dossiers rabattus. La solution afin d’avoir un plancher plat passe donc par l’acquisition de l’option du plancher amovible qui permet d’être à niveau.

essai skoda fabia 3 combi tsi 90 style 2015 photo laurent sanson

MOTEUR TSi ESSENCE, LE MEILLEUR CHOIX

Sans surprise, on retrouve sous le capot la gamme des moteurs MPi et TSi essence ainsi que TDi diesel de la berline, excepté le petit moteur d’entrée de gamme 1.0 60 ch jugé trop léger. Pour cet essai, nous avons retenu celui qui doit représenter le gros des ventes, à savoir le 4 cylindres 1.2 d’une puissance de 90 ch qui est couplé avec une boite mécanique à 5 rapports et au guidage parfait. À l’usage en version 90 ch boite mécanique, ce 4 cylindres est parfaitement dans son élément sur cette Fabia Combi qui accuse à vide 1 058 kg sur la bascule et dont le comportement se montre vif et précis. Seul l’étagement de la boite, avec des rapports longs, impose que l’on tire sur les régimes et du coup la consommation monte au dessus des 8 l/100 km sur notre parcours d’essai qui mixait ville, autoroute et moyenne montagne au dessus de Nice. Une boite 6 rapports que l’on retrouve sur la version 110 ch ne serait pas de trop

L’offre diesel TDi est désormais uniquement constituée d’un bloc 3 cylindres 1.4 litre décliné en deux niveaux de puissance de 90 et 105 ch. Ce moteur bruyant n’est pas très agréable à l’oreille sur tous les régimes et on préfère franchement les moteurs essence 4 cylindres TSi qui offrent un réel agrément de conduite, mais également acoustique. Après, c’est toujours une affaire de kilométrage.

Avec la Fabia Combi nouvelle génération, Skoda propose une offre très attractive sur le segment des breaks citadins. Joliment dessinée et parfaitement équilibrée dans sa ligne, bien équipée et même astucieuse avec ses nombreux petits rangements et agréable à conduire, la tchèque est la championne du gros volume sur le segment. Une citadine familiale par excellence et c’est juste Simply Clever !

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA SKODA FABIA 3 COMBI 2015

essai skoda fabia 3 combi tsi 90 style 2015 photo laurent sanson

essai skoda fabia 3 combi tsi 90 style 2015 photo laurent sanson

essai skoda fabia 3 combi tsi 90 style 2015 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france