SEAT LEON ST BREAK 1-4 TSi 140 FR 2014

Essai Seat Leon ST break 1.4 TSi 140 FR 2014 - photo Laurent Sanson
  • Essai Seat Leon ST break 1.4 TSi 140 FR 2014 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 11 février 2014

MÈRE PORTEUSE

La nouvelle Seat Leon lancée il y a un an porte tous les espoirs de la marque ibérique qui ne doit plus être dépendante de sa célèbre Ibiza. Désormais déclinée en version break après les carrosseries berline 5 portes et SC coupé 3 portes, la Leon ST assume parfaitement ce rôle de mère porteuse en offrant un espace généreux dédié au chargement, une réelle nouveauté. 

 

essai seat leon st break 1.4 tsi 140 fr 2014 photo laurent sanson

En progressant dans de nombreux pays, dont l’Allemagne avec une hausse de plus de 20%, la marque ibérique est en train de franchir un cap dans sa pénétration et la nouvelle Leon, lancée en début d’année 2013, n’est pas étrangère au renouveau du constructeur de Martorell qui mise sur sa nouvelle compacte pour séduire de nouveaux clients. En France, l’effet nouvelle Leon est également pleinement présent avec une amélioration de plus de 66% des ventes l’an dernier et l’arrivée du break ST va renforcer cette position en répondant aux besoins des familles et jeunes couples qui recherchent un véhicule volumique, pratique et au design dynamique. Le lancement de la ST permet également à la marque d’introduire de nouvelles technologies de sécurité et de confort.

essai seat leon st break 1.4 tsi 140 fr 2014 photo laurent sansonUNE GROSSESSE ASSUMÉE

Avec sa Leon ST, Seat se positionne clairement sur le marché de sa cousine germanique, la VW Golf SW, avec qui elle partage d’ailleurs la plateforme modulable MQB et ses motorisations. Tout en gagnant 27 cm uniquement sur le porte-à-faux arrière, l’empattement étant identique par rapport à la Leon berline, la Leon ST n’en conserve pas moins une ligne aux flancs sculptés alors que l’inclinaison prononcée de la lunette arrière lui permet d’offrir un dessin arrière très fluide qui n’a pas d’incidence au final sur le volume de chargement. Extérieurement, la nouvelle Leon ST reprend les ingrédients de la gamme tant dans les finitions que les motorisations et c’est donc dans son volume intérieur qu’elle apporte une véritable plus-value. Avec 587 litres de chargement sous tablette et jusqu’à 1 470 litres avec la banquette arrière rabattue, la Leon ST est parfaitement dans la moyenne haute d’un segment qui bénéficie de nombreuses nouveautés depuis quelques mois, dont la nouvelle Honda Civic Tourer qui avec ses 624 litres caracole en tête de la catégorie. Pratique d’usage avec son double plancher et ses poignées latérales dans le coffre qui permettent de rabaisser les sièges arrière en un tour de main, la Leon ST offre un grand espace quasi plat de 1 470 litres dans lequel il est même possible de rabattre le dossier du siège passager avant, ce qui permet de transporter des objets d’une longueur maxi de 2,67 m, une planche de surf par exemple.

essai seat leon st break 1.4 tsi 140 fr 2014 photo laurent sansonUN BREAK PRATIQUE ET DYNAMIQUE

Lorsque l’on parle de break, on pense toujours à tort qu’il s’agit d’un véhicule dédié uniquement au chargement et les allemands ont vite compris que ce type de silhouette pouvait également être sportive et les exemples ne manquent pas. Seat qui revendique cette culture sportive ne pouvait ne pas concevoir sa Leon ST comme un véhicule dynamique, tant dans la ligne que le comportement routier et les performances. Si les versions d’entrée de gamme n’ont pas cette vocation, la finition FR associée avec des moteurs essence ou diesel TDi avec des puissances à partir de 150 ch reprend les ingrédients de la sportive familiale avec un châssis sport et un essieu arrière multibras qui permet une meilleure filtration des irrégularités de la route et surtout un meilleur guidage du train arrière. Malgré sa finition FR et son châssis sport qui comprend un rabaissement de la hauteur de caisse, notre version d’essai équipée du moteur 1.4 turbo essence TSi de 140 ch disposait d’un train arrière semi-rigide qui de ce fait rend le train arrière moins tolérant et plus sec au détriment du confort global aux places arrière. Derrière justement, l’assise s’avère excellente et l’habitabilité demeure identique par rapport à la berline.

Au volant, la Leon ST ne fait pas sentir son coffre et le petit surplus de poids de 45 kg par rapport à la berline. Vive de son train avant et particulièrement bien équilibrée dans les grandes courbes, la Leon ST FR maîtrise parfaitement son roulis sans pour autant détruire le confort qui reste très correcte et ce même avec des roues de 17 ou 18 pouces. Globalement malgré le surpoids et l’allongement de 27 cm uniquement en porte-à-faux arrière, on retrouve dans cette variante break tout le dynamisme et l’équilibre du châssis de la berline.

Coup d’essai et coup de maître pour le constructeur espagnol pour le premier break de l’histoire de la Leon. Outre la ligne dynamique parfaitement valorisée avec la finition sportive FR, Seat ajoute tout le sérieux du contenu technologique du groupe VW, un gage de qualité. Le tableau pourrait être encore plus joyeux sur le système de navigation n’était pas option sur l’ensemble des finitions. Petits joueurs les espagnols sur ce coup.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA SEAT LEON ST 1.4 TSi 140 FR 2014

essai seat leon st break 1.4 tsi 140 fr 2014 photo laurent sanson

essai seat leon st break 1.4 tsi 140 fr 2014 photo laurent sanson

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france