RENAULT MEGANE RS N4 RENAULT SPORT TECHNOLOGIES

Renault Mégane RS N4 Renault Sport Technologies Team Chazel
  • Renault Mégane RS N4 Renault Sport Technologies Team Chazel
  • par Laurent SANSON
  • photos L.Sanson & D.R
  • 14 mars 2012

NOUVELLE REINE DE L’ASPHALTE

Championne de France des rallyes 2011 dans la catégorie groupe N pour sa première saison de compétition, la Renault Mégane RS N4 est désormais la nouvelle référence de la catégorie des rallyes sur asphalte face aux 4 roues motrices. A l’aube de la reprise du championnat de France des rallyes 2012 au Touquet Pas-de-Calais, retour volant en mains sur cette nouvelle reine de l’asphalte qui donne des cauchemars aux 4 roues motrices turbo.

 

essai course renault megane rs n4Après une première saison plus que concluante dans le cadre du championnat de France des rallyes 2011 ponctuée par le titre de la catégorie groupe N avec son pilote-metteur au point Manu Guigou, la Renault Mégane RS N4 aborde sa seconde saison de compétition avec l’étiquette de super favorite. Suite aux performances de la saison passée, la RS N4 a naturellement fait des petits, séduisant des pilotes privés qui disposent toutefois d’une enveloppe de l’ordre de 100 000 euros hors taxes, le prix de la victoire et du plaisir dans une auto de dernière génération ultra performante.

essai course renault megane rs n4BELLE ET HYPER PERFORMANTE

Lancée fin 2009, la Renault Mégane RS est un succès et si la version de base ne disposait jusqu'au millésime 2011 que de 250 ch, Renault Sport Technologies a développé l'an dernier une version Trophy de 265 ch dont profite pleinement la Mégane RS millésime 2012 qui bénéficie de ce gain de puissance de 15 ch via l'activation du mode Sport dans le R.S Dynamic Management. Avec cette version N4 dédiée aux rallyes, on touche donc au top de la Mégane RS qui comme le précise le service compétition clients de la marque au losange, entend devenir une nouvelle référence sur l’asphalte face aux 4 roues motrices et le titre décroché pour sa première saison de compétition a vite démontré que la belle était bien née. Héritant des qualités intrinsèques de la Mégane RS de série, ce nouveau modèle s’inscrit dans une longue lignée de Renault groupe N depuis 25 ans avec les Supercinq GT Turbo, R11 Turbo, R21 2l Turbo, R19 16S, Clio Williams et Clio RS. Dans un but de limitation des coûts, tant d’acquisition que d’exploitation, la réglementation du groupe N encadre strictement les modifications apportées à la voiture d’origine et cette contrainte réglementaire est devenue un avantage pour la RS N4 qui bénéficie de la technologie utilisée sur le modèle de série. Ainsi, le train avant à pivot indépendant de série a permis de mettre au point un châssis associant une excellente motricité et un confort de pilotage comme nous l’avons vérifié lors de cet essai sur le goudron varois. L’utilisation d’amortisseurs réglables Ohlins à trois voies permet d’adapter les réglages à tous les styles de pilotage et tous les types de revêtement car le bitume varois relativement abrasif n’a rien à voir par exemple avec celui du rallye du Touquet qui se distingue par son «manque» de grip. Outre son rôle premier, la suspension participe également au rendement des pneumatiques et cet aspect est d’autant plus important qu’une groupe N ne dispose pas d’une palette infinie dans les réglages.


essai course renault megane rs n4DANS LE BAQUET DE LA CHAMPIONNE

Pour cet essai en condition course, direction le Var afin de prendre place dans le baquet habituellement dévolu à Manu Guigou. Pilote semi-officiel Renault Sport depuis de nombreuses années et également en charge du développement de cette Mégane RS N4, comme il le fut sur la Clio R3, le nouveau champion de France groupe N 2011 connaît donc sa monture par coeur, tout comme le team héraultais Chazel Technologie Course qui engage et gère l’exploitation de la voiture. Encore parée de ses numéros de course du rallye du Var, dernière manche du championnat de France des rallyes 2011 que le pilote de Apt a terminé à une très belle 9e place au général et 1ère du groupe N, signant au passage sa 4ème victoire de la saison dans la catégorie, me voici dans le baquet de Manu Guigou. Malgré une position de conduite pas très confortable du fait d’un gabarit plus petit que celui de son propriétaire, on ne s’arrête pas sur ce petit détail afin de profiter pleinement de cette Mégane RS N4 qui surprend d’entrée par sa facilité d’utilisation sur ce parcours d’essai de 5 km tracé sur la route sinueuse et rapide du col de Notre-Dame de la Roquette non loin du Muy. Après quelques kilomètres d’adaptation bien utile, on comprend vite que l’objectif de Renault Sport Technologies de faire de la Mégane RS N4 une auto «facile» à conduire est atteint. N’oublions que la vocation de Renault Sport est aussi, et surtout, de vendre des kits aux pilotes privés qui recherchent un produit extrêmement compétitif mais qui reste accessible par rapport aux tarifs pratiqués avec une groupe N 4 roues motrices au top ou une S2000. Même si faire un «temps» demande une certaine habitude, on comprend vite le «mode d’emploi» de cette Mégane RS N4 dont l’environnement est proche de celui de la version d’origine, à la différence que la caisse est dépouillée du superflu et qu’un arceau multipoint soudé à la caisse fait office de véritable cage autour de l’équipage, tout en ayant un rôle important sur la rigidité de la caisse. Pour le reste et hormis les sièges baquets, le levier de frein à main vertical comme sur une WRC et l’instrumentation déportée sur la porte du copilote, la N4 est proche de sa version de base.


essai course renault megane rs n4UN «DRAGSTER» DE 300 CH

Avec son couple de 470 Nm disponible très bas et une puissance de l’ordre de 300 ch uniquement sur les roues avant, la Mégane RS N4 se conduit donc au «couple» avec une poussée quasi constante. Alors que d’autres passent cette puissance sur 4 roues motrices, la Mégane RS N4 ne dispose que de deux roues motrices et malgré cette configuration le train avant reste scotché au bitume en tirant sans cesse la voiture, sans perte de motricité et toujours sur la bonne trajectoire. Vraiment bluffante et tellement efficace, preuve que la liaison au sol a fait l’objet d’un important travail de développement afin d’offrir une auto au comportement sain et facile à mettre au point en fonction des caractéristiques de chaque épreuve. Le pont autobloquant remplit parfaitement son rôle sans trop de retour dans les bras, ce qui reste un vrai confort surtout sur une longue spéciale. Réglementation groupe N oblige, la commande de la boite conserve le guidage et le verrouillage d’origine, ce qui peut paraître déroutant lors des premières manipulations car le verrouillage en H de la boite 5 rapports à crabots développée par Sadev manque de course et du coup on pense que le rapport n’est pas enclenché, juste une question d’habitude. Enfin, le freinage puissant et endurant et fait appel à des disques de 355 mm à l’avant et 290 mm à l’arrière, des étriers monoblocs et un frein à main hydraulique Brembo. Inutile de vous dire que c’est efficace et qu’il est préférable de taper dans la pédale. Même si la Mégane RS N4 est une véritable voiture de course, il va sans dire que le pilotage se doit d’être toujours propre afin d’avoir les roues parfaitement dans l’axe le plus vite possible en sortie de virage afin d’exploiter pleinement toute la puissance, mais ceci est la base même du pilotage en course. La Mégane RS N4 est donc une super «auto-école» pour des pilotes expérimentés, car on ne débute pas en rallye avec un tel «avion de chasse» capable de se battre contre des Subaru Impreza WRX STi et Mitsubishi Lancer Evolution 4 roues motrices, les références de la catégorie groupe N avant que ne débarque cette Mégane RS N4 qui chamboule donc la hiérarchie.

CLIQUEZ ICI POUR VOIR L'ALBUM PHOTOS DE LA RENAULT MEGANE RS N4 DANS LE VAR

notre essai de la Mégane RS N4 en vidéo



essai course renault megane rs n4J’AI AIMÉ


- la Mégane RS N4 est une belle auto de course

 

- la puissance de dragster, des chevaux partout et tout le temps !

 

- la large plage d’utilisation du moteur entre 3 500 et 5 500 tr/mn

 

- la motricité uniquement sur les roues AV diablement efficace

 

- l’efficacité et le confort de la suspension course qui rend cette Mégane RS N4 incroyablement redoutable



essai course renault megane rs n4J’AI MOINS AIMÉ

 

- la dureté de la pédale de frein, difficile d’être “fin”, c’est du rentre dedans

 


- le train arrière un tantinet nerveux, une question d’habitude

 


- la sensation bizarre de verrouillage des rapports de la boite à crabots en H

 


- le budget élevé pour s’offrir un tel joujou extra

 

essai course renault megane rs n4


CLIQUEZ ICI POUR VOIR L'ALBUM PHOTOS DE LA RENAULT MEGANE RS N4 DANS LE VAR

Produits Similaires

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france