RENAULT ESPACE 5 ENERGY dCi 160 TWIN TURBO EDC6 4CONTROL INTENS 2015

Essai Renault Espace 5 1.6 dCi 160 Twin Turbo EDC6 4Control Intens 2015 - photo Laurent Sanson
  • Essai Renault Espace 5 1.6 dCi 160 Twin Turbo EDC6 4Control Intens 2015 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 31 mars 2015

LE CROSSPACE

A LA FRANÇAISE

Avec son nouvel Espace 5, Renault fait sa révolution du monospace et trace sa route vers l’univers du grand crossover afin d’être dans la tendance du moment. Adieu les formes cubiques, l’Espace de nouvelle génération s’affiche comme un véhicule Premium qui se positionne sur le même marché qu’un SUV allemand avec des tarifs à la française. Ainsi est né le Crosspace.

Depuis l’arrivée de Laurens van den Acker à la tête du style Renault, la marque au losange propose un tout autre visage et le nouvel Espace 5 s’inscrit tout naturellement dans cette nouvelle dynamique inaugurée avec la Clio 4. Avec l’Espace de cinquième génération, Renault ne remplace pas que son grand monospace dont le segment est en perte de vitesse, il lui insuffle un nouvel état d’esprit caractérisé par une silhouette dite de crossover, le segment tendance du moment. Plus de 30 ans après son lancement, l’Espace se réinvente avec cette nouvelle version tout aussi modulable que les précédentes, mais avec une ligne plus en rapport avec les attentes des clients d’aujourd’hui.

essai renault espace 5 1.6 dci 160 twin turbo edc6 4control intens 2015 photo laurent sanson

LE CONCEPT R-SPACE N’AVAIT RIEN D’UN COUP SANS SUITE

Résolument moderne, le nouvel Renault Espace 5 ne cache pas sa filiation avec le concept R-Space dévoilé au salon de Genève 2011 qui préfigurait l'approche stylistique des futurs "crosspace" de la marque, Espace 5 et le Scenic 4 qui arrivera plus tard. Après ce fut au tour du concept Initiale Paris d’en remettre une couche lors du salon de Francfort 2013 avec une silhouette figée que l’on retrouve tout naturellement sur l’Espace 5. Techniquement, cette nouvelle mouture repose sur la plateforme modulable CMF1 de l’alliance Renault-Nissan, également utilisé par le Nissan X-Trail et susceptible de recevoir 4 roues motrices ou encore une motorisation hybride dans le futur. Ce nouvel Espace 5 se distingue par un style extérieur séduisant et à l’intérieur par une finition et des équipements de confort et de sécurité haut de gamme. Dans la finition Intens de notre modèle d’essai qui va constituer le coeur de gamme et qui se positionne juste avant la très exclusive finition luxueuse Initiale Paris, l’Espace 5 propose une dotation hyper complète qui comprend de nombreux équipements de confort et de sécurité avec de multiples aides à la conduite. Un contenu technologique fort n’a rien à envier aux références allemandes du segment, mais en regardant de plus près le positionnement de cet Espace 5, le véritable adversaire n’est finalement pas le Premium allemand comme le revendique la marque au Losange, mais plutôt les Ford S-Max, Hyundai Sante Fe ou encore le nouveau Kia Sorento, ce qui n’est pas vraiment la même chose, mais ceci n’est finalement qu’une approche marketing et au final la vraie question est de savoir si par exemple le client d’une BMW X5 est prêt pour investir dans un nouvel Espace ?.

essai renault espace 5 1.6 dci 160 twin turbo edc6 4control intens 2015 photo laurent sanson

UN COCKPIT INSPIRÉ DE L’AÉRONAUTIQUE

En entrant dans le nouvel Espace, tout est nouveau et celui-ci semble directement dérivé de l’aéronautique avec un poste de pilotage concentré autour du commandant de bord, soit le conducteur. La qualité perçue est au rendez-vous avec des matériaux souples sur le planche de bord et la présentation générale épurée produit plutôt un bel effet. On en prend plein les yeux d’autant qu’au centre de la planche de bord se trouve le coeur de la voiture avec la tablette tactile R-Link 2 de 8,7 pouces à partir de laquelle on pilote de nombreuses fonctions. Le nouvel Espace 5 embarque les dernières solutions technologiques de sécurité et de confort, mais aussi d’agrément de conduite. Renault a compilé autour d’un système dénommé Multi-Sense, accessible depuis une touche spécifique ou l’écran tactile, de multiples fonctions pré-programmés selon 5 modes : Neutre, Eco, Confort, Sport et Perso. Ce système agit sur 10 paramètres, 5 de confort et 5 de conduite dont le châssis 4Control pour les quatre roues directrices, l’amortissement piloté, la réponse à l’accélérateur ou encore les lois du passage des vitesses de la boite auto à double embrayage dont le résultat final n’est pas franchement concluant car cette boite EDC reste lente, même en mode Sport.

essai renault espace 5 1.6 dci 160 twin turbo edc6 4control intens 2015 photo laurent sanson

Sur la route, le nouvel Espace 5 surprend par son agilité grâce à son châssis 4Control (option 1 700 € et de série sur Initiale Paris) doté de 4 roues directrices. Concrètement avec ce système, le rayon de braquage du nouvel Espace 5 fait jeu égal avec celui d’une Clio 4. Hors des villes, l’Espace 5 révèle son tempérament axé sur le confort à la française version «chewing gum» loin du Premium germanique dans lequel Renault se dit être en concurrence directe. Malgré l’amortissement piloté, la suspension est molle avec une compression sèche et une détente qui se détend fortement et génère de la verticalité. En roulant en permanence en mode Sport ou en optant pour le mode Perso, il est possible de réduire les mouvements de caisse et la prise de roulis, mais le tempérament de «pompage» demeure, ce qui n'enlève rien aux réelles qualités routières d'un engin de plus de 1,6 tonne qui se montre aussi à l'aise sur une autoroute qu'une petite route de campagne gràce à son système à 4 roues directrices qui le rend particulièrement vif et précis lors de l'inscription dans un virage. Autre point d’intérêt de ce nouvel Espace 5, ses motorisations dont ce nouveau moteur diesel 1.6 litre doté de deux turbos. Développant 160 ch pour un couple de 380 Nm, ce bloc 1.6 dCi se montre «light» avec un rendement poussif et comme la boite auto à double embrayage EDC6 n’est toujours pas un modèle de rapidité, ce bloc souffre de son manque de coffre, démontrant les limites du downsizing.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU RENAULT ESPACE 5 2015

essai renault espace 5 1.6 dci 160 twin turbo edc6 4control intens 2015 photo laurent sanson

essai renault espace 5 1.6 dci 160 twin turbo edc6 4control intens 2015 photo laurent sanson

 

Produits Similaires

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france