RENAULT CAPTUR ENERGY 1-5 DCI 90 INTENS

essai Renault Captur 1.5 dCi 90 Intens 2013 - photo Laurent Sanson mai 2013
  • essai Renault Captur 1.5 dCi 90 Intens 2013 - photo Laurent Sanson mai 2013
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 21 mai 2013

UN LOSANGE A CAPTUR...ER SANS HÉSITATION

Réellement craquant avec son style très audacieux qui ne passe pas inaperçu, le Captur a bien l’intention de capturer de nouveaux adeptes du losange. Bien dans l’air du temps, le Captur mise sur sa personnalité très extravertie pour devenir l’un des leaders d’un segment qui ne connaît pas la crise.

 

essai renault captur 1.5 dci 90 intens 2013Avec l’avénement des petits crossovers au look très tendance de 4x4 urbain, modulables et dont le plaisir de conduite est bien réel, le monospace compact a du plomb dans l’aile et l’arrivée du Renault Captur va dynamiser un peu plus encore un segment dominé par le Nissan Juke et qui s’étoffe également de l’arrivée du Peugeot 2008 qui affiche un design moins turbulent. Après Genève début mars, cadre de sa présentation, nous avions hâte de le voir pour de vrai sur le bitume et surtout d’en prendre le volant.

 

essai renault captur 1.5 dci 90 intens 2013UN DESIGN QUI NE PASSE PAS INAPERÇU

Au premier coup d’oeil, avouons que Renault a frappé fort et qu’il n’a pas voulu louper son entrée sur ce segment désormais très prisé. A la manière de l’Espace et de la Twingo au début des années 90, le constructeur français fait de nouveau preuve d’une grande originalité et surtout d’audace. Le public ne s’y trompe pas en regardant le Captur avec délectation et des yeux émerveillés, comme nous l’avons constaté lors de notre essai. Depuis son arrivée à la tête du design de la marque, le travail initié par Laurens van den Acker porte donc ses fruits et après la Clio 4, lancée à l’automne dernier, Renault abat avec Captur une nouvelle carte.

essai renault captur 1.5 dci 90 intens 2013LA PARFAITE ALCHIMIE DE TROIS UNIVERS

Réunir sous une même carrosserie le design très distinctif d’un SUV, la modularité et l’espace d’un monospace compact et le comportement dynamique d’une berline est devenu un passage obligé pour les constructeurs et la marque au losange n’échappe pas à la règle en se positionnant sur ce marché en plein boum avec un Captur dont le style très fort est un véritable atout séduction. Sur un segment de plus en plus concurrentiel, le Renault Captur a bien l’intention de brouiller rapidement les cartes en misant, outre son design, sur une vaste offre de personnalisation avec des teintes bi-ton pour le toit, des jantes colorées ou encore des inserts également colorés dans l’habitacle. En ajoutant les décors adhésifs sur le toit, les ambiances intérieures foncée ou clair comme sur notre modèle d’essai, ou encore les sièges avant et arrière qui bénéficient de housses amovibles qui se lavent en machine, le Captur innove et apporte une offre nouvelle sur le segment. A l’intérieur, le petit crossover au losange fait preuve d’un cadre de vie très agréable et coloré et si les plastiques durs sont présents en masse, on apprécie les équipements de confort, dont la tablette connectée R-Link, et la modularité avec la banquette arrière coulissante, comme sur une Twingo, le coffre avec son plancher amovible et son volume digne d’un monospace compact et la boite à gants façon tiroir. On sent bien que Renault ne s’est pas contenté de sortir une Clio haute sur pattes, mais bien un véritable crossover qui mixe les univers de trois catégories.


essai renault captur 1.5 dci 90 intens 2013UN COMPORTEMENT ROUTIER DYNAMIQUE

Même en étant bien plus haut que la nouvelle Clio 4 dont il reprend la plateforme et de nombreux éléments techniques, le Captur propose un comportement routier proche de celui de la berline. Le roulis très limité est parfaitement maîtrisé et hormis des mouvements de caisse verticaux, on prend du plaisir au volant et ce d’autant que la position de conduite, à la différence du 2008, est quasi parfaite. C’est d’ailleurs la première bonne impression en prenant place derrière le volant, personnalisé avec des inserts gris souris, on trouve en quelques secondes sa position et les commandes tombent parfaitement sous la main. Même les amateurs de conduite haute comme sur un monospace ne seront pas déçus, Captur bénéficie d’une architecture qui permet de prendre de la hauteur sans finir la tête dans le plafond. Très compact avec un gabarit de 4,12 m, le Captur fait preuve d’agilité, de précision et se montre très efficace en virage tout en se montrant confortable, même avec les roues de 17 pouces. Avec 90 ch, le bloc 1.5 dCi fait preuve de brio en se montrant parfaitement à son aise car l’autre atout du Captur réside aussi dans son poids très contenu de 1 170 kg, ce qui contribue d’ailleurs au bon comportement routier. Malgré sa prédisposition stylistique au tout-chemin, le Captur est bien un 2 roues motrices très classique qui reprend la base technique de la Clio 4 et dont le terrain de jeu favori est bien le bitume. Pour les grandes sorties dans les chemins défoncés et à la différence du Peugeot 2008 qui dispose d’un système de traction modulable électroniquement, il va falloir attendre un peu l’arrivée sur le Captur d’un tel système qui existe sur le Scenic X-Mod.


Avec le Captur, la firme au losange débarque avec de véritable arguments sur ce segment très porteur des crossovers compacts. Le style très déluré est bien entendu l’atout majeur d’une auto attrayante et plaisante à conduire. Renault a vraiment réussi son coup.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU RENAULT CAPTUR AU PAYS BASQUE

essai renault captur 1.5 dci 90 intens 2013

essai renault captur 1.5 dci 90 intens 2013

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU RENAULT CAPTUR AU PAYS BASQUE

Produits Similaires

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france