PEUGEOT 2008 1-6 e-HDi 115 FELINE CUIVRE 2013

essai Peugeot 2008 1.6 e-HDi 115 Féline Cuivre 2013 - photo Laurent Sanson
  • essai Peugeot 2008 1.6 e-HDi 115 Féline Cuivre 2013 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 7 juin 2013

UN FÉLIN URBAIN QUI CACHE SON JEU

Taillé pour la ville avec son gabarit de poche, le Peugeot 2008 débarque dans le segment des crossovers urbains avec de solides arguments, dont un comportement dynamique de premier plan. Construit avec sérieux sur la base de la 208 avec qui il partage pas moins de deux tiers de ses pièces, le 2008 se montre en matière de style plus discret et moins fun que son concurrent au losange. Un choix assumé par la marque au Lion qui se doit de réussir son entrée dans la jungle des crossovers urbains.

 

essai peugeot 2008 1.6 e-hdi 115 ch féline cuivre 2013 photo laurent sansonPrésent sur le segment des crossovers compacts avec son 3008 et par procuration via le 4008, qui n’est autre que la version «peugeotisée» du Mitsubishi ASX via un partenariat entre les deux constructeurs, cette fois c’est pour de bon, Peugeot débarque avec de réelles ambitions sur ce segment porteur et très tendance des petits crossovers urbains avec un petit lionceau dont l’ambition est mondiale, d’où sa conception mutualisée par une équipe très internationale.

essai peugeot 2008 1.6 e-hdi 115 ch féline cuivre 2013 photo laurent sansonUN LOOK A MI-CHEMIN ENTRE LE SUV ET LE BREAK

Tournée la page des petits breaks après les 206 SW et 207 SW n’est pas simple et la marque au Lion doit également faire face à une situation économique délicate qui lui interdit de prendre le moindre risque. Le style, finalement très sage du 2008, fut donc déterminant afin de ne pas faire fuir les amateurs des petits breaks tout en attirant de nouveaux clients. Fort d’une silhouette finalement cubique qui évoque un break haut sur pattes, le 2008 n’en demeure pas moins différent en se distinguant par des éléments spécifiques aux crossovers comme les sabots avant et arrière en inox et il s’offre même un toit bombé dans sa partie arrière dont le designer évoque une filiation avec le coupé RCZ, une belle référence. L’allure de baroudeur tout-chemin, avec sa garde au sol réhaussée, est donc au rendez-vous mais la comparaison avec un authentique 4x4 s’arrête sur l’impression visuelle. Mais il n’empêche que si le 2008 est un crossover urbain, il offre des aptitudes au tout-chemin avec son système électronique de gestion de la transmission Grip Control, qui n’est autre qu’un antipatinage sophistiqué qui s’avère pour le moins efficace lorsque l’adhérence est limitée sur neige ou encore sur un chemin gras.

essai peugeot 2008 1.6 e-hdi 115 ch féline cuivre 2013 photo laurent sansonUN INTÉRIEUR DÉRIVÉ DE LA 208

Une fois dans l’habitacle très lumineux grâce au toit vitré panoramique, pas de surprise puisque le 2008 reprend dans son intégralité la planche de bord de la berline qui lui sert de base et Peugeot insiste bien sur le fait que 2008 utilise la plateforme et pas moins de 2/3 des pièces et éléments de la 208, ce qui industriellement parlant permet de réduire les coûts de production mais aussi de développement. Comme pour la 208, la qualité perçue est au rendez-vous, surtout dans cette finition haut de gamme Féline cuivre. On retrouve ce qui fait la particularité de la nouvelle ergonomie Peugeot, que je n’aime pas du tout, avec l’instrumentation en position haute, le petit volant qui permet de conduire de manière très directe ou encore l’écran tactile qui abrite la navigation, la radio ainsi que les divers applications du système d’info divertissement. Plus volumineux que la 208, le 2008 offre naturellement une habitabilité supérieure, à l’image du coffre de 360 litres dont la forme carrée et le seuil de chargement situé à 60 cm du sol permet un accès facile sur un plancher qui devient plat lorsque l’on bascule, avec facilité les sièges 2/3 1/3 de la banquette arrière, au demeurant très ferme et dont le maintien latéral n’est pas excellent car totalement plate dans son assise et son dossier.

essai peugeot 2008 1.6 e-hdi 115 ch féline cuivre 2013 photo laurent sansonUN COMPORTEMENT DYNAMIQUE DIGNE D'UNE BERLINE

Pour cet essai, c’est en Alsace et plus particulièrement sur les routes sinueuses du massif vosgien que nous avons découvert le 2008 volant en mains. Produit dans l’usine toute proche de Mulhouse pour ce qui concerne le marché européen, le 2008 évoluait donc quasiment à la «maison» et une nouvelle fois Peugeot surprend en dotant le dernier né d’un comportement routier plaisant et très dynamique malgré une motorisation de seulement 115 ch. Vif, agile et précis et avec un train arrière parfaitement guidé, le 2008 vire quasi à plat et conserve ainsi toujours la bonne trajectoire en limitant le sous-virage. En ne sacrifiant pas le confort, son comportement routier digne des meilleures compactes de la marque est incontestablement l’un de ses points forts et il s’inscrit donc logiquement dans la droite lignée de toute une génération de Peugeot au comportement dynamique.

Moins déluré et expressif que le nouveau Renault Captur et le Nissan Juke, la star de la catégorie, le Peugeot 2008 n’en demeure pas moins très réussi et révèle d’autres arguments moins tape-à-l’oeil, à commencer par son comportement routier et la qualité de la finition de son habitacle. Toutefois, si son tarif à motorisation égale est proche de ses concurrents, la dotation de série est moins riche et les options font vite grimper la note.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU PEUGEOT 2008 EN ALSACE ET LES VOSGES

essai peugeot 2008 1.6 e-hdi 115 ch féline cuivre 2013 photo laurent sanson

essai peugeot 2008 1.6 e-hdi 115 ch féline cuivre 2013 photo laurent sanson

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU PEUGEOT 2008 EN ALSACE ET LES VOSGES

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france