OPEL MOKKA 1-7 CDTi 130 COSMO PACK 4X2 2013

Essai Opel Mokka 1.7 CDTi 130 4x2 Cosmo Pack 2013 crossover suv urbain compact
  • Essai Opel Mokka 1.7 CDTi 130 4x2 Cosmo Pack 2013 crossover suv urbain compact
  • par Philippe BARRET
  • texte & photos
  • 2 novembre 2012

UN MOKKA CORSÉ COMME UN ARABICA

Difficile pour un constructeur automobile généraliste de rester insensible au transfert de la clientèle de berlines et autres monospaces compacts vers le segment des crossover. Dans un marché très tendance et en pleine croissance, le petit Mokka débarque avec des arguments, c’est vraiment fort de café, mais attention à l’addition corsée comme un arabica !


essai opel mokka 1.7 cdti 130 4x2 cosmo pack 2013Dans l’hexagone, le segment des petits crossovers urbains et donc compacts représente 200 000 unités et surtout il dépasse désormais celui des monospaces compacts, c’est tout dire de son attractivité et on comprend mieux pourquoi les constructeurs se lancent dans l’aventure du baroudeur urbain. Un marché en croissance de 140% depuis 2009. Un choix dicté par les valeurs dynamiques et sociétales valorisantes qui ont fait le succès commercial des Nissan Qashqai et Juke ces dernières années. L’Opel Mokka apparaît comme le premier crossover compact allemand de segment B. Si le Juke et le Countryman font cavalier seul, ce segment devrait exploser avec une déferlante de nouveaux modèles. Sur 6 millions de SUV vendus dans le monde, les modèles compacts représentent 18%. Astucieusement, c’est Opel qui a tiré le premier avant l’introduction des Ford EcoSport, Peugeot 2008, Chevrolet Trax et l’arrivée d’Audi, de Fiat, de Renault et de Mercedes sur le créneau. Long de 4,28 m,  soit 14 cm de moins qu’un Volkswagen Tiguan, l’Opel Mokka, un crossover de long cible tout autant le Nissan Juke que des modèles compacts comme le Nissan Qashqai ou le trio Mitsubishi ASX, Citroën C4 Aircross et Peugeot 4008.


essai opel mokka 1.7 cdti 130 4x2 cosmo pack 2013UN VERITABLE LOOK DE SUV EN VERSION DE POCHE

Si le Juke apparaît comme une voiture de WRC tout droit issue d’un manga, le style du Mokka se veut bien plus classique. Il reprend l’ADN des SUV avec ses ailes bien dessinées, ses grosses roues, sa lame de bouclier avant, son ski arrière façon aluminium, ses protections noires de bas de carrosserie et ses barres de toit. Sa ligne de pavillon façon coupé en fait un modèle fort en caractère. Son style dynamique intègre surtout les différents codes de la marque au blitz apparus avec l’Insignia, jonc chromé de calandre, découpe typique des ailes, traits sculptés et virgule commune aux derniers modèles de la marque. Des jantes de 19 pouces seront même proposées en options. Avec le Mokka, Opel offre un design attrayant cumulé à des fonctions inédites pour un prix qui le rend accessible au plus grand nombre. Nombre de clients pratiquant des sports de loisirs ou adeptes de technologies valorisantes en terme d’aide à la conduite devraient se retrouver dans ce Mokka. Il suffit de mesurer l’intérêt des passants sur son passage pour comprendre que côté look le pari est en passe d’être gagné. Le Mokka, comme Adam ou Cascada devraient permettre à la marque de faire de la conquête sur des segments ou Opel était jusque-là absent. Un virage en terme d’image se traduira par des volumes de ventes additionnels qui seront les bienvenus en cette période de crise. Opel devrait conforter sa place de troisième marque européenne et de troisième importateur hexagonal. La seule inconnue réside dans le positionnement du Chevrolet Trax, placé dans le domaine de l’acquisition, il devrait afficher une finition, des équipements et des tarifs moins ambitieux que ceux du Mokka. Dans un but de standardisation de production, Chevrolet et Opel disposeront des mêmes moteurs.

essai opel mokka 1.7 cdti 130 4x2 cosmo pack 2013A BORD, AMBIANCE OPEL GARANTIE

Le propriétaire d’une Opel récente ne sera pas dépaysé à bord du Mokka, il retrouvera la planche de bord en forme de L avec une instrumentation classique bien rangée sous une casquette derrière le volant. Il en va de même pour la console centrale ornée de commandes nombreuses mais bien organisées avec les fonctions principales situées à gauche et celle secondaire à droite. Pas question de faire de l’instrumentation d’une voiture la copie de celle d’un i-Pad. L’ensemble est intuitif et respire la « Deutch Qualitat ». A son habitude, Opel a soigné les espaces de rangements à bord du Mokka, pas moins de 19 possibilités réparties à travers l’habitacle dont une double boîte à gants très pratique. Une fois de plus, les femmes apprécieront la position de conduite haute qui donne l’impression rassurante de dominer le trafic. Autre bon point, la présentation marron et noir de l’habitacle soulignée d’un décor platine, beaucoup plus fun que le traditionnel camaïeu de noirs de la finition de base. L’environnement est bien plus classique que celui du Juke agrémenté d’une console en forme de réservoir de moto et de parements couleur carrosserie. En matière d’habitabilité, le Mokka fait la différence en accueillant pas deux passagers à l’arrière comme le Juke, mais trois à bord de l’Opel et même confortablement. Le Mokka revendique une habitabilité supérieure aussi en ce qui concerne le volume de coffre. Plus vaste, il offre 356 litres contre seulement 251 litres pour le Juke et 350 litres pour le Mini Countryman. Cet espace de chargement peut même atteindre 1.372 litres en cas de besoin pour une longueur de son plancher de chargement de 1448,9 mm sous une hauteur de 897,7 mm.

essai opel mokka 1.7 cdti 130 4x2 cosmo pack 2013UN ÉQUIPEMENT TRÈS COMPLET

Dès la finition de base Edition, on dispose en série de 6 airbags, du système Isofix, d’antibrouillards, du frein de descente, de l’aide au démarrage en côte, du régulateur/limiteur de vitesse, de la climatisation manuelle, des vitres arrière électriques, du volant cuir multifonction, de la radio CD450 MP3 avec 6HP 4x20W, prise USB et connexion Bluetooth, de jantes en alliage de 18 pouces et de rétroviseurs électriques et dégivrant. La finition Cosmo propose en plus, des capteurs de stationnement, le Pack Visibilité (capteur de pluie, allumage automatique des phares et miroirs de courtoisie éclairés), assistant de feux de route, climatisation automatique bizone, le pare-brise athermique, sellerie mixte, des rétroviseurs rabattables électriquement, des vitres arrière surteintées et une astucieuse prise de 230V permettant de brancher un ordinateur ou un chauffe biberon. La finition Cosmo Pack offre la caméra de recul, du système de navigation 600 SD avec carte de 1 Go et écran de 7 pouces, du volant chauffant, de la sellerie cuir perforée des sièges ergonomiques à réglage électrique et chauffants certifiés AGR afin de réduire les douleurs dorsales. A l’image d’autres Opel, le Mokka innove par la présence d’équipements optionnels inédits sur le segment. En ayant recours aux options, on bénéficie du toit ouvrant (700 €), du système de portage FlexFix (530 €), le fameux porte vélo intégré dans le bouclier arrière qui permet de transporter trois vélos ou deux vélos électriques sans être soumis à une limitation de vitesse de 120 km/h, de l’éclairage adaptatif (1.000 €), la seconde génération de caméra frontale Opel Eye (400 €) qui assure la reconnaissance des panneaux routiers, l’alerte de franchissement de ligne, l’éclairage adaptatif bi-xénon AFL+ et l’alerte anticollision qui contrôle la distance avec le véhicule qui vous précède. On regrette que la roue de secours de type galette soit facturée 100 € en sus sur un véhicule appelé à parcourir les chemins. Enfin si vous êtes réfractaire aux couleurs de base Blanc Glacier ou Bleu Roi, il faudra passer par la case peinture métallisée, six nuances proposées vous sont proposées moyennant 530 €. Si toutefois vous optez pour la couleur premium Blanc Flocon nacrée de notre voiture d’essai, elle vous sera facturée 850 €.

essai opel mokka 1.7 cdti 130 4x2 cosmo pack 2013UNE VASTE GAMME EN 4x2 ET 4x4

Développé sur la plateforme GM Gamma II de la prochaine génération de Corsa, le Mokka dispose sous le capot du bloc 4 cylindres 1.7 CDTi d’une puissance de 130 chs et 300 Nm de couple L’ensemble des motorisations disposent du Start & Stop exception faite de la version 1.7 CDTi à transmission automatique. L’offre comprend en entrée de gamme un 1.6l essence de 115 ch couplé à une boite mécanique à 5 rapports et uniquement en traction avant. Cette version revendique une vitesse de pointe de 174 km/h pour un 0 à 100 km/h couvert en 12,3 s. Pas moins de 18,3 s sont nécessaires à la reprise entre 80 à 120 km/h sur le cinquième rapport, autant dire qu’il est indispensable de jouer de la boite pour conserver son allure. En matière d’agrément le 1.4l Turbo associé à la transmission 4x4 délivre 140 ch pour 200 Nm de couple associé à une boite mécanique 6 rapports se montre plus brillant. Avec la transmission 4x4, il se contente d’un taux d’émission de 149 g/km pour une consommation mixte de 6,4l/100km vitesse de pointe de 195 km/h pour un 0 à 100 km/h abattu en 9,8 s. Le moteur diesel 1.7 CTDi  se décline en traction avant associé à une boite manuelle comme notre modèle d’essai, ou automatique toutes deux à 6 rapports. La version 4x2 en boite mécanique se contente d’un taux d’émission de 120 g/km pour une valeur de consommation moyenne de 4,5l/100 km. Sa vitesse de pointe est de 193 km/h pour une accélération de 0 à 100 km/h réalisée en seulement 10 s. Dommage que le caractère sonore de ce moteur diesel se montre trop présent lors de la prise en main de ce modèle de présérie. Les versions clients devraient bénéficier d’une isolation phonique plus soignée. La combinaison moteur diesel 1.7 CDTi et transmission automatique constitue une offre rare sur le marché. Elle affiche une consommation moins efficiente, 5,3l/100 km pour un taux d’émissions de CO2 de 139 g/km. Son niveau de performance est comparable à celui de la boite mécanique, 191 km/h en pointe pour un 0 à 100 km/h couvert également en 10 s. Outre l’agrément en ville, cette version affiche avec 8,7 s les meilleures reprises en 80 et 120 km/h. Afin d’augmenter sa sécurité d’utilisation quelques soient les conditions climatiques, le Mokka est aussi proposé avec une transmission 4x4 de type intégral, elle envoie 100% du couple sur les roues avant sur route sèche, mais à la moindre perte d’adhérence, elle permet le transfert jusqu’à 50% de la motricité aux roues arrière. L’excédent de poids de ce système ne dépasse pas 65 kg, cela permet de ne pas trop entacher ses performances, 191 km/h en pointe et un 0 à 100 km/h couvert en 10,5 s. Sa consommation n’est majorée que de 0,4l/100 km en comparaison à la version 4x2, soit 4,9l/100 km annoncé en cycle mixte pour un taux de CO2 de 129 g/km.


essai opel mokka 1.7 cdti 130 4x2 cosmo pack 2013HOMOGÈNE, SA PRINCIPALE QUALITÉ

Il suffit de quelques kilomètres pour mesurer les progrès fait par les ingénieurs d’Opel, la direction électrique se montre précise, son asservissement à la vitesse participe au plaisir de conduire. Malgré un centre de gravité plus élevé qu’une berline, le comportement routier Mokka se montre stable et efficace. Les suspensions absorbent sans broncher les moindres inégalités de la chaussée. Afin d’optimiser le développement et le réglage des trains roulants, le Mokka ne reçoit qu’une seule et unique taille de pneumatique, des 235/45 R 18, malin ! Rien ne semble arrêter notre Mokka tout aussi à l’aise sur le sable d’une plage que sur l’autoroute. Avec 115 ch et 155 Nm de couple, la motorisation 1.6l essence d’entrée de gamme se montre poussive en regard du poids en ordre de marche, 1.335 kg avec un conducteur de 75 kg. Le 1.4l Turbo essence se montre plus linéaire dans ses accélérations, jamais creux, mais il manque un brin de tempérament malgré ses 140 ch et ses 200 Nm de couple. En matière de sportivité, on regrette de ne pas disposer des 190 ch du 1.6l suralimenté du Nissan Juke, même si cette version est loin de représenter un gros volume de vente. C’est une fois de plus le diesel 1.7 CTDi qui délivre le plus d’agrément, il devrait représenter le plus gros des ventes en France. Un moteur 1.7 CDTi que l’on a déjà apprécié sous le capot entre autre des Opel Astra et du Chevrolet Cruze. Sur route, le Mokka délivre un confort supérieur à celui qu’offre le Skoda Yéti. Sa qualité de fabrication apparaît beaucoup plus soignée comparée à celle de l’habitacle du Nissan Juke qui déborde de plastiques durs. En conclusion le Mokka fait preuve d’une belle polyvalence, aussi à son aise en milieu urbain que sur l’autoroute et même à l’assaut des chemins creux.


UNE ADDITION TOUTEFOIS CORSÉE COMME UN ARABICA

La version de base Edition 1.6l  Ecoflex de 115 ch est affichée 18.990 € soit 2.500 € de plus que le Juke 1.6l de 117 ch, mais cela reste moins cher que les 23.200 € demandés pour un C4 Aircross. Une différence qui peut paraître importante si l’on ne tient pas compte de la dotation d’équipement de série que propose l’Opel. Le prix de la version diesel 1.7 CTDi débute à 22.140 €, c’est à niveau au dessus du Juke dCi 110 affiché 20.190 € mais toujours plus accessible que les 26.300 € que nécessites l’acquisition d’un Citroën C4 Aircross HDI 115 de base. Seule motorisation disponible au lancement, le 1.7 CDTi en version Cosmo 4X2 fait l’impasse sur le cuir et la caméra de recul limitant son prix à 23.240 €. Pour disposer de l’ensemble de l’équipement de la finition Cosmo Pack et de la transmission aux quatre roues il sera nécessaire de débourser 27.040 €. Comme son cousin le Chevrolet Trax, l’Opel Mokka, petit frère de l’Antara est fabriqué en Corée dans une ex usine Daewoo. Il est commercialisé en Grande Bretagne sous la marque Vauxhall, aux USA et en Chine sous l’appellation Buick Encore. L’Allemagne, la Russie, l’Italie, la Grande Bretagne et la France devraient être des marchés porteurs pour le Mokka. Le mixe européen en matière de motorisations sera naturellement en faveur du 1.7 CDTi (55% des ventes) devant le 1.4l Turbo (30%) et le 1.6l (15%). Le Mokka a déjà débuté sa carrière commerciale en version essence en Allemagne et en Grande Bretagne. Opel a enregistré plus de 40.000 commandes à ce jour en Europe.

L’Opel Mokka sera commercialisé dans l’hexagone en janvier 2013 lors de l’arrivée de la motorisation diesel qui représentera 90% des immatriculations. La clientèle française se composera à 75% de particuliers, la version à traction avant devrait représenter 45% des ventes. Pour le marché russe, Opel a développé une version spécifique plus rustique, équipée d’un 1.8l essence qui développe 140 ch à 6.200 tr/mn pour une valeur de couple de 175 Nm à 3.800 tr/mn. Cette version dotée d’une direction assistée hydraulique revendique une vitesse de pointe de 180 km/h, un 0 à100 km/h couvert en 11,1 s, une consommation mixte de 7,1l/100 km pour un taux d’émission de CO2 de 169 g/km prouvant que le malus n’existe pas en Russie. Si à terme la boite automatique devrait aussi être proposée avec le 1.4 Turbo, Opel n’envisage pas de commercialiser un diesel moins puissant et ce même si le cœur du marché s’oriente autour de moteurs diesel ne dépassant pas les 110 ch comme les Skoda Yeti TDI 105 ou le Nissan Juke dCi 105.


CLIQUEZ ICI POUR VOIR L’ALBUM PHOTOS DE L’OPEL MOKKA EN ALLEMAGNE

essai opel mokka 1.7 cdti 130 4x2 cosmo pack 2013ON A AIMÉ

son design moderne et craquant


sa qualité de présentation et d’assemblage


le confort des sièges AGR


les multiples équipements high-tech disponibles au catalogue


le choix d’une transmission 4x4 et d’une boite automatique


les roues de 18 pouces de série sur tous les modèles



essai opel mokka 1.7 cdti 130 4x2 cosmo pack 2013ON A MOINS AIMÉ

 


la sonorité du moteur 1.7 CDTi dans l’habitacle


l’absence d’un vérin pour ouvrir et fermer le capot moteur


la roue de secours en option


pas de moteur diesel plus puissant que 1.7 CDTi 130 ch


attention aux tarifs qui grimpent vite

 


essai opel mokka 1.7 cdti 130 4x2 cosmo pack 2013

CLIQUEZ ICI POUR VOIR L’ALBUM PHOTOS DE L’OPEL MOKKA EN ALLEMAGNE

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     youtube     flux rss

PUBLICITÉ

renault twingo 3 automne 2014

 

la toussuire les sybelles promotion hiver 2014 2015

 

volvo v40 cross country volvo lille

 

volvo calais europ auto calais concessionnaire volvo

 

rc sport alcar promo jantes automne hiver 2014 2015

 

opel calais europ auto calais concessionnnaire opel

 

filtre auto bmc air filter boutique en ligne

 

rc sport alcar promo jantes automne hiver 2014 2015

 

échappement sport supersprint rc sport alcar france

 

le chamois la toussuire motoneige hiver 2014 2015

 

kia soul 259 euros kia calais europ auto