OPEL MERIVA 2 2010 1.4 TURBO 120 ENJOY

JOURNÉE PORTES OUVERTES

Fort du succès de son Meriva 1 lancé en 2003, Opel innove encore avec l’introduction de son minispace urbain et familial de seconde génération. Outre le style bien plus dynamique dérivé des dernières Astra et Insignia, le Meriva 2 propose d’originales portes arrière antagonistes qui facilitent l’accès et finalement la vie à bord. Bienvenue à la journée portes ouvertes !

 

Best-seller incontesté avec une production dépassant le million d’exemplaire, le Meriva 1 va céder sa place à la rentrée prochaine à son successeur qui reprend les qualités de son grand frère tout en ajoutant un design plus sportif, d’originales portes antagonistes, une habitabilité améliorée et enfin une qualité de finition en nette progrès, de quoi voir grand pour le plus petit des grands minispaces.

 

REFONTE TOTALE MAIS L’ESPRIT DEMEURE

Taillé à la serpe dans sa première mouture à la limite du réfrigérateur équipé de quatre roues dans les coins, le Meriva 2 change du tout au tout, arborant désormais une ligne plus avenante, plus fluide et surtout plus dynamique. D’ailleurs, Opel a particulièrement bien préparé son affaire, travaillant depuis 2005 et se remettant en cause sur cette nouvelle version qui voit donc le jour 5 ans après le premier coup de crayon qui intégrait déjà les portes “suicides”, preuve que le constructeur au Blitz avait encore des cartouches dans son fusil afin de poursuivre sa route de leader d’un segment qu’il a créé et sur lequel est désormais présent de nombreux constructeurs.

 

PLUS LONG, PLUS LARGE, PLUS GRAND FINALEMENT

L’espace à bord est l’une des priorités des constructeurs. Faire petit mais de plus en plus grand tout en restant petit, la problématique n’est pas simple et chacun l’interprête de manière différente. Pour son nouveau Meriva, Opel a opté pour un agrandissement général avec une augmentation de la longueur de 24 cm, passant de 4,05 m à 4,29 m et de la largeur qui gagne 12 cm, soit désormais 1,81 m. La hauteur pour sa part perd un petit centimètre en culminant à 1,61 m. Le style y gagne dans tous les secteurs entre la face avant directement dérivée de la berline Astra alors que les flancs optent pour une originale ligne de caisse en forme de vague sans oublier la désormais signature de la marque qui n’est autre que la virgule inférieure propre aux dernières productions maison. L’arrière plus conventionnel dans sa forme intègre néanmoins de nouveaux feux au design très inspiré ainsi qu’une vitre en forme de V qui donne de la profondeur et du dynamisme.

 

OPEL ASSUME SON “SUICIDE”

Toutefois, le clou du spectacle n’est autre que les portes arrière désormais de type “suicide”, soit antagoniste. Si le concept n’est pas nouveau car il faisait les beaux jours de nombreuses autos au milieu du siècle passé, Opel le réinvente avec succès et le Meriva se dote ainsi d’une véritable originalité qui le démarque totalement de la concurrence. Pour s’en convaincre, nous avions opté pour un shooting photos sur le Champ de Mars à Paris et la réaction du public fut plus que positive sur l’originalité du style, preuve que Opel a vu juste dans sa démarche stylistique. Outre le look, les portes antagonistes dont l’ouverture est indépendante bénéficient d’un angle d’ouverture de 84° qui place la porte quasi à angle droit, facilitant ainsi l’accès à bord.

 

MODULARITÉ FLEXSPACE

L’autre qualité première du Meriva réside dans son habitabilité et son système Flexspace de sièges arrière modulables qui permettent une installation quasi sur mesure aux passagers arrière. Malgré l’augmentation de la longueur et de la largeur dehors, le Meriva 2 ne donne pas pour autant l’impression d’être plus grand dedans, hormis dans le coffre dont la contenance gagne 50 litres, portant cette dernière à 400 litres dans la configuration la plus petite. Les rangements sont multiples avec pas moins de 32 possibilités dont le système FlexRail qui offre avec son rail central de multiples combinaisons. Bien dessinée en forme d’aile, la planche de bord se veut ergonomique et la position de conduite plus proche de la berline que du monospace, un bon point.

UN NOUVEAU MOTEUR TURBO ESSENCE DE 120 ET 140 CH

Outre l’offre diesel avec les 1.3 CDTi 75 ch et 1.7 CDTi de 100 ch, Opel introduit un tout nouveau bloc 4 cylindres essence turbocompressé de 1.4 litre disponible en 120 et 140 ch. Une version non turbo de 100 ch est également au catalogue en entrée de gamme. Testé dans sa version 120 ch dans rues de la capitale, ce moteur a démontré sa souplesse d’utilisation même si les rapports de la boite cinq vitesses tirent longs. En montant les régimes, ce petit bloc 4 cylindres turbo s’avère très agréable en usage urbain, proposant un bon compromis entre puissance et couple. Ce nouveau bloc qui fait sa première apparition sur le Meriva avant d’être décliner sur d’autres modèles du constructeur au Blitz remplace le vaillant 1.6 105 ch. Malgré la fermeté de sa suspension arrière, le Meriva se montre particulièrement bien suspendu et donc confortable, ce qui dans un usage familial est plutôt une bonne nouvelle pour les vertèbres des parents et des enfants lors des trajets urbains.

 

J’AI AIMÉ

- La ligne désormais plus dynamique
- L’originalité des portes AR antagonistes à ouverture indépendante
- Accès à bord facile
- L’habitabilité et modularité de l’intérieur
- L’amélioration de la qualité perçue



JE N'AI PAS AIMÉ

- La qualité de certains plastiques
- La grande douceur et démultiplication de la direction
- Pas de Start & Stop malgré la vocation urbaine

 

FICHE TECHNIQUE

OPEL MERIVA 2 1.4 TURBO 120 ENJOY

- Minispace 5 portes - 5 places
- Portes AR antagonistes à ouverture indépendante et angle 84°
- Longueur 4,29 m - largeur 1,81 m - hauteur 1,61 m
- Modèle testé 1.4 Turbo 120 finition Enjoy
- Moteur 4 cylindres essence de 1 364 cm3
- Culasse 8 soupapes
- Suralimentation par 1 turbo
- Puissance de 120 ch de 4 800 à 6 000 tr/mn
- Couple de 175 Nm de 1 750 à 4 800 tr/mn
- Boite de vitesses mécanique 5 rapports
- Train AV pseudo McPherson avec barre stabilisatrice
- Train AR essieu de torsion semi-déformable avec barre antiroulis
- Jantes en alu de 16 de série / 17 pouces en option
- Pneus 205/55 R16 / 225/45 R17
- Volume de coffre de 400 litres 
- Consommation mixte de 6,1 l/100 km
- Émissions de CO2 de 143 g/km
- Vitesse maxi de 188 km/h
- Prix modèle testé de 17 950 € + 800 € option jantes 17 pouces
- Gamme de 15 400 € (1.4 100 ch Essentia) à 23 500 € (1.7 CDTi 130 ch Cosmo Pack BV auto)

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france