OPEL ADAM S 1-4 TURBO 150 2015 ESSAI INÉDIT ET EXCLUSIF

Essai Opel ADAM S 1.4 Turbo 150 2015 - photo Laurent Sanson
  • Essai Opel ADAM S 1.4 Turbo 150 2015 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 30 mars 2015

BIENVENUE DANS

LA FAMILLE ADAM’S

La gamme Opel ADAM s’étoffe avec l’introduction d’une version sportive baptisée S. Pour cette découverte, c’est dans le cadre du rallye Le Touquet Pas-de-Calais, première épreuve du Championnat de France des Rallyes 2015 que nous attendait une ADAM S strictement de série pour un essai inédit et exclusif en tant que voiture ouvreuse flanquée du numéro 0. Bienvenue dans la famille ADAM’S !

 essai opel adam s 1.4 turbo 150 2015 photo laurent sanson

Lancée début 2013, la citadine chic et branchée Opel ADAM se dote enfin de sa version sportive de route, l’ADAM S au moteur 1.4 Turbo de 150 ch et qui fait le lien avec les versions Cup et R2 Performance engagées en rallye. Présentée au Mondial de Paris à l’automne 2014, cette déclinaison très dynamique nous attendait pour un essai inédit et exclusif en ouverture du rallye Le Touquet Pas-de-Calais 2015. Un essai grandeur nature au volant d’une auto strictement de série et arborant juste une déco course pour faire comme une vraie. Flambant neuve, notre ADAM S provenait du distributeur Opel Europ’Auto Calais qui après l’ADAM Cup de l’an dernier était de nouveau impliqué dans cet essai en course d’une auto pas de course. Comme Opel avait bien fait les choses, nous avions même droit à notre emplacement au sein de la structure officielle Opel Motorsport Team France au sein du parc d’assistance de l’ADAM Cup. Avec 190 km de spéciales chronométrées, il ne faisait aucun doute que notre petite sportive allait avoir besoin de quelques attentions sur les freins et les pneus fortement sollicités dans cet exercice.

essai opel adam s 1.4 turbo 150 2015 photo laurent sanson

UNE PETITE DÉVERGONDÉE TRÈS POLYVALENTE

L’ADAM S c’est tout d’abord un look qui ne passe pas inaperçu. La teinte bi-ton gris anthracite et toit rouge de notre modèle d’essai participe pleinement au rendu général. Avec ses grosses roues de 17 pouces généreusement chaussées (18’ en option) et qui remplissent parfaitement les passages de roues, son spoiler, son aileron, sa jupe arrière et sa sortie d’échappement chromée, la petite allemande muscle son jeu et se dévergonde avec une silhouette de sportive à la sauce GTi. Dans l’habitacle, elle mixe sportivité et finition haut de gamme avec des sièges sport cuir-tissu aux surpiqûres rouges (des sièges baquets route Recaro sont également dispo en option), un pédalier alu, un volant cuir avec une jante particulièrement ergonomique ou encore des inserts de planche de bord gris soulignée d’une bande rouge et du symbole S que l’on retrouve également sur les panneaux des portes. L’univers est bien celui d’une petite sportive confirmée par une position de conduite tout aussi sportive avec le «cul» par terre et un volant bien haut qui offre une large latitude dans son réglage hauteur/profondeur, ce que personnellement j’affectionne. Positionné au centre de la voiture, ce qui limite hélas l’espace pour les passagers arrière, on se sent vraiment bien dans cette auto qui par cette position reculée donne l’impression d’être dans une plus grande voiture, alors que finalement elle ne mesure que 3,70 m.

essai opel adam s 1.4 turbo 150 2015 photo laurent sanson

TONIQUE ET PERFORMANTE

Malgré son gabarit de petite citadine, l’ADAM surprend également par son châssis qui propose un comportement routier hyper équilibré et très neutre. Cette version S ne déroge pas à la règle de ce que nous connaissions sur l’ADAM 1.4 87 ch ou encore sur la version course Cup testée l’an dernier dans ce même rallye du Touquet, mais avec un casque sur la tête. Comme sur l’ADAM classique, le confort de la suspension de la S n’est pas son meilleur atout avec une raideur chronique dans les basses vitesses et le passage d’un simple ralentisseur en travers de la route «torture» les vertèbres. On lui pardonne cette dureté par son comportement amusant et hyper sain qui la rend finalement très facile à vivre et surtout hyper joueuse. Avec l’absence de sous-virage, on entre franchement et sans la moindre arrière-pensée dans les virages. L’avant se place au millimètre et le guidage du train arrière fait le reste, même en déconnectant l’ESP, ce qui le rend plus mobile et encore plus joueuse. Bien suspendue tout en étant particulièrement sèche, l’ADAM S est scotchée au bitume et sur les petits routes bosselées de l’arrière-pays de la Côte d’Opale elle dévoile une certaine verticalité avec une suspension qui se détend bien. Toutefois, le pompage constaté est accentué par le rythme qui est celui d’un rallye mais aussi par les pneus ContiEcoContact qui équipaient cette version. Une monte pas vraiment sportive avec un profil à la carcasse moins rigide qu’un ContiSportContact par exemple bine plus rigoureux. Avec son freinage renforcé dénommé OPC, l’ADAM S freine fort et malgré les multiples sollicitations sur les 190 km des spéciales du rallye, les freins de série ont tenu le coup, mais ce ne fut pas simple avec une pédale qui perdait vite de sa consistance du fait d’un échauffement rapide du liquide de freinage standard pas vraiment adapté aux exigences d’un exercice violent et répété.

essai opel adam s 1.4 turbo 150 2015 photo laurent sanson

Mais le plus surprenant sur cette ADAM S, en plus de son petit look sport, n’est autre que son moteur. Le 4 cylindres 1.4 litre turbo essence délivre une poussée constante et avec les rapports courts de la boite mécanique à 6 rapports au guidage rapide et précis, on se régale au volant avec un niveau de performance élevé. Délivrant 150 ch pour un couple de 220 Nm, ce moteur propose un excellent rendement et on exploite pleinement ses qualités sur une plage comprise entre 2 500 et 4 500 tr/mn. En dessous des 2 500 tr/mn, il manque d’un poil de coffre du fait de sa petite cylindrée, on peut pas tout avoir avec seulement 1 364 cm3 et une gestion électronique qui privilégie l’exploitation sur une large plage à mi-régime qui profite à la souplesse d'utilisation plus qu'à l'accélération. Avec l’ESP activé qui intègre également la fonction d’anti-patinage, la motricité reste excellente, ce qui n’est plus vraiment le cas dès qu’on le désactive avec un train avant qui perd une grande partie de son efficacité et des roues qui patinent. Discret et n’étant pas vraiment intrusif en conduite sportive, même lors d’une légère dérive du train arrière, l’utilisation permanente de l’ESP n’est finalement pas un problème car il rend le comportement routier finalement moins nerveux.

Sportive et polyvalente à la fois et richement dotée, l’ADAM S propose un double visage, dévergondée et sage comme une image pour un usage urbain. Coiffant la gamme de la citadine ADAM, la S se positionne entre une Mini Cooper S et le duo Abarth 500 et Suzuki Swift Sport. Proposée au prix de 18 900 euros, l’ADAM S est un poil plus chère que l’italienne et la japonaise, mais elle offre une puissance supérieure avec 150 ch et des équipements en plus. Avec les nombreuses options disponibles au catalogue dont les roues de 18 pouces et les sièges Recaro, sans oublier les multiples possibilités de personnalisation, la note de la S grimpe franchement, mais quand on aime on ne compte pas.

laurent sanson auto-mag.info« L’ADAM S est un véritable petit joujou extra. Amusante à conduire et efficace avec son châssis très équilibré, on rêve d’avoir quelques chevaux supplémentaires sous le pied droit » Laurent Sanson rédacteur en chef-essayeur

 

Remerciements :
Opel France service presse, France et toute son équipe, Opel Europ’Auto Calais Jean-Luc Debove, Benji et David, le team 2HP Compétition Karine, Christian et les mécaniciens, Touquet Auto Club Jean-Marc Roger et son équipe, les concurrents de l’Opel ADAM Cup 2015, Ducas Racing Kart circuit de Berck-sur-Mer pour son accueil et mise à disposition du circuit pour le shooting photos www.ducas-racing-kart.comRally Cars Livery JeanNo décoration personnalisée véhicule et enfin Seb mon fidèle copilote et confrère pour cette expérience.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE L’ESSAI INÉDIT ET EXCLUSIF DE L’OPEL ADAM S 1.4 TURBO 150 CH EN OUVERTURE DU RALLYE LE TOUQUET PAS-DE-CALAIS 2015

essai opel adam s 1.4 turbo 150 2015 photo laurent sanson

essai opel adam s 1.4 turbo 150 2015 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france