MINI COUPÉ COOPER S

  • Par P.H
  • Texte & photos
  • 25 octobre 2011

RED HOT CHILI COUPÉ

Cultivant l'anticonformisme, la gamme Mini s'élargit d'une cinquième carrosserie qui la métamorphose en coupé biplace. Plongeant ses racines dans l'esprit des délicieux roadsters britanniques des années cinquante, celle-ci s'impose surtout comme une véritable petite voiture de sport dans le pur esprit GTi sauce red hot chili.

 

essai mini coupe cooper s 184 chStricte deux places, la Mini Coupé se définit d'emblée comme une petite auto marginale, dotée de réelles aptitudes sportives, et par-là même relativement masculine. Mais sans rien lâcher non plus de l'esprit "fun" et "sexy" qui caractérise la Mini et explique en partie son succès. Entièrement redessinée depuis le pare-brise (plus incliné et enrichi d'un arceau de sécurité), toute la partie postérieure se présente sous un look très particulier, faisant penser à un roadster sur lequel on aurait greffé un hard-top en forme de casque. Mais ici, l'ensemble est cependant d'un seul tenant, avec une qualité d'exécution identique aux berlines "hatchback". Toutefois, une version roadster en sera extrapolée dès le début du premier trimestre 2012.


UNE DÉFINITION TECHNIQUE SPÉCIFIQUE

Mais c'est sur le plan technique que la Mini Coupé exprime encore davantage sa différence. L'évolution majeure concerne l'incorporation dans le châssis d'une épaisse traverse en "U" de 25 kg, qui renforce considérablement sa rigidité. La répartition des masses a également été légèrement déplacée sur l'avant et la suspension rendue plus ferme. Ces mesures visent bien sûr l'amélioration de la traction en courbes serrées, le petit talon d'Achille des autres versions, alors que ce modèle conserve l'empattement court de la famille, d'où elle tire son agilité légendaire, souvent comparée à celle d'un kart.


essai mini coupe cooper s 184 chDIFFÉRENTE, MAIS FIDÈLE À SA FAMILLE

En abandonnant les assises arrière, le Coupé dispose d'un coffre généreux, qui a gagné 120 litres sur la Hatchback. On y accède en soulevant le vaste – mais lourd - capot arrière. Dans l'habitacle, une trappe rectangulaire permet d'y déposer de menus objets, alors qu'un espace étroit aménagé entre dossier des sièges et cloison arrière permet le rangement d'une veste ou d'un petit sac. La Mini Coupé fait naturellement planche de bord commune avec ses soeurs de gamme, avec une ambiance intérieure voulue résolument sportive, sièges bien galbants ou double bossage elliptique creusé dans le ciel de pavillon pour optimiser la garde au toit. L'équipement apparaît plutôt complet de série, et les possibilités de personnalisation – en option – sont très poussées.


DES BLOCS AU TEMPÉRAMENT SPORTIF

Seuls les meilleurs blocs essence sont repris (Cooper 122 ch, Cooper S 184 ch et JCW 211 ch), ainsi que le 2.0 diesel de 143 ch (Cooper SD). Seule Mini à arborer une silhouette à trois volumes, elle soigne l'aérodynamisme par un petit aileron actif rétractable mis en fonction à plus de 80 km/h. Il revient dans son logement à 60 km/h, mais on peut aussi le montrer en permanence !


CLIQUEZ ICI POUR VOIR L'ALBUM PHOTOS DE LA MINI COUPÉ

 

 essai mini coupe cooper s 184 ch

 

CLIQUEZ ICI POUR VOIR L'ALBUM PHOTOS DE LA MINI COUPÉ

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france