KIA VENGA

MISSION VENGA

Inspiré du concept car Kia n°3 dévoilé au salon de Genève 2009, le minispace Kia Venga arrive sur les routes européennes début 2010 avec des atouts, dont une garantie de 7 ans, pour se faire une place sur le Vieux Continent. Une mission nommée Venga dont la route passait par Rome, tout un symbole pour un véhicule urbain polyvalent et européen.

 

 

Dans un contexte pourtant pas franchement propice pour l’automobile, le dynamisme du constructeur sud-coréen Kia fait plaisir. Même s’il ne représente sur le marché hexagonal que quelques dizaines de milliers de véhicules, Kia n’en demeure pas moins un constructeur de stature mondiale (5e groupe mondiale Hyundai-Kia) et sa progression dans l’hexagone est spectaculaire dans un marché fort concurrentiel. Avec sa Picanto, la famille Cee’d, l’original crossover Soul, sans oublier le 4x4 Sportage, la gamme des compactes et citadines Kia a désormais fière allure avec l’arrivée de ce minispace urbain qui vient jouer sur le terrain des C3 Picasso, Opel Meriva, Nissan Note, Renault Modus et dans une moindre mesure le Mercedes Classe A. A n’en pas douter, certains concurrents vont prendre un sacré coup de vieux car le Venga bouscule la catégorie, tant par son design dynamique que par ses équipements et sa grande habitabilité et modularité.

 

UN REGARD TRÈS KINETIC

Particulièrement bien proportionné avec les roues bien dans les coins et donc un porte-à-faux très réduit, le Venga affiche un regard souriant dont le design de l’avant semble dérivé du Kinetic de Ford en étant un croisement des S-Max et C-Max. C’est élégant et racé et ce Venga revendique bien son appartenance au clan Kia dernière génération avec une calandre ainsi qu’une longue “bouche” inférieure déclinées de la dernière Cee’d. Compact et haut sur pattes avec son mètre soixante de ligne de toit, le Venga est dessiné d’un seul et unique coup de crayon. Comme pour la Cee’d, le Venga affiche clairement son label européen. Conçu et fabriqué en Europe pour répondre aux besoins d’une clientèle européenne, le Venga est parfaitement dans la cible.

 

DE LA PLACE POUR TOUS

L’évident point fort du Venga réside dans son habitabilité et ses équipements de confort (connexions iPod et USB, climatisation, caméra de recul...). Kia a particulièrement bien travaillé sur le sujet avec un habitacle généreux et facile à vivre pour les occupants. On se sent bien, encore plus avec le toit vitré panoramique de série sur la version Premium, à son aise et bien assis. La présentation est sérieuse et on regrette juste le manque de fantaisie des plastiques pour une auto qui s’impose comme la seconde voiture de la famille, l’auto de Madame ! Heureusement, la console centrale très pratique opte pour des inserts latéraux ton alu qui apportent un brin de “folie”. Qui dit famille dit aussi chargement et dans ce domaine le Venga est le roi de la catégorie avec un coffre “immense” au volume variant de 440 litres en configuration double fond à 570 litres, largement de quoi mettre deux valises et deux Magimix Nespresso, configuration testée pour vous ! Les sièges arrière s’escamotent - banquette arrière fractionnable 60/40 - en un tour de main, sans même déloger les appuie-tête et on obtient alors un plancher plat, si le coffre est en configuration double fond haute.

 

 

MANQUE DE CARACTÈRE DES MOTEURS

Au volant, le Venga s’avère vif, agile et passe-partout avec son rayon de braquage qui lui permet une belle aisance dans les petites rues de Rome, théâtre de notre essai. La déception vient des moteurs et surtout du nouveau bloc 4 cylindres 1.4 CRDi turbo diesel injection directe au rendement poussif car manquant cruellement de couple par rapport au 1.6 CRDi que nous connaissions sur d’autres modèles Kia. En plus d’être quelconque, ce moteur est bruyant en claquant même en étant bien chaud, bizarre. A la limite, on lui préfère le 1.4 essence de même puissance - 90 ch - certes pas moins souple, mais plus homogène et surtout plus doux pour les tympans. Non disponible lors de notre essai, le 1.6 essence de 125 ch semble être le bon choix pour qui souhaite sortir aussi des agglomérations, mais ce choix s’accompagne d’une boîte auto 4 rapports, une orientation pour le moins discutable. Un système Start & Stop dénommé ISG est également proposé en option - 300 € - pour les deux moteurs 90 ch aux boîtes manuelles 5 et 6 rapports. Hors des villes, le Venga fait preuve d’un bon comportement routier en étant très stable et précis. L’agrément de conduite est bien présent et finalement on ne lui en demande pas plus, hormis une commande de boîte moins fantaisiste dans son guidage et une suspension moins sèche qui provoque quelques remontées dans le dos une fois de retour sur le pavé romain.

 

Malgré la faiblesse de son moteur 1.4 CRDi, ce Venga est séduisant et possède bien des qualités, dont cette fameuse garantie de 7 ans ou 150 000 km qui sonne comme un réel gage de sérieux et d’engagement du constructeur sud-coréen. Il faut juste s’en convaincre et franchir le pas (d’une concession), ce qui dans un pays très conservateur qui ne jure que par ses marques nationales n’est jamais simple !

J'AI AIMÉ

- Style et design dynamique
- Vie à bord, habitabilité et modularité
- Nombreux équipements de série, de confort et sécurité
- Présentation intérieure soignée
- Agilité et tenue de route
- Garantie 7 ans



JE N'AI PAS AIMÉ

- Suspension trop ferme pour un véhicule urbain
- Moteurs 1.4 diesel poussif et bruyant
- Guidage de boîte manquant de rigueur
- Manque de fantaisie dans l’habitacle, trop de plastique noir



FICHE TECHNIQUE

KIA VENGA

- Minispace 5 portes - 5 places
- Longueur 4,07 m - largeur 1,76 m - hauteur 1,60 m
- Disponible en 9 coloris
- 3 finitions Style - Active - Premium
- 1 moteur 4 cyl. essence 1.4 16V 90 ch
- Boîte de vitesses manuelle 5 rapports sur 1.4 16V essence
- 1 moteur 4 cyl. turbo diesel CRDi 16V common rail
- Boîte de vitesses manuelle 6 rapports sur 1.4 diesel
- 1 moteur 4 cyl. essence 1.6 16V 125 ch
- Boîte de vitesse automatique 4 rapports sur 1.6 essence
- Suspension AV de type Pseudo McPherson
- Suspension AR semi-indépendante avec barre de torsion
- Jantes 15” sur finition Style et Active - 16” alu sur Premium
- Pneumatiques 195/65 R15 et 205/55 R16 sur Premium
- Contrôle électronique de trajectoire ESC de série + antipatinage TCS
- ABS + aide au freinage d’urgence BAS de série
- 6 airbags de série
- Toit vitré panoramique de série sur Premium ou option 800 €
- Climatisation manuelle sur Style et auto sur Active et Premium
- Radars de parking AR de série sur Active et Premium
- Volume du coffre de 440 litres (double fond) à 570 litres
- Émissions CO2 117g/km sur 1.4 diesel et 136 g/km sur 1.4 essence
- Garantie de 7 ans ou 150 000 km
- Modèles testés 1.4 CRDi Premium (gris) et 1.4 90 ch Active (bleu)
- Gamme de 14 690 € 1.4 essence Style à 19 590 € 1.4 diesel Premium
- Commercialisation mi-Janvier 2010

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france