FORD RANGER WILDTRAK 3-2 TDCi 200 4WD DOUBLE CAB 2012

Essai Ford Ranger Wildtrak 2012 3.2 TDCi 200 ch 4WD
  • Essai Ford Ranger Wildtrak 2012 3.2 TDCi 200 ch 4WD
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 12 juillet 2012

WALKER VEXIN RANGER

Totalement repensé, le nouveau Ford Ranger est bien loin de l’idée reçue sur l’austérité que véhicule le pick-up. Même s’il est moins sexy qu’un SUV Premium, le Ford Ranger 2012 n’en demeure pas moins séduisant et d’une grande polyvalence au point qu’il fait figure de baroudeur chic décalé et distictif car on ne passe pas vraiment inaperçu au volant d’un tel engin.

 

essai ford ranger 2012 3.2 tdci 200 ch 4wd wildtrakLorsque l’on évoque le pick-up il difficile de ne pas faire référence aux vieux bazars japonais qui déboulent sur les chemins du plateau du Larzac ou encore dans les villages hauts perchés de la Corse. En partant même d’un simple préjugé, on n’imagine pas une seconde que le pick-up trouve un terrain d’expression hors milieu rural de par sa vocation. Et pourtant si techniquement c’est du brut de fonderie en version revue et corrigée, le pick-up d’aujourd’hui a bien évolué et désormais on peut dire que c’est une véritable auto à mi-chemin entre le 4x4 traditionnel et le SUV et son usage n’est pas que professionnelle, d’où l’introduction de versions mieux équipées et disons plus luxueuse afin d’être en phase avec les besoins de clients particuliers. Bien entendu, le pick-up privilégie le chargement, mais il n’empêche que ce type de véhicule n’a rien d’un simple utilitaire, malgré sa benne, en se montrant séduisant en terme de style et confortable à l’image de ce nouveau Ford Ranger 2012 dont le constructeur américain affiche clairement de grandes ambitions dans le cadre de sa stratégie «One Ford» qui veut que désormais un nouveau modèle de la marque à l’ovale est un produit à la diffusion mondiale, soit 180 pays dans le monde en ce qui le concerne.

essai ford ranger 2012 3.2 tdci 200 ch 4wd wildtrakLA COULEUR C’EST LA VIE !

Dans sa teinte orange, notre version d’essai à la finition Wildtrak ne manque pas d’allure et notre escapade dans les rues de la capitale avant de rejoindre un terrain de jeu plus propice à un usage tout-chemin et au franchissement fut d’ailleurs révélatrice de l’image que donne ce type de véhicule impressionnant et haut perché. Avec les barres en alu latérales et sa face avant dont il ne manque qu’un pare-buffle, l’esprit safari n’est pas loin et on prend du plaisir au beau milieu d’un jungle urbaine car le Ranger fait son effet. Si la précédente génération prenait la base technique du Mazda BT50 pour une évidente logique de groupe, le dernier né est désormais bien un Ford pur jus issu de la nouvelle plate-forme mondiale et il est fabriqué en Afrique du Sud pour les modèles destinés aux marchés africain et européen. En France, le nouveau Ranger n’est disponible qu’avec des motorisations diesel Duratorq TDCi, soit le 5 cylindres 3.2 de 200 ch - notre version d’essai - et un 4 cylindres 2.2 décliné en deux niveaux de puissance de 125 et 150 ch. Une seule transmission 4 roues motrices associée avec une boite mécanique 6 rapports ou une boite auto sur les 150 et 200 ch sont au catalogue, difficile de faire plus simple. Pour les carrosseries le Ranger offre pas moins de 3 variantes avec le Double Cabine, le Super Cab et le Simple Cabine ainsi que 4 niveaux niveaux de finition : XL Pack, XLT Sport, Limited et la version loisirs Wildtrack dont nous disposions lors de cet essai effectué dans le Vexin Normand sur un terrain de jeu parfaitement dans l’esprit de la vocation de baroudeur passe-partout de l’engin.

essai ford ranger 2012 3.2 tdci 200 ch 4wd wildtrakUN BAROUDEUR COMME UN POISSON DANS L'EAU

Sur un plan pratique, le nouveau Ranger est un authentique baroudeur grâce à sa capacité de remorquage de 3 350 kg, sa hauteur de passage à gué la plus élevée de sa catégorie puisqu’il peut franchir une profondeur d’eau de 800 mm, même à pleine charge. Le Ranger se distingue également par sa charge utile record pour la catégorie avec sa grande benne arrière ainsi que par sa garde au sol de 241 mm qui lui offre des capacités de franchissement surprenantes. Plus long que son prédécesseur de 18 cm ce qui n’est pas rien, il n’en demeure pas moins très agile avec une direction douce et précise. Si son gabarit n’est pas adapté à un usage urbain comme l’a démontré nos premiers tours de roues dans Paris, son agilité fait des merveilles en usage tout-chemin et en franchissement. Pour tout dire, le nouveau Ranger est bluffant d’efficacité par ses capacités sur de fortes pentes ou encore des reliefs accidentés. Grâce aux aides électroniques qui s’occupent de tout et qui bascule du 2 roues motrices sur la route en configuration 4x4 lorsque le besoin s’en fait sentir, la motricité est excellente dans toutes les circonstances et ce n’est pas un passage de gué qui lui fait peur, un dévers prononcé, des croisements de ponts et encore moins une pente boueuse au pourcentage digne d’une piste noire de ski. Pour reprendre une expression digne des aventuriers adeptes de 4x4, le nouveau Ranger «grimpe aux arbres» et ce n’est pas qu’une image lorsqu’on l’utilise dans des conditions extrêmes comme lors de cet essai sur une base qui servait autrefois de terrain de jeu au célèbre Camel Trophy pour les sélections françaises. Avec la souplesse d’utilisation du 5 cylindres 3.2 TDCi de 200 chevaux et dont le couple atteint 470 Nm, on passe partout avec une facilité déconcertante et inutile de vous dire que les immenses flaques d’eau dénichées sur un chemin bien gras, pour les besoins de votre serviteur et de son objectif, sont loin d’être un obstacle pour ce Ford Ranger bien surprenant.

CLIQUEZ ICI POUR VOIR L’ALBUM PHOTOS DU FORD RANGER WILDTRACK 2012 DANS LE VEXIN NORMAND
 


essai ford ranger 2012 3.2 tdci 200 ch 4wd wildtrakON A AIMÉ


- le look de baroudeur chic et sport en finition Wildtrack

 

- l’agrément du moteur 5 cylindres TDCi 3.2, souplesse d’utilisation

 

- les énormes capacités de franchissement

 

- l’amélioration de la finition, plus proche d’un 4x4

 

- la charge utile de plus de 1 100 kg dans cette version, un record dans la catégorie

 


essai ford ranger 2012 3.2 tdci 200 ch 4wd wildtrakON N’A PAS AIMÉ

 


- comme tous les pick-up, l’encombrement de l’engin est un handicap lors d’un usage urbain

 

- la dureté de la banquette AR

 

- le train AR très ferme et qui saute à vide

 

 

 

publicité

ford ranger 2012 promo ete 2012 ford lille groupe dugardin

 

essai ford ranger 2012 3.2 tdci 200 ch 4wd wildtrak


CLIQUEZ ICI POUR VOIR L’ALBUM PHOTOS DU FORD RANGER WILDTRACK 2012 DANS LE VEXIN NORMAND

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france