FIAT 500 TWINAIR SPORT

OPÉRATION GRAND AIR

Depuis son renouveau en 2007, la Fiat 500 ne cesse d’introduire chaque année une nouveauté dans sa gamme. Pour ses 3 ans, la puce italienne fait sa révolution écologique en installant sous son minuscule capot un nouveau moteur essence bicylindre dénommé TwinAir. Ce petit bijou de technologie doté d’un turbo et du système MultiAir qui améliore le rendement de la combustion, s’impose comme le moteur essence le plus propre du monde avec des émissions de CO2 record, tout en offrant les performances d’un 4 cylindres d’une cylindrée supérieure.

Dans leur quête désormais perpétuelle de réduire les émissions de CO2 afin de faire face aux contraintes environnementales imposées dans de nombreux pays dans le monde, les motoristes font preuve d’imagination et Fiat, en bon “champion d’Europe” du constructeur généraliste le plus écologique, frappe fort en introduisant un nouveau moteur 2 cylindres baptisé TwinAir. Avec le renouveau du bicylindre, Fiat fait par la même occasion revivre son passé, lors de la glorieuse époque de la première Fiat 500, dont chacun garde le souvenir d’une petite auto au doux surnom de “pot de yaourt” et dont le tout aussi petit moteur bicylindre délivrait une joyeuse pétarade qui ne passait pas inaperçue. L’époque n’est plus la même et la philosophie de l’utilisation d’un bicylindre demeure néanmoins identique avec pour objectif unique de réduire le plus considérablement possible les consommations et les émissions de CO2. Pour ce faire, les ingénieurs de FPT (Fiat Powertrain Technologies) ont donc développé un petit moteur bicylindre ultramoderne et de seulement 875 cm3. Boosté par un turbo, ce bloc délivre 85 ch et surtout un couple maxi de 145 Nm au régime de 1900 tr/mn.

LE DOWNSIZING POUSSÉ À L’EXTRÊME

Qualifié de révolutionnaire par le constructeur transalpin, ce petit bloc bicylindre très compact exploite parfaitement les nouvelles techniques du downsizing qui consiste au mariage entre un moteur de faible cylindrée avec une suralimentation qui apporte un gain de puissance plus que notable. Totalement nouveau, ce moteur bicylindre développe 85 ch dans cette première version car Fiat ne compte pas s’arrêter en si bon chemin en le proposant sur d’autres modèles du groupe avec des puissances de 105 ch et 65 ch dans une version atmosphérique.

LA 500 "ORIGINALE" RÉINVENTÉE

Si ce n’est pas la première fois que Fiat équipe sa 500 d’un moteur bicylindre, pour nous français, le bicylindre avec son bruit “teuf teuf” si caractéristique évoque avant tout la célèbre Deudeuche de Citroën et pour les plus anciens une certaine Panhard. Cette nostalgie d’une époque révolue refait donc surface, dans une interprétation moderne avec ce moteur bicylindre nouvelle génération doté du système Start & Stop de série et né du besoin de réduire les consommations, objet de toutes les recherches des motoristes. Lors de la mise en route de la 500 TwinAir, la sonorité du bicylindre au ralenti se montre très particulière et surtout pas courante dans un monde dominé par les moteurs 4 cylindres. Grâce au contre arbre d’équilibrage qui limite les vibrations, le TwinAir tourne rond et se montre particulièrement silencieux dans les bas régimes. À l’oreille, aucun doute, la sonorité est bien celle d’un 2 cylindres, d’autant que l’échappement se débarrasse du silencieux final pour un simple tube de fuite juste équipé d’un mini pot de détente et d’un embout oblongue chromé sur notre version d’essai à la finition Sport.

Que ce soit sur les lignes droites de la Flandre belge ainsi que sur les petites routes sinueuses et vallonnées des Monts de Flandre entre Lille et Dunkerque, la 500 TwinAir dévoile son caractère avec de franches montées dans les hauts régimes et des reprises surprenantes pour sa petite cylindrée, essentiellement sur le mi-régime et les rapports intermédiaires en 3e et 4e, le tout avec un petit bruit rauque et pétillant pas franchement désagréable lorsque l’on abuse un poil de la pédale de droite. Équipé d’un turbo qui fait réellement son effet vers le régime de 3 000 tr/mn avec une poussée franche et régulière jusqu’à 5 000 tr/mn, le TwinAir surprend également par la disponibilité de son couple de 145 Nm disponible très bas au régime de 1 900 tr/mn. Une fois en ville, la TwinAir dispose d’un mode Eco qui par le biais d’un simple bouton sur la console centrale permet de descendre les consommations en réduisant le couple à 100 Nm et d’assouplir l’assistance de la direction comme sur le mode City des autres 500. Enfin, en terme de gamme et de finitions, ce nouveau moteur TwinAir complète l’offre actuelle sur la berline et le cabriolet puisqu’il s’intercale entre les moteurs essence 1.2 69 ch et 1.4 100 ch qui restent au catalogue. L’offre diesel ne change pas avec le 1.3 MultiJet de 75 ch désormais disponible avec le Start & Stop comme sur l’ensemble des motorisations essence.

 

J’AI AIMÉ

- Le “risque” technologique de Fiat d’introduire un bicylindre

- L’agrément de conduite, couple, montée des régimes

- La poussée et la sonorité “à l’ancienne” rehaussée par le souffle du turbo au dessus de 3 000 tr/mn

- La quasi absence de vibration

- La réduction importante des émissions de CO2

 

 


JE N’AI PAS AIMÉ

- L’insonorisation de l’habitacle dans les hauts régimes

- La sonorité moteur “teuf teuf” en dessous de 2 000 tr/mn et au ralenti

- L’impossibilité d’atteindre la conso record de 4,1 l/100 km sauf en roulant à 40 km/h sur autoroute !

 

 

 

FICHE TECHNIQUE

FIAT 500 TWINAIR

- Citadine 3 portes - 4 places
- Version testée 500 TwinAir finition Sport
- Moteur essence bicylindre de 875 cm3
- Culasse à 4 soupapes par cylindre
- Suralimentation par 1 turbo
- Technologie MultiAir
- Puissance de 85 ch à 5 500 tr/mn
- Couple de 145 Nm à 1 900 tr/mn
- Système Start & Stop de série
- Fonction Eco couple 100 Nm, assistance direction, modification loi d’accélérateur
- Boite de vitesses mécanique 5 rapports
(boite robotisée Dualogic également disponible)
- Vitesse maxi de 173 km/h
- 0 à 100 km/h en 11 secondes
- Consommation mixte usine de 4,1 l/100 km
(6,1 l/100 km durant notre essai)
- Émissions de CO2 de 95 g/km (92 g/km avec boite Dualogic)
- Bonus écologique de 1 000 € jusqu’au 31/12/2010
- Prix du modèle testé de
- Finitions gamme berline 500 TwinAir Pop, Lounge et Sport
- Gamme berline TwinAir de 13 400 € à 16 300 €
- Finitions gamme 500C TwinAir Pop, Lounge, Rock
- Gamme 500C TwinAir de 16 200 € à 20 800 €

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france