ESSAI VOLVO V60 (2019)

Volvo V60 D3 150 (2019) photo Laurent Sanson
  • Volvo V60 D3 150 (2019) photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • Monts du Lyonnais (69)
  • octobre 2018

LES FONDAMENTAUX

DU BREAK À LA SUÉDOISE

Avec son nouveau break familial V60, Volvo revient à ses premiers amours et aux fondamentaux de la marque et ce malgré l’émergence des SUV dans sa gamme. Séduisant à plus d’un titre, ce nouveau V60 bénéficie des dernières évolutions techniques, dont la plateforme SPA qu’il partage avec sa déclinaison SUV XC60 et la série 90.

volvo v60 d3 150 (2019) photo laurent sanson

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA VOLVO V60 (2019)

Rassurez-vous, Volvo n’a pas abandonné le bon vieux break des familles au seul profit des SUV. Si le constructeur suédois a fait du SUV son nouveau cheval de bataille avec son impressionnante triplette XC40 (la Voiture de l’Année 2018), XC60 et XC90 qui réalise désormais le gros des ventes, il n’en délaisse pas pour autant ce qui a fait durant de nombreuses décennies son succès, le break familial à l’image de cette nouvelle mouture de son break de la série 60 qui perpétue la tradition scandinave.

volvo v60 d3 150 (2019) photo laurent sanson

L’ÉLÉGANCE PURE

Alors que sa marque de fabrique consistait en un design cubique aux angles droits bien marqués, le constructeur suédois a depuis assoupli son trait de crayon vers plus de rondeurs et toujours plus d’élégance. Ce nouveau V60 en est d’ailleurs la parfaite illustration en combinant parfaitement design racé, élégance et habitabilité. Calquant son style sur son grand-frère V90, le V60 n’a donc rien de révolutionnaire dans son dessin, mais il l’affiche avec plus d’équilibre que l’imposant V90, même si tout ceci est subjectif car affaire de goût. Séduisant dans un gabarit de 4,76 m de long (+13 cm ! par rapport à la précédente génération), ce nouveau V60 offre tout ce que l’on attend d’une Volvo de dernière génération qui ne s’en laisse pas compter face aux concurrentes premium germaniques.

volvo v60 d3 150 (2019) photo laurent sanson

UNE GRANDE ROUTIÈRE TRÈS SÉCURISANTE

Si transporter ses meubles en kit ne pose aucun problème avec son habitabilité exceptionnelle grâce au plancher parfaitement plat lorsque l’on rabat d’un doigt la banquette arrière, ce V60 se distingue également par son raffinement intérieur, sa qualité de fabrication avec l’utilisation de matériaux nobles et ses nombreux équipements de confort et de sécurité. Comme chacun le sait, on ne plaisante pas avec la sécurité chez Volvo dont l’objectif clairement affiché est zéro mort dans une Volvo à partir de 2020, autrement dit c’est demain et dans ce domaine de la sécurité de ses occupants, le constructeur suédois est en avance, même si l’onjectif va être difficile à atteindre dans seulement quelques mois. En action sur les routes sinueuses et rapides du Beaujolais entre la capitale des Gones et Roanne dans la Loire, le break V60 se montre moins excitant que son plumage le laisse paraitre. Particulièrement pataud avec un train avant qui pratique le sous-virage dès lors que l’on augmente le rythme sur un terrain de jeu sinueux, le nouveau V60 fait d’abord valoir son sentiment de sécurité absolu au détriment des sensations de conduite. Bien équilibré une fois calé sur ses appuis et sans saturation du train avant, le V60 enroule avec aisance les courbes avec le confort d’une berline routière faite pour avaler les kilomètres, de quoi séduire les flottes professionnelles pour les commerciaux et autres cadres sup’.

volvo v60 d3 150 (2019) photo laurent sanson

Sous le capot on retrouve le 4 cylindres 2 litres du XC60 disponible en D3 150 ch - notre version d’essai - et D4 190 ch. Même si sa spécialité n’est pas le haut régime, ce bloc turbo diesel fonctionne plutôt bien avec un couple présent sur une large plage d’utilisation. Toutefois avec la version 150 ch, il est préférable de jouer du levier de la boite auto 8 vitesses en position séquentielle afin d’avoir un peu plus de punch car le poinds important pénalise les reprises et relances. On regrette l’absence de palettes au volant pour un meilleur agrément, mais qui sont disponibles sur la finition plus sportive R-Design. Plutôt bien suspendu, ce break V60 est également confortable avec cette monte en 18 pouces qui ne dégrade pas trop le travail de l’amortissement.

volvo v60 d3 150 (2019) photo laurent sanson

Elégant, très sécurisant et habitable, le nouveau break V60 est dans la droite lignée des dernières productions du constructeur suédois. Pour ceux pour qui le SUV n’est pas l’unique proposition automobile, ce break V60 est une excellente alternative et il n’a pas à rougir face à ses concurrents premium que sont les Audi A4 Avant, BMW Série 3 Touring ou encore la Mercedes Classe C break.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA VOLVO V60 (2019)

volvo v60 d3 150 (2019) photo laurent sanson

 

CONTENUS SPONSORISÉS

 

 

SUIVEZ-NOUS

facebook          twitter

COTE OCCASION

PARTENAIRE HIVER 18-19

la toussuire les sybelles hiver 2018 2019

 

ASSURANCE AUTO

PUB

PUB

PUB

NEWSLETTER