ESSAI VOLKSWAGEN UP! GTi (2018)

Volkswagen Up! GTi (2018) photo Laurent Sanson
  • Volkswagen Up! GTi (2018) photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • Circuit Paul Armagnac / Nogaro (32)
  • août 2018

LA PETITE GTi

QUI GAL…UP!

Plutôt petite turbulente hyper fun que véritable sportive pure et dure, la Up! GTi perpétue néanmoins la tradition des petites citadines Volkswagen dopées à la sauce GTi. Dans l’esprit d’une Golf 1 GTi, elle en reprend la recette avec un certain bonheur et elle gal…Up!.

volkswagen up! gti 2018 photo laurent sanson

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA VOLKSWAGEN UP! GTi (2018)

Avec sa Up! GTi, Volkswagen poursuit sa love story avec les petites sportives. Qu’importe le flacon, seule l’ivresse compte ! Pourtant à la lecture de la fiche technique on peut être septique en se disant que ce n’est qu’un coup marketing et pourtant VW a réussi le tour de force de faire de sa mini citadine une vraie petite bombinette ludique, rigolote et hyper fun à conduire. En quelque sorte une mini Fun Cup comme la célèbre Coccinelle de course qui arpente les circuits européens et ça tombe bien car nous avions pour cadre de cet essai le circuit Paul Armagnac de Nogaro avec à notre disposition la gamme GTi du constructeur allemand, de cette Up! GTi à la Golf GTi - que nous vous présenterons plus tard en essai - en passant par la nouvelle Polo GTi.

volkswagen up! gti 2018 photo laurent sanson

LE CHOC DES GÉNÉRATIONS

Pour Volkswagen, cette nouvelle Up! GTi s’inscrit dans la droite ligne de l’éternelle Golf 1 GTi, oui la vraie, celle des années 70 début 80 avec son poids plume de 800 et quelques kilos, son moteur 1.6 litre 8 soupapes avec injection Bosch développant 110 ch ch, sa boite 4 et ensuite 5 rapports, ses voies larges pour l’époque et ses 4 roues dans les coins. Mais me diriez-vous, quel rapport entre cette Up! GTi avec l’icône des GTi hormis son label ? Son petit gabarit pas loin de celui d’une Golf 1 GTi, son poids inférieur à la tonne et un moteur développant 115 ch. Même le look soigné avec le liseré rouge évoque sa mythique grande soeur. Alors on adhère !

volkswagen up! gti 2018 photo laurent sanson

UNE GTi LUDIQUE ET EFFICACE

On l’a dit, le look c’est important et la Up! GTi fait amplement le job sans restriction. Derrière sa silhouette cubique posée sur ses grosses roues de 17 pouces disposées dans les coins, la Up! GTi fait valoir sa hauteur de caisse rabaissée de 15 mm et ses voies élargies de quelques millimètres pour plus de stabilité. Pour les trains roulants, du classique avec une suspension plus ferme et finalement pas grand chose d’autre pour passer sur le bitume les 115 ch et 200 Nm de couple du petit et moderne bloc 1 litre 3 cylindres turbo qui adopte un filtre à particules sur l’échappement afin d’être pleinement en phase avec la nouvelle norme Euro6 AG.

volkswagen up! gti 2018 photo laurent sanson

En action sur les routes gersoises, mais surtout sur le circuit Paul Armagnac de Nogaro, la Up! GTi dévoile son visage de bombinette. Ultra agile, la première impression au volant est sa légèreté que l’on ressent même en passager. Malgré des rapports de boite longs, la Up! GTi fait valoir la souplesse de son moteur avec une effet marqué dès 3 000 tr/mn qui permet de bien se faire plaisir en tirant les régimes jusqu’à 5 000 / 5 500 tr/mn. Inutile de vouloir prendre plus de régime car ce n’est pas vers la zone rouge qu’il s’exprime finalement le mieux. Légère du train avant, elle quitte rarement la bonne trajectoire et la perte de motricité est plutôt rare. Même sur circuit, ce qui n’est pas son terrain de jeu favori, cette Up! GTi sort le grand jeu en affichant un réel tempérament dynamique avec un ESP pas trop intrusif. Son moteur est disponible et son châssis fait le reste avec un train avant qui ne sature pas et un arrière qui se place au coup de volant ou sur le frein. Hormis une prise de roulis bien marquée lors de la prise d’appui, cette Up! GTi est ultra marrante à conduire sur la route comme sur la piste. Une vraie belle et bonne surprise !

volkswagen up! gti 2018 photo laurent sanson 

Plus GTi tonique que GTi délurée, la Up! GTi n’a pas à rougir face aux quelques concurrentes qui trainent dans le segment, on pense à la Twingo GT - avec son 3 cylindres installé en porte-à-faux arrière ou encore à l’Abarth 500 qui est plus puissante et surtout plus cher. Bien équipée avec une belle dotation de série qui comprend les roues de 17 pouces, la climatisation ou encore un autoradio avec 6 HP, la Up! GTi propose également différentes options dont le Pack Drive Plus qui comprend le régulateur de vitesse et le freinage d’urgence en ville, ce qui semble indispensable pour une mini citadine qui va passer plus de temps dans les embouteillages urbains que sur le bitume surchauffé d’un circuit.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA VOLKSWAGEN UP! GTi (2018)

volkswagen up! gti 2018 photo laurent sanson

 

CONTENUS SPONSORISÉS

 

 

SUIVEZ-NOUS

facebook          twitter

COTE OCCASION

PARTENAIRE HIVER 18-19

la toussuire les sybelles hiver 2018 2019

 

ASSURANCE AUTO

REPRISE VÉHICULE

PUB

PUB

PUB

NEWSLETTER