ESSAI VOLKSWAGEN T-ROC R (2020)

Volkswagen T-Roc R 2020 - photo Laurent Sanson
  • Volkswagen T-Roc R 2020 - photo Laurent Sanson
  • Par Laurent SANSON
  • Texte et photos
  • Nice (06)
  • Janvier 2020

LE T-ROC

NE MANQUE PAS D’R

Version sportive du SUV compact allemand, le T-Roc R sort incontestablement du lot avec son look aguicheur. Ultra polyvalent et ne manquant pas d’R avec son moteur turbo essence délivrant 300 ch, le T-Roc R conserve les qualités de la version de base en y ajoutant un comportement vraiment très dynamique.

volkswagen t-roc r 2020 photo laurent sanson

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU VOLKSWAGEN T-ROC R

Placée sous la direction de Jost Capito, ex.boss du programme WRC de Volkswagen Motorsport, la branche hautes performances R passe la seconde avec deux lancements l’an prochain auquel on ajoute celui du T-Roc R en cette fin d’année qui du même coup occupe la place laissée vacante par la Golf 7 R en attendant sa remplaçante. Malgré l’intérêt du géant allemand pour l’électrique avec sa nouvelle gamme I.D, les modèles sportifs ont donc encore une place au sein de la vaste gamme Volkswagen et on ne peut que s’en réjouir car l’inventeur de la GTi se doit d’avoir des modèles sportifs dans son catalogue. Avec le label R, l’esprit GTi est omniprésent et ce T-Roc R fait donc honneur à l’histoire de la marque.

volkswagen t-roc r 2020 photo laurent sanson

DU PUR PLAISIR SUR LES PETITES ROUTES

Le message de Jos Capito est clair et sans équivoque, le T-Roc R a vocation à offrir du plaisir sur les petites routes, sinueuses de préférence. Tout en conservant les éléments nécessaires à une protection optimale des passagers, dont celle en cas de retournement, le T-Roc R n’est donc pas passé par la cure d’amaigrissement pour devenir encore plus performant. Ce choix, VW l’assume pleinement car malgré sa sportivité il doit conserver sa polyvalence pour un usage quotidien dans toutes les situations. Du coup, l’engin accuse 1 500 kg sur la bascule car il faut dire qu’il y a du matos dedans avec le bloc 4 cylindres 2 litres turbo essence TFSi qui développe 300 ch et 400 Nm, une boite auto double embrayage DSG 7 rapports et une transmission intégrale 4Motion qui bénéficie d’un paramétrage spécifique.

volkswagen t-roc r 2020 photo laurent sanson

SPORTIF MAIS PAS RADICAL

Pour lui offrir un comportement digne d’une compacte sportive malgré sa garde au sol surélevée, le département R a optimisé les réglages de la cartographie moteur, de sa suspension et de sa transmission. En action, le T-Roc R se montre très stable dans les enchaînements et il se cale parfaitement dans la trajectoire avec une grande précision. Dans le serré ou une épingle, le train avant guide parfaitement et n’entre pas en saturation, permettant ainsi à la transmission intégrale de faire pleinement son job avec une motricité optimale typée propulsion, libérant ainsi le train avant d’un surplus de couple en sortie de virage lors de l’accélération. Sans surprise, le bloc TFSi de 300 ch se montre rageur et disponible sur une large plage de son régime, ce qui le rend particulièrement plaisant à l’usage car on profite pleinement du couple et il n’est donc pas nécessaire de tirer les régimes.

volkswagen t-roc r 2020 photo laurent sanson

Un SUV compact sportif et performant qui bouscule les préjugés sur les SUV dynamiques et qui se conduit comme une berline tout en gardant une grande polyvalence d’usage, le T-Roc R combine tout ceci et fait aussi honneur à l’ADN sportif du constructeur de Wolfsburg, inventeur ne l’oublions pas de la GTi et qui perpétue la tradition avec cette gamme R.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU VOLKSWAGEN T-ROC R

volkswagen t-roc r 2020 photo laurent sanson

volkswagen t-roc r 2020 photo laurent sanson

 

CONTENUS SPONSORISÉS