ESSAI SKODA KODIAQ TDi 190 4x4 2017

Skoda Kodiaq TDi 190 4x4 2017 - photo Laurent Sanson
  • Skoda Kodiaq TDi 190 4x4 2017 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 6 mars 2017

MON AMI

L’OURS KODIAQ

Avoir un ours pour ami, dans son garage et en toute légalité, c’est désormais possible avec le nouveau Kodiaq. Grand et compact en offrant jusqu’à 7 places, robuste et puissant dans sa version 190 ch, le Skoda Kodiaq arrive sur un marché du SUV 5/7 places avec de véritables arguments.

skoda kodiaq tdi 190 4x4 2017 photo laurent sanson

On l’imaginait sur son île de Kodiak en Alaska dont il est originaire, mais finalement l’ours Kodiaq, avec un Q à la fin pour sa déclinaison sur quatre roues, est également présent dans les Alpes suisses et plus particulièrement dans les environs de Gstaad ou encore de la station des Diablerets. Après une pause limite estivale sur les berges du Lac Léman, l’ours Kodiaq est remonté dans un environnement qui lui convient parfaitement, la montagne et les Alpes pour mettre en évidence ses qualités sur des routes détrempées et enneigées. Avec sa transmission 4x4 et son mode Snow, le Kodiaq est le meilleur ami de la famille pour prendre de l’altitude.

skoda kodiaq tdi 190 4x4 2017 photo laurent sanson

DU TREKKA AU KODIAQ

Si dans l’histoire moderne de la marque depuis son rachat en 1991 par Volkswagen, le Skoda Yeti est bien le premier véritable SUV 4x4 du constructeur tchèque, il a néanmoins un grand frère avec le Skoda Trekka qui fut produit en 1966 et exporté à 3 000 exemplaires vers l’Australie, les Îles Fidji et Samoa ainsi qu’au Vietnam. Avec le Kodiaq, Skoda ouvre un nouveau chapitre de son histoire en lançant son premier grand SUV 5/7 places sur un marché en plein essor à l’image du nouveau Peugeot 5008 - lire notre essai - et des historiques du segment que sont les Nissan X-Trail, Hyundai Santa Fe, Kia Sorento. Même s’il n’est pas vraiment un SUV, mais un monospace à la silhouette de baroudeur crossover, le Renault Grand Scenic peut prétendre être un concurrent sur l’entrée de gamme avec ses 7 places, mais la comparaison s’arrête ici car en bon ours qui se respecte, le Kodiak est un véritable baroudeur avec une bonne hauteur de garde au sol et une transmission 4x4 de type Haldex pour sortir des sentiers battus. Cette transmission 4x4 est disponible sur les motorisations les plus puissantes TSi essence 150 et TDi diesel 150 et 190 ch. La transmission 2 roues motrices est pour sa part proposée sur les moteurs dont la puissance ne dépasse pas 150 ch, soit le 1.4 TSi 125 et 150 ainsi que le TDi 150. Pour les boites de vitesses, Skoda a également mixé son offre avec une boite mécanique à 6 rapports disponible sur tous les moteurs, sauf sur le TDi 190 uniquement disponible avec la boite auto DSG à 7 rapports alors que le DSG 6 rapports est proposée sur le bloc TSi 150 en 4x2 et 4x4.

skoda kodiaq tdi 190 4x4 2017 photo laurent sanson

COMPACT MAIS GRAND VOLUME LE KODIAQ

Mesurant 4,70 m, le Kodiaq est plus grand de 4 cm que l’’Octavia dont il reprend la plateforme MQB. L’empattement long de 2,79 m profite directement à l’habitabilité à bord qui est juste énorme dans un format pourtant contenu. Le design simple se concentre autour d’une arête principale qui parcours la caisse du capot au feu arrière. De profil, le Kodiaq ne cache pas sa filiation avec le groupe Volkswagen et des cousins tels que le VW Tiguan et le Seat Ateca, ce dernier étant d’ailleurs construit par Skoda dans son usine de Mlada Boleslav en République Tchèque. Avec son éclairage totalement full Led de série en finition Style (notre version d’essai), le Kodiaq affirme sa technologie. L’aspect baroudeur est valorisé par des entourages des ailes et des bas de caisse. Epuré, le design du Kodiaq ne peut que bien vieillir et il est bien dans l’esprit stylistique de la marque.

Pouvant accueillir jusqu’à 7 personnes (banquette du rang 3 en option dès le premier niveau de finition) et disposant d’un coffre de 720 litres en configuration 5 places, seul le nouveau Peugeot 5008 fait mieux, et de 270 litres en 7 places, soit la meilleure contenance du segment dans cette configuration, le Kodiak est un beau et gros ourson qui permet de voyager tranquillement en famille.

skoda kodiaq tdi 190 4x4 2017 photo laurent sanson

Une fois dans l’habitacle, les efforts sur la qualité perçue sont bien réelles avec un séduisante présentation et des matériaux de qualité. Le Kodiaq élève encore le niveau en faisant encore mieux qu’une Superb. La vie à bord est facilité par un énorme espace à l’avant comme aux places arrière. En version 7 places, la banquette du rang 2 coulisse sur 18 cm et permet ainsi d’obtenir une bonne configuration en fonction des gabarits des passagers, même si l’espace au dernier rang est plus restreint. La planche de bord avec sa double casquette, sa double boite à gants, ses aérateurs verticaux et ses poignées de maintien sur la console centrale est d’un nouveau type et dédiée aux SUV de la marque. Une dalle tactile en verre type tablette de 9,2 pouces intégre le système multimédia et la navigation et offre un vrai plus technologique et qualitatif. Depuis cette dalle façon iPad Mini on pilote de manière très intuitive les fonctions de confort, d’info-divertissement et de connectivité qui sont nombreuses avec l’info trafic, la météo, la musique en streaming avec Spotify ou encore la fonction MirrorLink afin de profiter des contenus d’un smartphone en plus de la connectivité Apple CarPlay et Android Auto. Toujours sur son smartphone, on peut également consulter différentes informations telles que la consommation, l’autonomie et la position géographique du véhicule via une application dédiée. Comme toujours dans une Skoda et le Kodiaq n’échappe pas à la règle, de nombreux aspects pratiques, Simply Clever, sont dissimulés dans l’habitacle dont le range parapluie dans la contre-porte comme sur une Rolls Royce. On trouve même des baguettes de protection sur les arêtes des portes qui se déploient automatiquement dès l’ouverture. L’ensemble présente plutôt bien et Skoda a soigné la qualité de plastiques, les matériaux et les ajustages.

skoda kodiaq tdi 190 4x4 2017 photo laurent sanson

UN OURS QUI AIME LA NEIGE ET LES CONDITIONS DIFFICILES

En configuration TDi 190 4x4, le Kodiaq dispose de la panoplie parfaite du baroudeur avec un moteur 2 litres turbo diesel de 190 ch couplé avec une transmission 4x4 et une boite auto DSG à 7 rapports. Un package séduisant sur le papier et aussi à l’usage sur les routes détrempées et enneigées des Alpes Vaudoises entre Lausanne et la très chic station de Gstaad en passant par le circuit de glace des Diablerets. Grand rouleur dynamique qui profite pleinement de son couple de 400 Nm au niveau des reprises, le Kodiaq 4x4 dispose dans ses modes de conduite d’une fonction Snow qui adapte le comportement de la transmission et des aides à la conduite à la route enneigée. Ceci se traduit au volant par un train avant un peu plus pataud du fait d’une transmission « verrouillée » électroniquement façon 50/50. Du coup le train arrière pousse l’avant, mais avant de s’en rendre compte il va falloir attaquer fort. Même si le Kodiaq n’est pas un SUV de sport, l’ESP propose trois modes dont un intéressant ESP Sport qui limite les aides à la conduite et permet ainsi plus de dynamisme et dérobades du train arrière sur la neige et franchement on s’amuse bien. Sur route sèche ou mouillée, la transmission intégrale rassure en équilibrant le véhicule dans les longs appuis et l’empattement long participe également à la stabilité. Malgré quelques mouvements de caisse et une certaine verticalité sur les bosses, le Kodiaq gère bien la situation tout en demeurant confortable et ce même avec les grosses roues de 19 pouces qui rendent la suspension un poil sèche. Hors des sentiers battus, le Kodiaq se comporte en vrai SUV en proposant un mode Offroad avec un système d’assistance en descente.

Grand, robuste et puissant comme l’ours Kodiak d’Alaska auquel il empreinte son nom avec une petite variation orthographique, le Skoda Kodiaq possède tous les atouts pour s’imposer sur un marché du SUV 7 places en plein essor. Facile à vivre, le Kodiaq est pratique, connecté et dispose de nombreuses astuces très Skoda. Ce premier SUV 7 places de l’histoire de la marque tchèque est une réussite que le constructeur accompagne par un tarif particulièrement attractif à partir de 24 950 € dans sa version d’entrée de gamme. Pour un budget moyen de 35 000 € pour bénéficier d’un package intéressant en finition Style - le haut de gamme en attendant la version Sportline - et d’une motorisation puissante de minimum 150 ch, le Kodiaq est indéniablement la bonne affaire de ce début d’année 2017 pour celui qui recherche un grand SUV pour trimballer confortablement toute sa famille avec la protection d’un ours.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU SKODA KODIAQ TDi 190 4x4 STYLE 2017 DANS LES ALPES SUISSES

skoda kodiaq tdi 190 4x4 2017 photo laurent sanson

skoda kodiaq tdi 190 4x4 2017 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter

INSCRIPTION NEWSLETTER

PUB PREMIUM

kn filtres

 

COTE OCCASION

COMPARATEUR ASSURANCE

PUB

PUBLICITÉ

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

PARTENAIRES

nordsports mag le sport online dans les hauts de france

 

am-am association presse mediias auto-moto