ESSAI SEAT LEON ST CUPRA 280 DSG 2015

Seat Leon ST Cupra 280 DSG 2015 - photo Laurent Sanson
  • Seat Leon ST Cupra 280 DSG 2015 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 6 octobre 2015

UNE IBÉRIQUE

DOUBLE PERSONNALITÉ

Une sportive d’aujourd’hui se doit d’être ultra polyvalente et la Seat Leon ST Cupra 280 est l’archétype même de la sportive passe-partout. Sa carrosserie break lui apporte du style et du volume de chargement, alors que sa mécanique 2 litres turbo développant 280 ch et son châssis équilibré et bien suspendu permettent des performances de premier plan validées sur l’exigeant circuit du Nürburgring.

seat leon st cupra 280 dsg 2015 photo laurent sanson

Découvrir la nouvelle Seat Leon ST Cupra 280 sur les routes sinueuses des Ardennes belges, en passant par un pèlerinage à Spa-Francorchamps, avant de rejoindre le massif de l’Eifel en Allemagne avant de poser ses roues sur la célèbre Nordschleife du circuit du Nürburgring, il y a pire comme programme ! Dans la catégorie de l’essai que l’on ne refuse pas, celui-ci entre dans la top five de l’année car on ne pose tous les jours ses roues au Nürbug. Il faut dire que ce voyage initiatique au pays des négociants en virages avait une justification, le record du tour dans sa catégorie du Nordschleife réalisé dernièrement par cette même Seat Leon ST Cupra 280. Après le coupé Leon SC 3 portes en 7’58“44, la variante break a fait mieux en améliorant de quelques dixièmes ce qui est un double record puisque cette ST Cupra se positionne également en tête des breaks sportifs compacts.

seat leon st cupra 280 dsg 2015 photo laurent sanson

LA PANOPLIE DE LA PARFAITE SPORTIVE

En bonne Cupra qui se respecte, cette appellation étant la contraction de Cup et de Racing pour les modèles les plus sportifs de la marque, la nouvelle Leon ST Cupra 280 arbore la panoplie de la parfaite sportive avec un design tridimensionnel de la face avant caractérisée par de larges prises d’air et des feux full Led qui renforcent son caractère. À l’arrière, le diffuseur et les deux sorties d’échappement affirment sa personnalité et la démarque des autres Leon ST. La hauteur de caisse rabaissée et les jantes en alliage de 19 pouces généreusement chaussées terminent la mutation.

UNE SPORTIVE POLYVALENTE

Par sa carrosserie break et son volume de chargement de 587 litres en version 5 places à 1 470 litres banquette arrière rabattue, la Seat Leon ST Cupra 280 est dotée d’une grande polyvalence qui la rend utilisable aussi bien sur un circuit que pour emporter une commode de chez Ikea, mais pas les deux en même temps. À l’intérieur, l’ambiance monte un tantinet en dynamisme avec le volant cuir et les sièges sport, mais ce ne n’est pas non plus extrêmement sportif avec une teinte noire omniprésente et un évident manque de «fantaisie». Très germanique, l’habitacle mérite un peu de couleur et malgré la sellerie cuir bi-ton blanc-noir de notre version d’essai, sa présentation fait très plastique.

SUR LA PISTE DU RECORD !

Après un premier record de la boucle nord du Nürburgring avec la Leon SC 3 portes sous la barre des 8 minutes en 2014, Seat a enfoncé le clou en abaissant ce chrono avec sa variante break ST Cupra 280. Disposant du même moteur 2 litres turbo TSi développant 280 ch (290 ch à partir de janvier 2016 pour le même tarif), la Leon ST Cupra 280 a donc fait mieux que le «coupé» 3 portes. Sa longueur qui lui assure une certaine stabilité à haute vitesse et dans les courbes rapides du Nürbug’ n’est pas étrangère dans la réalisation de ce chrono de 7’58“. Parfaitement suspendue car bénéficiant d’une suspension pilotée DCC qui améliore le confort et le comportement (programmable selon 4 modes de conduite), la Leon ST Cupra 280 surprend par la facilité avec laquelle elle absorbe les irrégularités du revêtement tout en limitant sa verticalité et le roulis. Malgré les roues de 19 pouces et une hauteur de flanc de pneu réduite, le confort reste très correct en usage quotidien, surtout si l’on opte pour le mode Comfort.

seat leon st cupra 280 dsg 2015 photo laurent sanson

En action sur les 20 km de la Nordschleife, la Leon ST Cupra 280 se catapulte d’un virage à l’autre avec une grande facilité grâce au différentiel autobloquant qui permet de sortir très proprement et avec efficacité des virages sans que le train avant qui assure la motricité ne sature trop. Mécanique mais à gestion électronique, ce différentiel agit en fonction des paramètres envoyés par l’antipatinage. Même s’il n’a pas l’efficacité d’un véritable autobloquant 100% mécanique, il s’avère très performant et en plus il réduit les retours de couple dans le volant, ce qui participe à l’agrément général de conduite.

Joindre l’utile à l’agréable, cette Seat Leon ST Cupra 280 est la parfaite synthèse de la sportive polyvalente qui va plaire à toute la famille. Moins exclusive et bestiale qu’une VW Golf SW R avec laquelle elle partage divers éléments, dont le moteur 2 litres TSi turbo essence, cette ibérique au sang chaud reste également abordable avec son tarif de 35 085 € auquel on ajoute le malus écologique de 1 600 €.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA SEAT LEON ST CUPRA 280 DSG 2015

seat leon st cupra 280 dsg 2015 photo laurent sanson

seat leon st cupra 280 dsg 2015 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france