ESSAI SEAT LEON 3 CUPRA 300 2017

Seat Leon 3 Cupra 300 2017 - photo Laurent Sanson
  • Seat Leon 3 Cupra 300 2017 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 1 mars 2017

LA FURIA

CATALANE !

Profitant de son facelift de mi-carrière, la berline compacte Leon Cupra évolue encore en portant sa puissance à 300 ch et en intégrant une transmission intégrale 4Drive sur la version break ST Cupra 300. Une véritable furia catalane !.

seat leon 3 cupra 300 2017 photo laurent sanson

Désormais à l’âge adulte après avoir fêté ses 20 ans l’an dernier, le label Cupra, contraction de Cup et de Racing, évolue perpétuellement au gré des millésimes et l’introduction de la Leon 3 restylée était la bonne occasion d’en remettre une petite couche en atteignant la barre, plus que symbolique, des 300 ch et ce dans une compacte traction 2 roues motrices pour la berline 5 portes et le coupé 3 portes - notre version d’essai - et 2 ou 4 roues motrices sur la variante break Cupra ST. Pour ceux qui ne connaissent pas la story, la Leon Cupra est apparue il y a 17 ans avec une curieuse Cupra V6 avant que ne débarque en 2002 la Leon Cupra R qui développait 225 ch. En 2009, sous la carrosserie de la Leon 2, la Cupra R proposait 265 ch avec un train avant qui perdait parfois les pédales. Au gré des évolutions, les ingénieurs de Seat Sport qui développent les produits Cupra, ont canalisé les débordements de cette GTi ibérique boostée au « chorizo », tout en augmentant régulièrement sa puissance au jeu des évolutions de son moteur deux litres 4 cylindres turbo. Modèle à part entière qui coiffe la gamme et utilisant merveilleusement bien les qualités de la plateforme modulaire MQB du groupe Volkswagen, la Leon 3 Cupra est devenue moins turbulente en comportement au profit de l’efficacité et du plaisir de conduite. Avec cette version Cupra 300 qui n’est autre que la Seat de série la plus puissante jamais produite par le constructeur catalan, La Leon Cupra 300 passe un nouveau cap tout en restant ultra polyvalente pour un usage au quotidien.

seat leon 3 cupra 300 2017 photo laurent sanson

DE LA PISTE À LA ROUTE ET INVERSEMENT

Notre toute dernière rencontre avec la Seat Leon 3 Cupra remonte au mois de juillet 2016 sur la célèbre DN7c de la Transfagarasan dans les Carpates en Roumanie, un essai avec la Cupra 290 sur une route démoniaque qui faisait suite à celui du break Cupra ST 280 à l’automne 2015 dans l’enfer vert de la Nordschleife du mythique circuit du Nürburgring. A cette époque pas si lointaine, la sportive ibérique n’avait pas encore droit à sa mise à jour esthétique avec un nouveau dessin des boucliers, technologique avec de nouveaux équipements de confort et de sécurité (aides à la conduite) et moteur avec l’évolution 300 ch. Pour cet essai, direction le fief de Seat dans la périphérie de Barcelone pour des essais sur route façon rallye de Catalogne et sur le circuit de Castelloli. Par son tracé technique avec de longs appuis et des virages en dévers, le circuit de Castelloli est un beau révélateur du comportement d’une auto sportive de série poussée dans ses derniers retranchements et ce n’est d’ailleurs pas pour rien que ce tracé est l’un des préférés des anglais de McLaren pour le développement de ses supercars.

seat leon 3 cupra 300 2017 photo laurent sanson

300 CH SOUS LE CAPOT

Toujours plus puissante et performante, la Seat Leon 3 Cupra en rajoute donc une couche à l’occasion de son millésime 2017. Outre les légères modifications esthétiques du facelift et l’amélioration de son contenu technologique avec un grand écran tactile 8 pouces et des aides à la conduite tels que l'assistant d'embouteillage (Traffic Jam Assist), l'assistant au maintien de la trajectoire (Lane Assist), le régulateur de vitesse adaptatif (ACC) ou la détection des piétons, c’est sous le capot que la bouillante compacte ibérique fait son show en disposant désormais de 300 ch. Outre les 10 ch en plus, c’est le gain de 30 Nm, portant désormais son couple maxi à 380 Nm, qui constitue la principale évolution de ce bloc 2 litres turbo essence. A l’usage sur route comme sur la piste vallonnée de Castelloli, ceci se traduit par plus de souplesse et de meilleures reprises plus bas dans les tours. En tirant moins sur le régime, on rend ainsi l’auto moins nerveuse dans son comportement avec un train avant qui conserve sa précision de guidage et une motricité exceptionnelle car l’autobloquant tire l’auto sur la bonne trajectoire sans patinage. Même si la puissance maxi se trouve à 5 500 tr/mn, un passage en courbe sur un rapport supérieur, et donc un régime inférieur, est bien plus efficace en terme de comportement et en plus on martyrise moins les pneus, ce qui limite l’échauffement et donc l’adhérence et l’endurance.

seat leon 3 cupra 300 2017 photo laurent sanson

UN AUTOBLOQUANT QUI FAIT TOUTE LA DIFFÉRENCE

C’est l’indéniable point fort de cette Cupra 300 avec une motricité rarement prise en défaut, même en jetant l’auto dans une corde en terre, elle garde le cap en maintenant la trajectoire souhaitée. Cette précision dans le guidage et la motricité est rendue possible par le pont autobloquant mécanique Haldex aux commandes hydrauliques et à la gestion électronique qui gère parfaitement la traction et les éventuels débordements de puissance. Dans cette version berline coupé 2 roues motrices avec boite mécanique et roues de 19 pouces chaussées de l’ultra performant Michelin Pilot Sport Cup 2, inutile de vous dire que le grip latéral est juste extraordinaire et qu’il permet une vitesse de passage en virage impressionnante, sur piste comme sur route et ce avec une stabilité qui la rend facile à conduire. Comme les aides à la conduite, ESP et compagnie, ne sont pas un frein à la performance avec un paramétrage spécifique, le plaisir au volant est bien réel. La suspension pilotée DCC proposée de série est aussi un véritable plus dans le comportement de l’auto avec un amortissement que l’on paramètre en fonction de ses envies et/ou de sa conduite si on laisse faire la technologie en optant pour le mode auto dans le Drive Profil qui propose 4 modes, dont le plus excitant est le mode Cupra qui permet d’exploiter l’auto au maximum de ses possibilités, sur un circuit par exemple et sans la peur du gendarme pas franchement bienveillant au détour d’un virage.

seat leon 3 cupra 300 2017 photo laurent sanson

Même si Seat n’utilise plus ce slogan, l’Auto Emocion est ce qui transpire de cette Leon Cupra 300. Puissante et d’une grande souplesse d’utilisation avec l’apport de couple, la compacte ibérique gagne encore en polyvalence car on peut s’offrir une virée sur circuit, comme faire se rendre au supermarché du coin sans avoir l’impression d’être au volant d’une grosse GTi qui a du piment dans son moteur. la Leon Cupra 300 est un jouet à l’excellent rapport qualité / prix /prestations.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA SEAT LEON 3 CUPRA 300 2017

seat leon 3 cupra 300 2017 photo laurent sanson

seat leon 3 cupra 300 2017 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter

NEWSLETTER

VENDEZ VOTRE VOITURE

RÉSERVEZ UN ESSAI

PUBLICITÉ

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

4jantes.com

 

icount expertise comptable hauts de france lille villeneuve d'ascq

 

PARTENAIRES

nordsports mag le sport online dans les hauts de france

 

am-am association presse mediias auto-moto