ESSAI SEAT ATECA 2-0 TDi 150 4DRIVE XCELLENCE 2017

Seat Ateca 2.0 TDi 150 4Drive Xcellence 2017 - photo Laurent Sanson
  • Seat Ateca 2.0 TDi 150 4Drive Xcellence 2017 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 14 juin 2016

BIENVENUE

AU CLUB SUV !

Joliment dessiné avec des lignes dynamiques et expressives, facile à vivre et agréable au volant, le premier SUV de l’histoire de la firme espagnole affirme aussi ses ambitions avec un positionnement attractif sur un marché des SUV compacts dans lequel les concurrents ne manquent pas. L’attente fut longue, mais Seat réussit son entrée au club.

seat ateca tdi 150 4drive xcellence 2017 photo laurent sanson 

Fort de sa réputation avec les incontournables Leon et Ibiza, le constructeur ibérique débarque enfin sur le segment très porteur des SUV compacts. Malgré son retard à l’allumage, Seat arrive avec une proposition très intéressante et attractive par son positionnement. Cousin germain du VW Tiguan 2 avec lequel il partage bien des points communs, il s’en démarque néanmoins par son style, mais surtout par la construction de sa gamme et de ses équipements avec des tarifs bien placés. Alors que le Tiguan 2 monte volontairement en gamme au point de faire de l’ombre au BMW X1 ou Audi Q3, le Seat Ateca s’intercale astucieusement un poil en dessous afin de ne pas être en concurrence directe. Un choix purement marketing car sur le fond, surtout techniquement, le Seat Ateca utilise la même base que le SUV de la firme de Wolfsburg.

seat ateca tdi 150 4drive xcellence 2017 photo laurent sanson

LE SUV ESPAGNOL POSSÈDE DES ARGUMENTS

Présenté il y a quelques semaines au salon de Genève, l’Ateca arrivera sur le marché français en septembre. Malgré son passeport génétique partagé avec le VW Tiguan 2, le Seat Ateca qui tire son nom d’une petite commune espagnole des environs de Saragosse, n’en affiche pas moins sa véritable personnalité avec des lignes de caisse très tendues, des arêtes vives et un regard très Seat renforcé par des phares full Led et une signature lumineuse fidèle à la marque. Joliment dessiné dans la lignée du concept 20V20 et bien proportionné, le Seat Ateca est disponible avec des transmissions 2 et 4 roues motrices et des moteurs essence TSi et diesel TDI pour des puissances comprises entre 115 et 190 ch. Pour cet essai en Catalogne, c’est sur la version 2 litres TDi 150 ch avec transmission intégrale 4Drive et finition haut de gamme Xcellence que nous l’avons découvert et franchement la première impression fut la bonne. Il faut dire que dans teinte orange Samoa, ses éléments peints en noir laqué et ses roues de 19 pouces bi-ton, le SUV ibérique détourne les regards sur son passage.

seat ateca tdi 150 4drive xcellence 2017 photo laurent sanson

ATEC...AGRÉABLE À VIVRE

À l’intérieur, le Seat Ateca sait recevoir ses occupants avec une habitabilité très appréciable malgré son gabarit compact de 4,36 m. Son grand empattement de 2,64 m lui permet ainsi d’offrir un espace à bord généreux, devant comme derrière avec un espace aux jambes très appréciable pour les passagers de la banquette arrière. La finition est d’un bon niveau et comparable avec une Leon dont on retrouve la filiation par le dessin de la planche de bord qui intègre en son centre un écran tactile de 8 pouces sur lequel on pilote le système d’info-divertissement très complet et doté des dernières technologies de connectivité. Le construction est sérieuse et rassurante avec une réelle montée en gamme. Une fois calé dans les sièges à l’ergonomie parfaite, on apprécie la position de conduite qui peut être très typée berline en étant près du plancher ou SUV avec plus de hauteur. Les commandes tombent parfaitement sous la main et on apprécie les nombreux petits espaces de rangement. Malgré le volume à bord, la modularité à l’arrière se montre basique avec juste des dossiers 60/40 qui s’inclinent par des tirettes disposées dans la coffre. Que ceux qui cherchent une banquette coulissante ou encore un plancher plat passent leur route. On se console avec un volume de coffre de 485 litres qui se montre dans la moyenne haute du segment mais inférieur au cousin Tiguan 2 qui avec son gabarit supérieur offre une soute plus imposante, mais l’Ateca ne joue pas dans la même catégorie car dès qu’il faut sortir le portefeuille, le Tiguan 2 fait payer au prix fort son gabarit supérieur ainsi que ses équipements d’une manière générale et ses finitions, alors que le SUV ibérique fait de son rapport prix / prestations / équipements son cheval de bataille afin d’être attractif.

seat ateca tdi 150 4drive xcellence 2017 photo laurent sanson

UNE CONDUITE SAINE ET DYNAMIQUE

Avec l’Ateca, la conduite est franchement sereine en tout point. Bien équilibré et bien calé sur ses roues disposées dans les coins, l’Ateca doté de la transmission intégrale intelligente 4Drive enchaine les virages avec une certaine aisance et un bel équilibre. La transmission intégrale qui utilise le système Haldex de dernière génération module et répartie l’adhérence sur les 4 roues lorsque le besoin s’en fait sentir et le tout en parfaite transparence pour le conducteur puisque l’électronique s’occupe de tout. En tout-chemin, l’Ateca se présente comme un beau baroudeur, capable aussi de franchir quelques difficultés. Dès que le profil de la route le permet et le bitume reste son terrain de jeu, l’Ateca 4Drive passe en mode deux roues motrices au profit de l’efficience et d’une réduction de la consommation qui reste extrêmement maîtrisée aux environs des 7 litres lors de notre essai.

Bien suspendu, l’Ateca gère plutôt bien les mouvements de caisse à la manière d’une berline. Son confort avec les très belles roues de 19 pouces est ferme, à « l’allemande », mais pour le look dynamique c’est plutôt joli et un SUV avec une telle ligne mérite de belles et grosses roues qui remplissent parfaitement les passages de roues soulignées par des extensions noires très SUV. Le train avant hyper précis et vif est rassurant alors que le train arrière se cale sur son appui et n’en bouge plus. La direction très assistée se montre par contre peu informative et du coup elle gomme les sensations de conduite. Sous le capot de notre version d’essai, l’incontournable bloc TDi de 150 ch, qui reste sonore dans l’habitacle avec son ronronnement, s’impose toutefois comme un excellent compromis entre puissance et couple et une déclinaison 190 ch devrait ravir ceux qui souhaitent plus de dynamisme, surtout avec la transmission 4Drive qui gomme la sensation de puissance par sa répartition sur les 4 roues. Une affaire de choix et de besoin aussi.

Pour une première sur le segment des SUV, l’Ateca réussit sa mission avec une auto aux lignes dynamiques et réellement sportives qui ne laissent pas indifférent. Seat a travaillé le style, la qualité de fabrication, le dynamisme mais aussi son offre avec des tarifs attractifs et une belle dotation de série sur l’ensemble des finitions. En débarquant tardivement sur ce marché en constante progression, Seat n’a pas le droit de se louper et sa proposition Ateca est réellement attractive face à des concurrents réputés que sont le cousin Tiguan 2, mais surtout les Kia Sportage, Hyundai Tucson, Nissan Qashqai, Renault Kadjar et futur Peugeot 3008. Bienvenue au club mais la bataille ne fait que commencer et Seat a une belle carte à jouer d’autant que la technologie du groupe VW et l’attractivité du style Seat sont un gage d’une certaine réussite.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU SEAT ATECA TDi 150 4DRIVE XCELLENCE 2017

seat ateca tdi 150 4drive xcellence 2017 photo laurent sanson

seat ateca tdi 150 4drive xcellence 2017 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france