ESSAI RENAULT TALISMAN TCE 200 EDC7 4CONTROL INTENS 2016

Renault Talisman TCe 200 EDC7 4Control Intens 2016 - photo Laurent Sanson
  • Renault Talisman TCe 200 EDC7 4Control Intens 2016 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 11 novembre 2015

UNE FAMILIALE

TRÈS AMBITIEUSE

Entre la marque au losange et les berlines familiales ce ne fut jamais une grande histoire d’amour. Avec sa nouvelle Talisman au style fort, qui est agréable à vivre avec son vaste espace intérieur et qui se dote d’un riche contenu technologie, Renault a trouvé la bonne recette afin de revenir aux affaires sur ce segment des berlines familiales maltraité depuis l’avènement des SUV.

renault talisman tce 200 edc7 4control intens 2016 photo laurent sanson

Après l’Espace V au printemps et le SUV compact Kadjar en début d’été, Renault termine sa trilogie saison 2015 avec le lancement début décembre de sa grande berline Talisman qui repose sur la même plateforme modulable CMF et que l’on retrouvera également sur la nouvelle Mégane 4 début 2016. Concurrente des Peugeot 508, Citroën C5, Ford Mondeo, Opel Insignia, Skoda Superb et surtout d’une certaine VW Passat qui caracole en tête du segment, la Talisman qui va également se décliner début 2016 en une version break Estate très attendue (il n’y aura pas de coupé comme sur la Laguna précédente) possède de solides arguments pour convaincre, à commencer par son style élégant mais avec une réelle personnalité.

renault talisman tce 200 edc7 4control intens 2016 photo laurent sanson

UNE VRAIE MONTÉE EN GAMME

Succédant aux Laguna et Latitude et construite dans l’usine nordiste de Renault Douai sur la même chaîne que l’Espace V, la Talisman n’a pas l’intention de jouer dans la même cour que ses devancières en élevant fortement son niveau de jeu. Élégante avec sa ligne de coupé 4 portes qui évoque de profil une certaine VW Passat CC, la Talisman se distingue également par sa face avant très expressive soulignée par son imposante calandre et une signature lumineuse en forme de C qui ne passe pas inaperçue, de jour comme de nuit. À l’intérieur, l’habitabilité est excellente avec une garde au toit importante pour les passagers arrière. Avec 608 litres et une belle accessibilité pour une malle traditionnelle, son coffre est l’un des plus grands de la catégorie et on peut partir en vacances sans trop se prendre la tête sur le rangement des bagages. On attendait Renault sur la finition et malgré une présentation flatteuse et des matériaux de qualité sur le haut de la planche de bord avec un revêtement moussé et des inserts en bois, on trouve encore des plastiques durs sur la partie inférieure et autour de la console centrale. Des plastiques durs et granuleux qui franchement n’ont pas leur place à ce niveau et encore moins sur les versions du haut de gamme Intens (notre modèle d’essai) et Initiale Paris. L’écran tactile de 8,7 pouces positionné verticalement intègre le système R-Link 2 avec la navigation, la téléphonie, le multimédia, des commandes du véhicule dont l’éclairage d’ambiance ou encore les sièges massants, et bien entendu le système Multi-Sense qui est également accessible par une touche disposée entre les deux sièges, ce qui facilite sa manipulation et le choix des modes en conduisant. Avec cette Talisman, Renault est incontestablement monté en gamme en intégrant un contenu technologique de dernière génération, du jamais vu pour la marque et désormais indispensable dans une berline routière destinée aux familles, un cadre supérieur ou un chef d’entreprise.

renault talisman tce 200 edc7 4control intens 2016 photo laurent sanson

DE 110 A 200 CHEVAUX

Comme sur l’Espace V, l’offre des moteurs se montre homogène avec des niveaux de puissance compris entre 110 ch avec le bon vieux 1.5 dCi qui va séduire les flottes et 200 ch (notre modèle d’essai) avec le 1.6 Turbo essence décliné également en version 150 ch. Une offre essence qui n’est disponible qu’avec la boite auto EDC à 7 rapports et donc le système Multi-Sense qui permet d’avoir à disposition 5 modes de conduite, dont un mode Sport qui dynamise le comportement et l’ambiance à bord avec une sonorité plus rauque du moteur en association avec le châssis 4Control aux 4 roues directrices et la suspension pilotée (en option sur finition Intens et de série sur Initiale Paris). En diesel et outre l’entrée de gamme 1.5 dCi 110 ch, la gamme comprend également le bloc 1.6 dCi disponible en deux niveaux de puissance de 130 et 160 ch. C’est moins puissant qu’une Ford Mondeo TDCi 200 ch ou une VW Passat TDI 240 ch, mais la marque au losange assume ce choix - comme sur l’Espace V - en estimant couvrir l’essentiel des besoins.

COLLÉE AU BITUME

En action sur de petites routes, cette Renault Talisman surprend par son agilité malgré son encombrement. Même destinée aux grands espaces, c’est-à-dire l’autoroute et les nationales, la grande berline au losange s’amuse des parcours sinueux et urbains grâce aux 4 roues directrices de son système 4Control qui offre un véritable agrément de conduite. Associé avec la suspension pneumatique que l’on paramètre depuis le Multi-Sense, ce système à 4 roues directrices permet d’accroitre la maniabilité en usage urbain à petite vitesse et la précision de conduite et l’équilibre routier dès que l’on hausse le ton. Malgré un longueur de 4,85 m, la Talisman évolue comme une compacte qui lui rend 50 cm. Bluffante d’efficacité même lorsque l’adhérence fait défaut comme lors de notre essai sur des routes sales en pleine période de récolte des betteraves, la Talisman se démarque également par son confort à bord et sa capacité d’absorption des irrégularités du revêtement, même avec les grosses roues de 19 pouces et la suspension sur le mode Sport.

renault talisman tce 200 edc7 4control intens 2016 photo laurent sanson

DES TARIFS RÉALISTES

Partageant de nombreux composants avec l’Espace V, à commencer par sa plateforme, ses moteurs et transmissions et encore bien des choses invisibles, la Talisman profite directement dans ses tarifs de cette mutualisation avec une grille qui débute à 27 900 € sur un modèle d’entrée de gamme. Le haut de gamme avec la finition luxueuse Initiale Paris plafonne à 41 000 € avec le moteur dCi 160 alors que notre version d’essai au moteur TCe 200 ch, boîte EDC7 et finition Intens plutôt haut de gamme et qui va représenter le gros des ventes est au tarif de 35 800 €. Par rapport à la Laguna de dernière génération, l’augmentation n’est que de 1 000 € environ avec un équipement égal, ce qui reste contenu vu le niveau des prestations de la dernière née.

Vraiment bien née et tirant l’image de la marque vers le haut, la Talisman va enfoncer la lionne 508 qui du coup prend un sacré coup de vieux et dont la fin de carrière, commercialement parlant, semble proche. Si le succès de la Talisman ne fait aucun doute en France avec une forte clientèle de flottes professionnelles, cette berline made in France va devoir convaincre en dehors de nos frontières afin d’être en phase avec les ambitions mondiales de la marque au losange.


VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA RENAULT TALISMAN TCe 200 EDC7 4CONTROL INTENS 2016

renault talisman tce 200 edc7 4control intens 2016 photo laurent sanson

renault talisman tce 200 edc7 4control intens 2016 photo laurent sanson

 

Produits Similaires

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france