ESSAI RENAULT TALISMAN ESTATE dCi 130 EDC6 4CONTROL INTENS 2016

Renault Talisman Estate dCi 130 EDC6 4Control Intens 2016 - photo Laurent Sanson
  • Renault Talisman Estate dCi 130 EDC6 4Control Intens 2016 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 25 mai 2016

ON S’FAIT

UN BREAK

Avec sa Talisman Estate, Renault étoffe la gamme de sa nouvelle berline routière et familiale. Cette variante break au style très dynamique et affirmé se caractérise, outre sa ligne arrière spécifique, par son volume de chargement, sa vie à bord très agréable et sa polyvalence, de quoi s’faire un break.

renault talisman estate dci 130 edc6 4control intens 2016 photo laurent sanson

Alors qu’on lui prédisait et sans le moindre chauvinisme, le titre tant convoité de la voiture de l’année 2016, la Renault Talisman berline - lire notre essai - lancée en décembre dernier doit donc faire sans ce trophée qui semblait légitime, mais c’est mon avis. Recalée aux portes de la finale, la nouvelle grande berline routière de Renault a subi de plein fouet le lobby germanique qui au final a plébiscité les allemands de Opel, pas vraiment une surprise. Passons cet épisode et penchons nous sur cette Talisman et cette variante break dénommée Estate qui arrive en ce mois de mai 2016. Une variante qui s’annonce très attendue par des pays comme l’Allemagne ou encore l’Italie, sans oublier les pays scandinaves qui raffolent de cette carrosserie break qui offre de la polyvalence. Si dans certains pays d’Europe, cette Talisman break va réaliser près de 80% des ventes, en France ce sera surement du 50/50. En attendant, pour 1 200 € en coeur de gamme et 1 400 € en haut de gamme de plus qu’une berline identique, la Talisman Estate reste extrêmement bien positionnée en prix face aux concurrentes et à équipement égal. Preuve que la Talisman est bien née, son début de carrière dans sa carrosserie berline tri-corps la place au premier trimestre en tête des ventes du segment en France devant la Peugeot 508 et la Mercedes Classe C avec plus de 3 000 exemplaires vendus. Un excellent début que va conforter cette Talisman Estate au style plus dynamique.

renault talisman estate dci 130 edc6 4control intens 2016 photo laurent sanson

ELLE PREND DU COFFRE

Présentée en même temps que la berline au salon de Francfort 2015, la Talisman Estate se démarque naturellement de sa soeur par son arrière au dessin typique d’un break. Ce nouveau grand break bénéficie du même contenu technologique que la berline, dont le châssis 4Control avec ses 4 roues directrices et la suspension pilotée que l’on règle selon différents modes en fonction de ses besoins et de son humeur. Le design de ce break se veut affirmé et racé tout en se montrant statutaire afin d’être fidèle aux exigences du segment. Posé par terre sur ses grosses roues de 19 pouces sur le parvis de l’antre du Stade Français à Paris, on peut dire qu’il ne manque pas d’allure ce break Talisman Estate. En passant par la célèbre piscine Molitor, il se veut même très classe devant la façade art déco. Avec sa ligne bien équilibrée, il inspire puissance et robustesse et il n’a pas à rougir face aux nombreux concurrents.

D’un gabarit quasi identique à la berline avec seulement 16 mm de plus sur le porte-à-faux arrière, le break Talisman Estate en reprend les proportions, le profil étiré et la ceinture de caisse haute. Les barres de toit en alu brossé soulignent la ligne de pavillon prolongée par un long becquet. L’inclinaison de la lunette arrière favorise le dynamisme, tout en préservant le volume de coffre. Renault a également travaillé sur l’accessibilité au coffre qui est particulièrement aisée grâce à une hauteur de seuil de 571 mm. Comme sur la berline, le hayon bénéficie de l’ouverture motorisée et offre même la fonction «mains libres» par une simple action du pied sous le bouclier. Le volume de chargement disponible sous le cache bagage est de 572 litres avec une longueur de chargement de 1,11 m. Ce volume place la Talisman Estate dans la moyenne mais pas au top puisqu’une Skoda Octavia Combi offre 610 litres. Une fois la banquette arrière rabattue, la longueur de chargement atteint 2,01 m et surtout le volume grimpe un volume à 1 681 litres, soit la meilleure valeur de la catégorie. Autre différence et pas des moindres avec la berline, le dessin de la carrosserie break profite à l’habitabilité des passagers arrière qui bénéficient d’une augmentation de la garde au toit de 30 mm.

renault talisman estate dci 130 edc6 4control intens 2016 photo laurent sanson

UN BREAK DYNAMIQUE

Armée du châssis 4Control aux 4 roues directrices, la Talisman Estate se manipule facilement malgré son gabarit imposant de 4,87 m. Dotée d’une réelle agilité en usage urbain puisqu’elle braque comme une Clio, la Talisman Estate 4Control fait preuve sur route d’un dynamisme et d’une grande précision de conduite qu’elle doit en partie au châssis car son moteur dCi 130 de notre modèle d’essai manque de souffle, ce qui pénalise les relances et ce d’autant que la boite auto tire long. Avec ses roues arrière qui pivotent de quelques degrés, la grande berline au losange s’amuse des parcours sinueux et urbains grâce aux 4 roues directrices de son système 4Control qui offre un véritable agrément de conduite. Associé avec la suspension pneumatique que l’on paramètre depuis le Multi-Sense, ce système à 4 roues directrices permet d’accroitre la maniabilité en usage urbain à petite vitesse et la précision de conduite et l’équilibre routier dès que l’on hausse le ton. Malgré un longueur de 4,87 m, la Talisman Estate évolue comme une compacte qui lui rend 50 cm.

Reprenant la gamme des moteurs de la berline, nous avons opté pour le bloc 1.6 turbo diesel dCi 130 ch associé à la boite auto double embrayage EDC à 7 rapports. Ce moteur doit représenter selon la marque le gros des ventes. Avec seulement 130 ch, il manque cruellement de puissance et surtout d’allonge pour offrir un réel plaisir de conduite. Malgré les évidentes qualités du châssis 4Control qui améliore plus que sensiblement le comportement routier, le dCi 130 montre quelques limites avec une plage de couple relativement courte qui le rend poussif. Le dCi 160 avec ses deux turbos s’impose donc comme la bonne motorisation diesel pour celui qui recherche un break vraiment plus dynamique.

Moderne, joliment dessinée, bien équipée et bien positionnée au niveau de ses tarifs, la Talisman Estate n’a pas à rougir face à ses concurrentes que sont les VW Passat SW, Peugeot 508 SW, Ford Mondeo SW, Opel Insignia Sports Tourer ou les Skoda Superb Combi et Octavia Combi. Sur un segment de la berline familiale qui retrouve un second souffle malgré la tornade SUV, la Talisman Estate a une belle carte à jouer, en France, mais surtout dans des pays qui ne jurent que par le break comme l’Allemagne, l’Italie ou encore les pays scandinaves.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA RENAULT TALISMAN ESTATE dCi 130 EDC6 4CONTROL INTENS 2016

renault talisman estate dci 130 edc6 4control intens 2016 photo laurent sanson

renault talisman estate dci 130 edc6 4control intens 2016 photo laurent sanson

 

Produits Similaires

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france