ESSAI RENAULT KOLEOS 2 2017

Renault Koleos 2 dCi 175 Initiale Paris 2017 - photo Laurent Sanson
  • Renault Koleos 2 dCi 175 Initiale Paris 2017 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 8 juin 2017

AU NOM

DU PÈRE !

En reprenant la base génétique de son cousin japonais Nissan X-Trail avec un look de berline Talisman Estate haute sur pattes, le nouveau Renault Koleos 2 se facilite la vie pour devenir un authentique SUV séduisant, polyvalent, agréable à vivre et aux réelles capacités en tout-chemin grâce à sa transmission 4x4.

renault koleos 2 dci 175 initiale paris 2017 photo laurent sanson

On ne va pas vous refaire l’histoire, mais bon une petite piqûre de rappel ne fait jamais de mal. Lors de son lancement en Europe en 2008, le Koleos 1 n’a pas eu la vie facile. Né Samsung Motors sous le nom de SM01 et fabriqué en Corée du Sud, le Koleos n’avait rien de très sexy avec un physique pas facile. Du coup son succès fut très limité. Quasi une décennie plus tard, Renault a totalement repensé son Koleos sous la houlette de Laurens van den Acker qui a redonné un nouveau souffle à l’ensemble de la gamme Renault depuis son arrivée. Toujours produit en Corée en Sud pour le marché européen, mais aussi en Chine pour le marché local, ce Koleos 2 n’a heureusement plus rien à voir avec son prédécesseur, hormis son nom que Renault apprécie d’autant qu’il y a la filiation avec le K du Kadjar, l’autre SUV compact de la marque. Même si sa vocation est mondiale, ce Koleos 2 semble désormais parfaitement en phase avec les attentes de la clientèle européenne toujours très exigeante.

renault koleos 2 dci 175 initiale paris 2017 photo laurent sanson

DU HAUT DE GAMME ACCESSIBLE

Dans un segment des crossovers du segment C/D de plus ou moins 4,70 m qui progresse sans cesse, la bataille bat son plein et Renault a bien l’intention d’en devenir l’un des acteurs majeurs avec son nouveau Koleos de seconde génération. Séduisant avec son look de Talisman haute sur pattes et vraiment athlétique avec ses ailes gonflées et son imposante face avant expressive, le nouveau Koleos ne manque pas d’allure et la finition haut de gamme Initiale Paris enfonce le clou en offrant une prestation quasi Premium sur un produit généraliste et au tarif tout aussi généraliste. Renault n’a pas l’intention de lutter contre les historiques Premium que sont les Audi Q5, BMW X3, Mercedes GLC, Volvo XC60 ou encore le Land Rover Discovery et la cible est bien les Peugeot 5008, Skoda Kodiaq, Kia Sorento, Hyundai Santa Fe, Honda CR-V ou encore le futur Opel Grandland X. Et puis franchement si demain le Koleos s’affichait avec des tarifs proches d’un SUV Premium, nul doute que le client ne va pas franchir la porte d’une concession de la marque au losange. Qu’on le veille ou non, Renault est un constructeur « populaire », du généraliste pur jus, ce qui ne l’empêche pas d’offrir avec la finition Initiale Paris - notre version d’essai - un contenu très attractif et réellement haut de gamme dans sa présentation.

renault koleos 2 dci 175 initiale paris 2017 photo laurent sanson

SEULEMENT 5 PLACES

Cousin germain du Nissan X-Trail avec lequel il partage sa plateforme (que l’on retrouve aussi sur les Talisman et Espace V), ses motorisations et ses transmissions, dont l’All-Mode 4x4, le Renault Koleos 2 débarque sur un segment qui de plus en plus d’acteurs. Seul différence de taille et pas des moindres avec certains concurrents, le Koleos n’est disponible qu’en version 5 places alors que d’autres proposent une version 7 places qui va séduire les grandes familles. Un choix dicté part une logique de groupe afin que le Koleos 2 ne marche pas sur les plates-bandes du Nissan X-Trail mais aussi du Grand Scenic et de l’Espace V,. Les grandes tribus devront donc poursuivre leur route en passant devant le Koleos.

renault koleos 2 dci 175 initiale paris 2017 photo laurent sanson

UN VASTE ESPACE DE VIE

Une fois à bord, le nouveau Koleos offre un vaste espace de vie pour cinq passagers. L’espace aux jambes à l’avant comme à l’arrière permet d’envisager les longs voyages avec sérénité et la garde au toit se montre également très confortable pour les grands gabarits. La présentation se veut qualitative avec un véritable soin sur la qualité des plastiques, des inserts en alu ou en noir laqué, le cuir avec un beau dégradé du blanc au noir sur la sellerie. Avec le Koleos, Renault vient de franchir un nouveau cap en matière de qualité perçue qui monte encore d’un cran par rapport à la Talisman et même si ce n’est pas du Luxe, la finition Initiale Paris peut prétendre à la catégorie Premium sans hésitation. La liste des équipements est complète, mais néanmoins limitée pour les absences de certaines aides à la conduite comme l’affichage tête haute ou encore l’assistance en descente. Pour la connectivité, on retrouve sans surprise la dernière génération du système multimédia R-Link 2 avec la fameuse tablette tactile disposée bien au centre de la planche de bord dont le dessin est directement dérivé de l’Espace V ou de la Talisman avec pour principale différence des poignées dans la console centrale, ce qui renfonce son côté baroudeur tout en se montrant très qualitatif.

renault koleos 2 dci 175 initiale paris 2017 photo laurent sanson

DE VÉRITABLES QUALITÉS ROUTIÈRES

Sur la route, le nouveau Koleos affiche de belles prestations. Malgré son poids important (1 643 kg dans cette version dCi 175 4x2 Initiale Paris), l’empattement long participe à l’équilibre général dans les virages. En Finlande, cadre de notre essai, ce fut plutôt sympa sur les belles routes en terre avec un véhicule amusant même en conduite sportive et ce malgré un train avant un poil pataud (rigidité des pneus Goodyear ?). Confortable dans son assise, le Koleos en rajoute une couche avec sa suspension qui filtre bien les irrégularités de la route. Équipant notre modèle d’essai, la nouvelle boite de vitesses auto X-Tronic à variateur de couple n’est pas au niveau d’une double embrayage et malgré d’évidents progrès dans sa rapidité, elle reste lente.

Le Koleos a bien changé et on ne va pas s’en plaindre car il reprend une base éprouvée et son style est agréable, élégant et sa finition n’a pas à rougir face à la concurrence. Malheureusement, Renault débarque sur le segment avec une offre au minimum syndical surement par peur de faire de l’ombre au Grand Scenic, à l’Espace V et au cousin Nissan X-Trail qui disposent tous de 7 places et misent sur une vocation familiale que le Koleos rejette.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU RENAULT KOLEOS 2 2017

renault koleos 2 dci 175 initiale paris 2017 photo laurent sanson

renault koleos 2 dci 175 initiale paris 2017 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter

INSCRIPTION NEWSLETTER

PUB PREMIUM

kn filtres

 

LA TOUSSUIRE HIVER 17-18

 

le chamois la toussuire les sybelles savoie maurienne

 

le chamois sports la toussuire les sybelles savoie maurienne

 

la toussuire les sybelles savoie maurienne

 

COTE OCCASION

COMPARATEUR ASSURANCE

PUB