ESSAI RENAULT KADJAR 1-6 dCi 130 4WD 2015

Essai Renault Kadjar 1.6 dCi 130 4WD 2015 - photo Laurent Sanson
  • Essai Renault Kadjar 1.6 dCi 130 4WD 2015 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 8 juin 2015

LE PRINCE

DU KADJAR

Avec le Kadjar, Renault possède enfin son crossover compact. Ce baroudeur taillé pour l’aventure possède tous les arguments pour devenir un prince du segment. Rencontre sur les routes espagnoles et au coeur du désert des Bardenas pour une escapade en tout-chemin au volant de la version 4WD.

essai renault kadjar 1.6 dci 130 4wd 2015 photo laurent sanson

Cousin germain du Nissan Qashqai 2 avec lequel il partage 60% d’éléments non visibles, dont la plateforme modulaire CMF également utilisée par le Renault Espace 5 et le Nissan X-Trail, alliance Renault-Nissan oblige, le crossover Kadjar en reprend également une partie de sa silhouette avec un dessin de son profil qui scelle pour toujours la filiation directe entre les deux modèles. Si la base technique demeure identique, dont les moteurs et les transmissions, le Kadjar se démarque de son cousin japonais par 95% de pièces visibles différentes, ce qui lui confère sa propre personnalité, même si la ressemblance est frappante au premier regard.

essai renault kadjar 1.6 dci 130 4wd 2015 photo laurent sanson

UN REGARD QUI NE PASSE PAS INAPERÇU

Fort d’un design très expressif, dont cette face avant dérivée des dernières productions de la firme au losange et plus particulièrement de l’Espace 5 avec sa grosse calandre, le Kadjar présente plutôt bien avec une ligne et des volumes équilibrés, dont les épaulements larges à l’arrière comme un certain Qashqai, et sa garde au sol surélevée de 200 mm qui lui offre certaines aptitudes hors des sentiers battus. Dans cette version d’essai dCi 130 4 roues motrices à la teinte beige Cappucino, le Kadjar en rajoute une couche dans son aspect baroudeur avec des sabots argentés dans le pur esprit Off Road alors que les autres finitions se veulent plus dans la tendance «4x4» urbain.

essai renault kadjar 1.6 dci 130 4wd 2015 photo laurent sanson

UN CROSSOVER AUX AMBITIONS MONDIALES

Avec le Kadjar, Renault affiche clairement ses ambitions mondiales puisque sa commercialisation est également prévue hors Europe, dont l’Asie et bien entendu la Chine avec une chaîne de production locale dédiée dès 2016 pour satisfaire le plus gros marché du monde. Long de 4,45 m, soit 7 cm de plus que le Qashqai 2, le Kadjar est particulièrement expressif avec ses ailes musclées et ses flancs creusés et sculptés comme sur le Captur. Le Kadjar ne manque pas d’allure et nous avions franchement hâte d’en prendre le volant sur la route et en tout-chemin. Pour cet essai sur les routes de Navarre en Espagne et plus particulièrement sur les chemins de terre du désert des Bardenas au cadre de grand canyon américain ayant servi aux tournages de nombreux westerns spagetti de la grande époque de Sergio Morricone, nous avons volontairement opté pour la version disposant de la transmission intégrale. Le Kadjar 4x4 dispose d’une transmission intégrale non permanente qui se pilote selon 3 modes : 2 roues motrices 2WD, Auto et Lock pour du full 4x4 avec un transfert de couple de maxi 50% sur les roues arrière. Cette transmission 4x4 n’est disponible au sein de la gamme qu’avec le moteur 1.6 dCi 130 ch et une boite mécanique, ce qui limite franchement le choix ! Sur les autres moteurs TCe 130 et dCi 110, Renault propose des transmissions 2 roues motrices et 2 roues motrices avec le système Extended Grip de gestion de l’antipatinage selon différents modes pré-programmés pour ceux qui non pas besoin d’un 4x4 et qui veulent un véhicule un poil plus polyvalent qu’un simple 4x2.

essai renault kadjar 1.6 dci 130 4wd 2015 photo laurent sanson

UN INTÉRIEUR CONFORTABLE ET AU STYLE ÉPURÉ

Une fois la porte ouverte, on découvre un vaste habitacle qui peut accueillir 5 passagers. Le design est épuré, la construction sérieuse au niveau des ajustages et les matériaux utilisés avec des plastiques moussés sur la planche de bord ou des textures granulées sur les aérateurs donnent une bonne impression. Le Kadjar se dote des dernières technologies de sécurité, d’aides à la conduite avec le freinage d'urgence automatique, la reconnaissance des panneaux et l’alerte de franchissement de file, il bénéficie également d’une caméra de recul et du système connecté R-Link 2 qui propose ses menus depuis un écran tactile situé au centre de la console centrale. Le tableau de bord est de type digital avec un écran TFT de 7 pouces. En option, le Kadjar peut aussi recevoir l’éclairage full Led comme sur son grand frère Espace 5. Pour l’aspect pratique, le Kadjar propose un volume de coffre de 527 litres (avec un double fond) alors que la banquette arrière rabattable en 2/3 - 1/3 s’escamote automatique en un tour de main par l’action depuis le coffre sur des tirettes.

essai renault kadjar 1.6 dci 130 4wd 2015 photo laurent sanson

POLYVALENT AVEC SA TRANSMISSION 4WD

Sur la route le Kadjar fait le boulot avec une belle gestion des bruits de roulement et du moteur dCi naturellement plus bruyant que le petit 4 cylindres 1.2 turbo TCe 130 ch également testé sur une version 2WD. La suspension typée confort génère une légère prise de roulis avec des mouvements de caisse bien maîtrisés. Le guidage est précis malgré une direction à assistance électrique au rendu trop superflu car trop assistée. Vif et précis avec un train avant qui guide parfaitement, ce qui facilite la conduite sur un chemin de terre car on le place facilement dans la trajectoire, le Kadjar étale de belles qualités routières. Avec la transmission 4x4 à la gestion électronique gérée selon les modes 2WD, Auto et Lock qui peut répartir jusqu’à 50% du couple sur les roues arrière, on ne se pose pas de question en fonction du revêtement et le Kadjar se joue alors des différences d’adhérence avec une certaine aisance. Si le comportement routier est à la hauteur de nos attentes avec une grande stabilité, en revanche l’ensemble moteur dCi 130 - boite mécanique à 6 rapports se montre très quelconque avec des reprises molles et un bas régime qui semble souffrir avec la transmission intégrale et une masse juste au dessus des 1 500 kg. Les rapports de boite sont longs et il faut tirer sur les régimes afin d’obtenir un bon niveau de performance, mais n’oublions finalement que le Kadjar est un véhicule à vocation familiale et que sa polyvalence doit être son meilleur atout, ce qu’il exécute merveilleusement bien en se montrant en plus extrêmement confortable et ce même sur des chemins de terre dégradés. En usage tout-chemin en mode Lock 4WD, notre Kadjar 4WD a démontré de belles facilités dans le franchissement, tout en restant dans le raisonnable et sans excès à la manière d’un véritable 4x4 destiné aux terrains très accidentés. Avec sa garde au sol de 200 mm, il offre de belles possibilités d’évolutions hors des sentiers battus et c’est bien cette polyvalence qu’on lui demande.

L’arrivée de Renault sur le segment très en vogue des crossovers compacts est plus que pertinente avec un produit répondant parfaitement aux codes de la catégorie. S’il ne fait aucun doute que le Kadjar va se vendre avant tout pour son design fort et la force du réseau Renault, il faut bien avoir à l’esprit qu’il n’est rien d’autre qu’une variante du Nissan Qashqai 2 qui fait référence. Fort de son alliance avec Nissan, Renault aurait eu tort de ne pas en profiter. Après entre un Qashqai et un Kadjar, c’est une histoire de goût et de sensibilité stylistique car pour le reste c’est du pareil au même.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU RENAULT KADJAR 1.6 dCi 130 4WD 2015

essai renault kadjar 1.6 dci 130 4wd 2015 photo laurent sanson

essai renault kadjar 1.6 dci 130 4wd 2015 photo laurent sanson

 

Produits Similaires

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france