ESSAI PORSCHE 718 BOXSTER S 2016

Porsche 718 Boxster S 2016 - photo Jean-Michel Salmon
  • Porsche 718 Boxster S 2016 - photo Jean-Michel Salmon
  • par Jean-Michel SALMON
  • texte et photos
  • 26 septembre 2016

LA RÉVOLUTION

ÉNERGÉTIQUE

Nous pouvons tous rêver d’un sportive performante, très aboutie, touchée par les bénéfices d’un vrai downsizing, mais sans amputer ses performances et son agrément d’utilisation. Porsche l’a fait avec son nouveau 718 Boxster, et c’est très réussi. Pratiquement un sans faute.

porsche 718 boxster s 2016 photo jean-michel salmon 

Avec le restylage de son roadster fétiche, le Boxster, Porsche n’a pas lésiné sur le fond et la forme. Tout a été revu et est nouveau, soulignant par là même le dynamisme et le haut niveau technologique des ingénieurs de Zuffenhausen. Une carrosserie entièrement redessinée, hormis le capot du coffre arrière, le pare-brise et la capote. Tout le haut du tableau de bord est également nouveau. Une nouvelle appellation, 718, mais surtout un tout nouveau moteur 4 cylindres à plat turbocompressé remplaçant le mythique flat 6 atmosphérique. Un bloc qui délivre 300 ch ou 350 ch dans cette version S testée et qui se montre particulièrement généreuse en sensations. Cette 718, c’est aussi 35 chevaux en plus et 13% de consommation en moins par rapport à sa devancière. En fait, ce constructeur ne fait qu’anticiper les limites de CO2 imposées par Bruxelles et ce avec une maitrise remarquable …Les qualités dynamiques ont été reconduites et même améliorées, et ce malgré nombre de difficultés pour leur géniteur : pas simple de loger l’admission d’air, et les trois système de refroidissement du moteur (à soigner particulièrement sur un flat-4 turbo) au sein d’un roadster au demeurant assez compact et de surcroit conçu avec une position centrale du moteur.

porsche 718 boxster s 2016 photo jean-michel salmon

UNE SONORITÉ DIFFÉRENTE

Nombre de puristes regretteront une sonorité modifiée mais à nos yeux différentes et nullement revue à la baisse. La bande sonore reste généreuse et plaisante, notamment avec l’échappement sport. Certes c’est différent d’un Flat 6 auquel on s’était habitués et qui constituait presque une référence. Ici c’est autrement mais jamais moins bien : les octaves et la partition se déclinent autrement, sur un registre différent, mais le plaisir ressenti par nos tympans reste intact, surtout que cette sonorité est 100 % naturelle…Le plaisir pur est ailleurs, notamment en matière de couple : 60 Nm de hausse pour le 718 Boxster S (420 Nm), et même 100 Nm supplémentaires pour le 718 Boxster (380 Nm) de réels progrès par rapport aux anciens blocs ! Ce sont également des rejets de CO2 en régression de plus de 20 g, soit un malus réduit de 3 000 à 4 000 € suivant le modèle.

porsche 718 boxster s 2016 photo jean-michel salmon

DES APTITUDES ROUTIÈRES AU SOMMET

Un Boxster, ce n’est pas qu’un moteur ou une extase de chiffres, c’est aussi un comportement exceptionnel et cette nouvelle génération le confirme bien. Avec une excellente répartition des masses (54 % à l’AR et 46 % à l’AV) et un centre de gravité très bas grâce au moteur à plat en situation centrale AR, le Boxster est littéralement rivé à la route. Le faire décrocher sur sol sec demeure un exercice de pilotage réservé aux très expérimentés mais là encore, le comportement reste hyper sain, sans fausse note ou dérobade intempestive. En effet, il est possible à présent de faire glisser plus facilement le train arrière, ce qui, comme on s’en doute, renforce le plaisir de conduite. Les sensations, quand à elles sont toujours omniprésentes et même boostées par le turbo, qui ne souffre d’aucune inertie et dispose d’un couple maximum dès 1 700 tr/mn. Une poussée certes linéaire mais qui paraît ne jamais s’épuiser à l’image d’un réacteur de jet de chasse. Cette nouvelle 718 est un régal de vivacité et sa boite PDK est un bonheur de polyvalence et de réactivité, comme si un faisceau invisible la reliait à nos neurones. On a tout juste le temps de penser à un changement de rapport que cette boite le réalise toute seule, et au moment opportun, quelque soit le rythme et le style de conduite adapté. Hautement recommandable, le Pack Sport Chrono qui intègre un nouveau sélecteur de mode au volant à l’image du Magnettino de Ferrari, donne accès à 4 modes (Normal, Sport, Sport + et Individual) et délivre un « boost » de 20 secondes en appuyant sur le bouton en son centre. Il agit sur le châssis, l’échappement et la cartographie moteur. Il permet un passage très simple et rapide, d’un mode de conduite à l’autre sans quitter la route des yeux. Si l’on intègre mentalement que l’on dispose d’une direction encore plus directe, d’un réel confort de roulement et d’un freinage exceptionnel tant en efficacité qu’en endurance, il est vrai que l’on perçoit très vite que l’on a pris place à bord d’une fantastique machine à sensation, très aboutie, permissive mais sure, hyper efficace, remarquablement équipée et qui conjugue avec brio efficacité confort et performances. Les nouvelles technologies moteur génèrent une baisse de malus, ce qui rend ce Boxster un peu moins couteux qu’auparavant.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA PORSCHE 718 BOXSTER S 2016

porsche 718 boxster s 2016 photo jean-michel salmon

porsche 718 boxster s 2016 photo jean-michel salmon

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france