ESSAI PEUGEOT 3008 BLUEHDi 180 GT 2017

Peugeot 3008 BlueHDi 180 GT 2017 photo Laurent Sanson
  • Peugeot 3008 BlueHDi 180 GT 2017 photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 13 octobre 2016

LE SUV

TOUTES GRIFFES DEHORS !

En rupture totale avec son prédécesseur en terme de style, de technologie et de plaisir de conduite, le 3008 de deuxième génération s’affiche ouvertement plus sportif et baroudeur que jamais. Un SUV au design fort et aux ambitions mondiales pour la marque au Lion. Rencontre avec la version la plus musclée et à la finition haut de gamme et sportive, le 3008 GT BlueHDi de 180 ch.

peugeot 3008 bluehdi 180 gt 2017 photo laurent sanson

Le dernier né de la marque au Lion se démarque par une silhouette unique, osée et qui tranche radicalement avec le 3008 de première génération. Assumant parfaitement son nouveau statut de SUV par la force de sa silhouette, le 3008 2 arbore un look unique qui fait prendre un coup de vieux au 3008 1, dont la ligne à mi-chemin entre un monospace et un SUV, a tout de même séduit pas moins de 700 000 clients. En total renouveau, Peugeot mise sur ce 3008 nouvelle génération pour partir à la conquête du monde. Pour y parvenir, le 3008 2 possède indéniablement des arguments, mais l’absence d’une transmission intégrale au catalogue risque de lui jouer des tours dans certains pays et régions de montagne, alors que la concurrence directe, soit les VW Tiguan, Renault Kadjar, Nissan Qashqai ou encore Seat Ateca, Kia Sportage et Hyundai Tucson, proposent une transmission 4x4 sur différents niveaux de puissance. Malgré l’efficacité du système électronique GripControl qui gère la motricité selon différents modes et l’apparition d’un nouveau système de gestion automatique en descente en Offroad, le GripControl a des limites et ne peut pas prétendre remplacer une véritable transmission 4x4. Peugeot assure qu’une version hybride rechargeable verra le jour et permettra ainsi d’avoir une version 4 roues motrices au catalogue, mais ce n’est pas pour tout de suite. Pour le reste, nul doute que le nouveau 3008 va séduire et vite trouver sa clientèle.

peugeot 3008 bluehdi 180 gt 2017 photo laurent sanson

UNE TRÈS FORTE PERSONNALITÉ

Nouvel emblème mondial de la stratégie du constructeur de Sochaux sur le segment porteur des SUV compacts, le nouveau 3008 ne passe pas vraiment inaperçu. Compact avec des porte-à-faux réduits et racé avec un design résolument expressif, le 3008 possède un profil de coupé haut sur pattes qui évoque justement un certain Range Rover Evoque, alors que le bloc avant avec sa baguette chromée qui fait la jonction entre le phare et le montant de pare-brise semble inspirée par le Suzuki Vitara. Avec sa face avant verticale et sa nouvelle calandre incurvée, ses larges ouïes d’aération, son capot moteur plat, sa ceinture de caisse haute avec une surface de vitrage réduite qui renforce sa puissance et l’impression d’un toit flottant sur la partie arrière et au dessin très Lexus, sans oublier le bandeau arrière laqué noir avec les feux aux trois griffes qui sont la signature lumineuse de la marque au Lion, le nouveau 3008 en met plein les yeux. Construit sur la plateforme modulaire EMP2 qu’il partage avec la berline 308, le nouveau 3008 se distingue aussi par une montée en gamme qui se caractérise par l’introduction d’une version GT aux attributs stylistiques différents (phares full Led, coques de rétros chromés, diffuseur arrière, roues de 19 pouces) et à la motorisation unique avec la version 180 ch du 4 cylindres turbo diesel BlueHDi. Dans cette version GT, le nouveau 3008 s’affiche en plus résolument dynamique.

peugeot 3008 bluehdi 180 gt 2017 photo laurent sanson

UN i-COCKPIT AVEC UNE ERGONOMIE PARFAITE

Si le style extérieur interpelle, que dire de l’habitacle futuriste une fois la porte ouverte. Reprenant le concept du i-Cokcpit inauguré sur la 208 et décliné ensuite sur 2008 et 308, le 3008 2 pousse l’intégration et l’ergonomie encore plus loin. Se caractérisant par une planche de bord avec un combiné tête haute et un petit volant, le i-Cockpit du 3008 2 se démarque des précédentes réalisations quelques améliorations, dont la plus visible au premier coup d’oeil n’est autre que le double méplat du volant qui libère dans sa partie supérieure le champ de vision vers le combiné tête haute souvent masqué par la jante du volant sur les 208, 2008 et 308. Il était temps et Peugeot démontre qu’il a tenu compte de certaines remarques. La position de conduite est également moins «haute» et offre plus de combinaisons afin que toutes les morphologies trouvent leur bonheur. Dans ce nouveau 3008, le i-Cockpit bénéficie d’une intégration parfaite avec des commandes qui tombent parfaitement sous la main. La plus belle illustration étant les touches type piano situées juste au dessus du levier de vitesses de la boite auto. Par une simple pression, on accède aux commandes de la climatisation, de l’info-divertissement, de la navigation, du téléphone. Une grande réussite qui complète une ergonomie générale juste parfaite. Qu’importe la morphologie, on se sent enfin parfaitement bien dans ce i-Cockpit de nouvelle génération.

peugeot 3008 bluehdi 180 gt 2017 photo laurent sanson

ULTRA TECHNO ET AMBIANCE SPORTIVE

Branché et top connecté, le nouveau 3008 intègre toutes les dernières solutions de bien-être à bord. Avec la version GT, la coupe est pleine avec une dotation impressionnante qui comprend de série une sellerie cuir et peau retournée signée Alcantara (full cuir en option), une navigation en 3D sur grand écran couleur HD tactile de 8 pouces sur lequel on pilote aussi facilement et intuitivement de nombreuses fonctions (radio, climatisation, téléphone...). Clou du show du Lion de Sochaux, le tableau de bord désormais full digital, comme Audi ou VW avec le Virtual Cockpit. L’écran de 12,3 pouces, disponible dès l’entrée de gamme, propose différents affichages et animations graphiques et il est même personnalisable. Peugeot bascule dans une ambiance réellement ultra technologique.

peugeot 3008 bluehdi 180 gt 2017 photo laurent sanson

LE PLAISIR DE CONDUITE AU RENDEZ-VOUS

Une fois derrière le petit volant, bien engoncé dans l’habitacle un peu comme dans un cockpit de monoplace aux places avant, on en prend plein les yeux lors de la mise en marche du tableau de bord digital. La commande de la boite auto évoque dans sa forme celle de BMW, toutefois sans pouvoir passer les vitesses de manière séquentielle, mais heureusement il y a de belles palettes au volant. Une fois en action sur les routes des environs de Bologne, cadre de notre essai, le 3008 GT a fait preuve d’un dynamisme que l’on ne connaissait pas sur son prédécesseur. Bien guidé, vif et précis lors de l’inscription dans le virage, le 3008 2 se comporte presque comme une berline. Même en forçant sur l’entrée de virage avec train avant en saturation, le train arrière suit le mouvement et rééquilibre l’ensemble sans décrochement. On se sent en confiance. Très sable en courbe en maîtrisant son roulis, le nouveau 3008 se défend également très bien sur une route bosselée avec une verticalité bien maîtrisée et ce malgré les roues de 19 pouces qui absorbent moins les irrégularités. Le tempérament est sportif et on le retrouve dans les sièges particulièrement durs et qui du coup dégradent un peu le confort, mais rien de bien méchant car le nouveau 3008 offre un bon niveau de confort malgré la dureté de sa suspension au profit de la tenue de route. Le package du châssis de ce 3008 GT est excellent et nous ne lui connaissons pas un véritable concurrent, si ce n’est un VW Tiguan, ou son cousin Seat Ateca, qui disposent d’une suspension pilotée DCC en option. L’ensemble moteur HDi 180 ch et boite auto EAT6 est à la hauteur des attentes et offre des prestations d’un excellent niveau. La boite auto, qui fut le cauchemar de nombreux utilisateurs du 3008 de première génération, n’a plus rien à voir avec son illustre devancière dont la lenteur était l’une des marques de fabrique. Avec l’EAT6 qui repose toujours sur le même principe du convertisseur de couple, son confort d’utilisation s’apparente plus à une boite à double embrayage, sans en être une et avec le mordant et le verrouillage en moins.

Sur ce 3008 GT, Peugeot propose un package séduisant qui regroupe ce qu’il a de mieux, mais du coup le tarif grimpe et atteint les 41 650 €, hors options. Une somme importante qui positionne le nouveau 3008 en frontal avec un Premium comme le BMW X1. Heureusement, ce 3008 GT est hyper complet et doit trouver sa place face à un VW Tiguan qui est son principal concurrent puisqu’il propose une motorisation et des équipements du même calibre.

peugeot 3008 bluehdi 180 gt 2017 photo laurent sanson

Le nouveau 3008, c’est une gueule pas possible que l’on aime, ou pas d’ailleurs, pour son design tranchant à la limite d’un SUV coupé. C’est la combinaison d’une ligne spectaculaire et moderne avec un contenu high tech, un i-Cockpit revu et corrigé dans son ergonomie, une qualité de finition jamais atteinte, des équipements de confort et d’aides à la conduite de dernière génération, une vie à bord très agréable, un véritable plaisir de conduite et enfin une auto made in France. Finalement c’est trois mille et surtout huit bonnes raisons d’aimer ce nouveau 3008.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU PEUGEOT 3008 BLUEHDi 180 GT 2017

peugeot 3008 bluehdi 180 gt 2017 photo laurent sanson

peugeot 3008 bluehdi 180 gt 2017 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france