ESSAI OPEL ASTRA 5 1-4 TURBO 150 DYNAMIC 2016

Opel Astra 5 k 1.4 Turbo 150 Dynamic 2016 - photo Laurent Sanson
  • Opel Astra 5 k 1.4 Turbo 150 Dynamic 2016 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 8 mars 2016

UN ÉCLAIR

SANS LA PETITE ÉTINCELLE

La nouvelle Astra est dans l’air du temps et elle respire le sérieux avec cette pointe de «Deutch Qualität» chère à la marque au Blitz. Elle est aussi agréable à conduire et particulièrement bien équipée, mais il lui manque juste un poil de charisme pour réellement sortir du lot dans ce segment très concurrentiel des compactes.

opel astra 5 k 1.4 turbo 150 dynamic 2016 photo laurent sanson

La marque allemande est fière de sa nouvelle Astra de 5ème génération qui vient d’être élue « Voiture de l’Année 2016 » en préambule au salon de Genève. Une reconnaissance pour un modèle qui en avait bien besoin car la précédente génération de l’Astra n’était plus vraiment dans le coup. Avec ce nouvel opus, Opel livre une bonne copie qui toutefois n’a rien d’exceptionnelle. Bonne partout avec de réelles qualités, la nouvelle Astra ne procure pas la petite étincelle. Ce manque de charisme la rend finalement trop passe-partout, mais ceci est un avis purement subjectif. Il faut dire que face à une Renault Mégane 4 qui ne manque pas d’allure, la nouvelle Astra semble fade et manque cruellement de personnalité, alors que son contenu est pourtant d’actualité. Cette nouvelle Astra cultive finalement les paradoxes et dans un segment hyper concurrentiel, la partie ne va pas être simple pour cette nouvelle venue, tout du moins sur le marché français dominé par Renault et Peugeot.

opel astra 5 k 1.4 turbo 150 dynamic 2016 photo laurent sanson

SÉRIEUSE ET APPLIQUÉE

La nouvelle Astra 5 dite aussi type K en référence aux 6 générations de la Kadett, sa grande et illustre soeur, plus les 5 générations de l’Astra, dévoile au premier coup d’oeil un design souligné par une nouvelle calandre chromée et un toit dit flottant sur sa partie arrière avec l’ajout d’une petite vitre noire qui fait office de montant de toit. Plus courte que sa devancière, elle se montre plus compacte avec un empattement en augmentation et des portes-à-faux réduits. À l’intérieur, la nouvelle compacte du constructeur allemand fait dans le sérieux avec un agencement moderne, plus épuré avec moins de boutons sur la console centrale. Malheureusement, le volant multifonctions a récupéré les boutons et franchement on s’y perd. La position de conduite est excellente avec des commandes qui tombent bien sous la main, les aides à la conduite sont nombreuses et les équipements de confort et de connectivité sont au rendez-vous, dont le service d’assistance OnStar, mais il manque juste une ambiance malgré des plastiques noirs laqués et des inserts en alu brossé autour de l’écran tactile de 7 pouces sur lequel on pilote la navigation, le multimédia ainsi qu’un smartphone compatible Apple CarPlay et Android Auto. Bien équipée et habitable puisque son cockpit est l’un des plus grands de la catégorie, la nouvelle Astra est donc une voiture accueillante.

opel astra 5 k 1.4 turbo 150 dynamic 2016 photo laurent sanson

UN MOTEUR TURBO ESSENCE A SON AVANTAGE

Cette nouvelle Astra fait également le forcing sur la bascule. Lourde et manquant de ce fait d’agilité sur l’ancienne génération, la dernière née corrige le tir avec de réels progrès sur sa masse. L’Astra a ainsi maigrie de 200 kg sur certaines versions et en moyenne de 120 kg avec un équipement équivalent. Un gain énorme qui transfigure son comportement routier. Sur les routes sinueuses des Alpilles, la compacte du Blitz a fait preuve d’un équilibre routier qu’on ne lui connaissait pas. Plus vive et plus agile, son train avant n’est plus pataud et s’engage désormais franchement avec vivacité. L’arrière cale l’auto dans les longs appuis avec sécurité. Les progrès sont énormes et le gain de poids se retrouve directement dans le comportement. La suspension moins raide filtre mieux les irrégularités de la chaussée et les mouvements de caisse sont bien maîtrisés. Sous le capot, nous avions opté pour le nouveau 4 cylindres 1.4 litre turbo essence de 150 ch qui se décline également dans une version moins puissante de 125 ch. Ce nouveau moteur 100% en aluminium se montre agréable à l’usage et c’est une belle surprise. Vif dans les tours, il manque parfois d’un peu de coffre dans les bas régimes et il est nécessaire de jouer du haut régime et de la boite de vitesses dont le guidage manque d’un peu de fermeté afin d’être dans la norme. Une question d’habitude sachant que cette Astra même avec 150 ch n’est pas une sportive mais une auto dynamique.

Efficace, confortable, agréable à conduire et bien construite, la nouvelle Opel Astra n’a pas à rougir face à la concurrence en affichant de multiples qualités. Malgré tout ceci et son style moderne, son réel manque de personnalité et de charisme la rend malheureusement passe-partout et elle ne sort pas du lot. Dans un segment dont le design est aussi un critère d’achat, l’Astra 5 ne provoque pas la petite étincelle.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE L’OPEL ASTRA 5 1.4 TURBO 150 2016

opel astra 5 k 1.4 turbo 150 dynamic 2016 photo laurent sanson

opel astra 5 k 1.4 turbo 150 dynamic 2016 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france