ESSAI NISSAN QASHQAI 2 PHASE 2 2017

Nissan Qashqai 2 phase 2 2017
  • Nissan Qashqai 2 phase 2 2017
  • par Laurent SANSON
  • photos D.R
  • 23 juin 2017

LE QASHQAI

VEUT GARDER LE CAP !

Il y a 10 ans, le Nissan Qashqai démocratisait le segment des crossovers compacts initié par les Toyota RAV 4 et Suzuki Vitara. Devant désormais faire face à une concurrence particulièrement coriace, le Nissan Qashqai 2 passe par la case mise à jour trois ans après son lancement afin de poursuivre la succes story en attendant une troisième génération qui devra renouveler le genre et permettre à Nissan de retrouver sa place de leader sur ce segment dont il fut le maître avant que les élèves prennent le relais.

nissan qashqai 2 phase 2 2017

On ne change pas une formule qui marche, on l’améliore ! Chez Nissan pour qui le crossover est une véritable résurrection alors que la marque piétinait avec ses berlines dans les années 2000, le Qashqai a lancé une tendance et nombreux sont ceux qui sont désormais sur ce segment, à commencer par un cousin de la maison d’en face, le Renault Kadjar, et le redoutable nouveau Peugeot 3008 qui explose tout sur son passage depuis sa sortie à l’automne dernier. Nissan ne pouvait pas rester inactif sans pour autant tout chambouler du bas de caisse au pavillon car n’oublions pas qu’il reste le leader du segment en Europe, mais les concurrents poussent et en France il n’est même plus sur le podium.

nissan qashqai 2 phase 2 2017

UNE MISE À JOUR SÉRIEUSE MAIS PAS EXCITANTE

On n’attendait pas de révolution stylistique de ce facelift. La silhouette s’améliore avec une optimisation de la face avant avec une calandre au V chromé plus large et un bouclier redessiné. À l’arrière, hormis le contenu des feux et des sabots argentés sur certaines finitions, rien de bien nouveau et excitant. C’est donc dans la technologie embarquée que l’on trouve finalement le gros de cette mise à jour. Hormis un volant redessiné et de nouveaux sièges dès le second niveau de finition, ce sont les équipements qui font la différence sur ce Qashqai 2 phase 2 avec l’introduction du freinage d’urgence intelligent avec reconnaissance des piétons ou encore de la conduite autonome ProPILOT. Une nouvelle finition, Tekna+, fait également son apparition avec une riche dotation. Sous le capot, on ne change pas une formule qui marche, alors rien de neuf et on repart sur les mêmes blocs dCi 110 et 130 ch et essence 115 et 163 ch.

nissan qashqai 2 phase 2 2017

UN COMPORTEMENT OPTIMISÉ

En action dans sa version 2 roues motrices, le Qashqai restylé a gagné en confort de roulement avec une meilleure insonorisation et un comportement routier moins typé bateau qui tangue au premier virage. Mieux suspendu, il est donc plus rigoureux dans son comportement et de ce fait plus vif et agréable à conduire. En 4x4, le surpoids se fait sentir mais comme le guidage des trains roulants est excellent (train arrière multibras), il reste efficace et confortable car le durcissement de la suspension ne s’est pas fait au détriment du confort.

nissan qashqai 2 phase 2 2017

Le maître Qashqai a perdu de sa superbe face aux Renault Kadjar et surtout au Peugeot 3008 qui rafle tout sur son passage, mais il n’en reste pas moins une valeur sure du segment et en attendant une troisième génération qui devra se distinguer par de nouveaux atouts, ce facelift permet au Qashqai 2 de poursuivre sa carrière en s’améliorant par son contenu technologique. Malgré une petite augmentation des tarifs, cette dernière se compense par une dotation plus généreuse, dont le « bouclier » de sécurité de série dès le premier niveau de finition.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU NISSAN QASHQAI 2 PHASE 2 2017

nissan qashqai 2 phase 2 2017

nissan qashqai 2 phase 2 2017

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter

COTE OCCASION

COMPARATEUR ASSURANCE

LA TOUSSUIRE HIVER 17-18

 

le chamois la toussuire les sybelles savoie maurienne

 

le chamois sports la toussuire les sybelles savoie maurienne

 

la toussuire les sybelles savoie maurienne

 

PUB

NEWSLETTER