ESSAI NISSAN JUKE-R 2-0 2015

Essai Nissan Juke-R 2.0 2015 - photo Laurent Sanson
  • Essai Nissan Juke-R 2.0 2015 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 25 août 2015

FORCE 2

POUR LE CROSSOVER SUPERCAR

Trois ans après une première mouture baptisée Juke-R, le constructeur nippon y ajoute le mention 2.0 pour son super crossover qui mixe les éléments mécaniques de la supercar GT-R 2015, dont la mécanique V6 biturbo de 600 ch dans la peau d'un Juke bodybuildé.

essai nissan juke-r 2.0 2015 photo laurent sanson

Il pleut sur Mortefontaine en cette fin août mais qu’importe la météo pourrie et les conditions difficiles sur l’autoroute A1 copieusement arrosée, c’est avec un grand plaisir que je me rends dans l’enceinte très confidentielle du circuit d’essai du CERAM de Mortefontaine dans l’Oise pour quelques kilomètres au volant du très turbulent crossover urbain Nissan, le Juke-R 2.0, soit la version très évoluée du Juke-R construit en 2012 et que nous avions testé sur le même tracé. Comme on ne change pas une formule qui marche, Nissan a organisé un petit événement autour de la présence en France du Juke-R 2.0 nouvelle version dévoilé fin juin lors du fameux rendez-vous anglais de Goodwood. Un petit cadeau de rentrée bien sympa !

essai nissan juke-r 2.0 2015 photo laurent sanson

LE MÊME EN MIEUX !

En débarquant sur le circuit de Mortefontaine, il m’attendait sagement au fond de l’allée, prêt pour en découdre de nouveau - lire notre essai du Juke-R 2012 - sur l’anneau de vitesse mais également sur un circuit tracé par des cônes sur l’immense airplane. Toujours aussi monstrueux, le Juke-R 2.0 a gardé de son prédécesseur sa teinte noire mate, ses ailes bodybuildées ou encore ses grosses roues de 20 pouces directement empruntées à la supercar Nissan GT-R dont le Juke-R 2.0 n’est autre que la variante crossover. Le plus gros changement esthétique concerne la face avant qui adopte les codes du Juke restylé de 2014 avec de nouveaux phares et ailes avant. Le bouclier avant en carbone spécifique à cette version R 2.0 est également intégralement nouveau avec un important travail aérodynamique sur l’écoulement mais aussi le refroidissement des éléments mécaniques, dont le moteur V6 biturbo 3.8 litres de la version Nismo et qui offre pas moins de 600 ch. D’ailleurs sous sa robe, ce Juke-R 2.0 reprend ni plus ni moins que les éléments mécaniques de la GT-R avec le moteur, sa boite auto séquentielle, sa transmission intégrale, ses freins et trains roulants ou encore sa suspension avec des réglages optimisés pour le Juke-R 2.0 dont à l’origine l’empattement et les voies ne sont pas vraiment identiques. À l’intérieur, si l’environnement est celui d’un Juke, l’ambiance est résolument course avec un arceau multipoints et deux sièges Recaro équipés de harnais de sécurité. Sur l’écran de la console centrale, on retrouve toutes les données techniques comme sur une GT-R et il est dommage que le volant ne se règle pas en profondeur, car pour le reste c’est parfait avec des commandes qui tombent parfaitement sous la main.

essai nissan juke-r 2.0 2015 photo laurent sanson

600 CH DU BOUT DES DOIGTS

Entre la première mouture de «seulement» 485 ch et cette dernière, un gouffre de 115 ch. Mais finalement au volant le surplus de puissance et de couple n’est pas aussi impressionnant que sur la fiche technique. Moins «balle de ping-pong» que la première version, le Juke-R 2.0 est mieux posé sur ses immenses roues de 20 pouces et la suspension dont le débattement est limité au strict minimum syndical gère mieux les irrégularités de la route. Le remplacement des sièges baquets course par des Recaro n’est pas étranger non plus au confort de conduite. Une fois en action, le Juke-R est un fauve qui s’apprivoise avec bien entendu des notions de pilotage car l’engin est juste une catapulte qui vous propulse d’un virage à l’autre en seulement quelques secondes. Si l’accélération est juste phénoménale, le freinage est un modèle de puissance et d’efficacité. On arrive vite, très vite, et on tape comme un malade dans la pédale de frein et il suffit ensuite de descendre les rapports avec la palette au volant. Un jeu d’enfant ( de grand enfant ). Turbulent et joueur sans être vicieux, le Juke-R 2.0 se place facilement d’un coup de volant et une légère dérive du train arrière dans l’appui donne le ton.

essai nissan juke-r 2.0 2015 photo laurent sanson

Véhicule très exclusif, le Juke-R 2.0 procure énormément de plaisir à son volant. Construit en seulement 2 exemplaires, pour le moment, un avec la conduite à droite et notre version d’essai avec la conduite à gauche, ce cru 2.0 est plus performant que son prédécesseur, plus efficace, plus homogène tout en étant plus facile dans son pilotage. Un jouet fantastique malheureusement inaccessible hormis pour quelques richissimes privilégiés.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU NISSAN JUKE-R 2.0 2015 SUR LE CIRCUIT DU CERAM DE MORTEFONTAINE

essai nissan juke-r 2.0 2015 photo laurent sanson

essai nissan juke-r 2.0 2015 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france