ESSAI MITSUBISHI L200 5 2-4 MIVEC 181 INSTYLE DOUBLE CAB 4WD 2016

Mitsubishi L200 2.4 181 4wd Double Cab 2016 - photo Laurent Sanson
  • Mitsubishi L200 2.4 181 4wd Double Cab 2016 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 14 septembre 2015

UN DIAMANT

ATHLÉTIQUE

Plus athlétique que son prédécesseur, le pick-up Mitsubishi L200 de 5ème génération ne passe pas vraiment inaperçu sur la route et hors des sentiers battus. La marque aux trois diamants fait également dans l’inédit avec l’introduction d’un tout nouveau moteur turbo diesel 2.4 litres de 181 ch.

mitsubishi L200 2.4 181 4wd double cab 2016 photo laurent sanson

Alors que le SUV est en plein boum, le segment plus confidentiel des pick-up est également en plein développement avec une progression de 20% lors des trois dernières années grâce à une offre qui contente aussi bien les pros, 70% des ventes, que les particuliers avec une approche plus typée loisirs. Si Toyota avec l’Hilux et Ford avec la Ranger se partagent la moitié d’un marché de 12 000 véhicules par an, Mitsubishi se veut plus modeste avec pour objectif d’en vendre 1 500, c’est tout de même plus que VW avec son Amarok qui ferme la marche du segment.

PLUS BEAU, PLUS SOLIDE ET PLUS MODERNE

Avec son look de baroudeur indestructible, ses passages de roues énormes et sa grosse benne arrière, le Mitsubishi L200 nouvelle génération aime sortir des sentiers battus. Même s’il n’a pas la vocation d’un pur 4x4 tout-terrain qui «grimpe aux arbres», le L200 est d’une polyvalence incroyable et il passe quasiment partout dans la mesure du raisonnable bien entendu. Notre essai dans l’Aveyron et son célèbre plateau du Larzac, ses gorges du Tarn et ses petites routes sinueuses, ont démontré toutes ses qualités.

mitsubishi L200 2.4 181 4wd double cab 2016 photo laurent sanson

UN UNIQUE MOTEUR TURBO DIESEL INÉDIT

Construit en Thaïlande pour couvrir l’ensemble des besoins mondiaux, ce pick-up se décline en trois carrosseries dont seulement deux sont disponibles en France, la Club Cab et la Double Cab, notre version d’essai. Pour les moteurs, Mitsubishi fait simple avec une unique motorisation pour le marché français, le nouveau 2.4 turbo diesel MIVEC décliné en deux niveaux de puissance de 154 ch et 181 ch. L’un ou l’autre sont disponibles en fonction des finitions. Sur notre Club Cabine d’essai, le 4 cylindres 100% en aluminium développe 181 ch pour 430 Nm de couple. Couplé avec une boite mécanique à 6 rapports (BVA également disponible), sa consommation homologuée n’est que de 6,6 l/100 km en cycle mixte (consommation constatée de 7,8 l/100 km lors de notre essai), soit des émissions de 173 g/km et comme le L200 entre dans la catégorie des véhicules utilitaires, il se passe du malus écologique et on économise ainsi 2 200 euros. C’est toujours bon à prendre. Creux dans les bas régimes, il s’exprime vraiment lorsque le turbo souffle. Au niveau du châssis, ce nouveau L200 bénéficie d’une caisse plus rigide avec une torsion améliorée. Autre point intéressant de ce nouveau L200, sa capacité de remorquage avec une remorque freinée de 3 100 kg, de quoi ravir les propriétaires de chevaux ou encore les bucherons et agriculteurs qui doivent tracter.

À l’image des pick-up de dernière génération, le nouveau L200 5ème génération est également plus moderne en se dotant d’équipements de confort et de sécurité désormais incontournables. Terminé le bon vieux pick-up rustique, le Mitsubishi L200 5ème du nom s’inspire directement des équipements d’un SUV plus chic. Même si les plastiques font très pick-up et surtout très japonais, au moins c’est plus solide, les équipements sont à la hauteur, hormis la navigation aux instructions qui prêtent à confusion, ainsi que la voix féminine robotisée très désagréable. Sans faire le détail complet, le nouveau L200 propose un système d'ouverture et de démarrage sans clé, un régulateur de vitesse, une climatisation bi-zone, une caméra de recul alors qu’en matière de sécurité il intègre l’aide au démarrage en côte, le maintien de la stabilité de la remorque, l’alerte de franchissement de ligne sans oublier les 7 airbags.

mitsubishi L200 2.4 181 4wd double cab 2016 photo laurent sanson

UN ENGIN AGILE ET QUI PASSE QUASI PARTOUT

Malgré son encombrement, le L200 se montre relativement agile et maniable du moment que l’on roule. Dès lors qu’il s’agit d’une manoeuvre à très basse vitesse, le rayon de braquage montre certaine limite et il faut s’y reprendre à plusieurs fois dans une épingle serrée. Disponible avec deux types de transmission 4x4, notre L200 Double Cab 181 ch disposait pour sa part de la transmission intégrale Super Select 2 en provenance du Pajero. Cette transmission intégrale à gestion électronique bénéficie d’un différentiel central mécanique de type Torsen et sa répartition est de maxi 40/60 sur le train arrière. 4 modes sont disponibles depuis une molette située au centre de la console centrale et qui tombe parfaitement sous la main. On peut passer du mode 4x2 au 4x4 tout en roulant jusqu’à 100 km/h, alors que le passage sur les autres modes, dont le 4x4 vitesses courtes pour du franchissement, demande d’être à l’arrêt. À l’usage, le système est vraiment très performant et simple d’utilisation. En tout-terrain parfois défoncé et avec un fort dénivelé, le L200 a fait preuve de réelles aptitudes au franchissement en utilisant ce mode 4Llc vitesses courtes. Il y a du Pajero dans le nouveau L200 et ceci se vérifie sur le terrain, même si ce n’est pas sa vocation d’être un véritable 4x4 de franchissement. Sur la route, on retrouve le comportement typique d’un pick-up dont la suspension arrière est constitué de lames de torsion. Vide, l’arrière se montre ferme et très sec, alors que la suspension avant plus souple et au fort débattement génère de la verticalité, du pompage et du roulis. Des mouvements de caisse parfaitement dans les normes de ce type d’engin. Au volant, l’anticipation est donc indispensable avant un virage et ce d’autant que la direction peu informative n’est pas très directe.


Lancé en 1978, le L200 est arrivé en France il y a seulement une décennie avec le 4ème génération. Le 5ème génération qui lui emboite le pas a bien l’intention de réussir une honorable carrière dans l’hexagone en assurant pas moins de 1/4 des ventes du constructeur. Avec ses capacités en franchissement, ce pick-up ultra-polyvalent fait preuve d’un réel brio dans bien des situations et son nouveau moteur turbo diesel tout en aluminium à défaut d’être le roi de la relance dans les bas régimes, fonctionne plutôt pas mal dans les tours tout en contenant sa consommation.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU MITSUBISHI L200 2.4 MIVEC 181 DOUBLE CAB 4WD 2016

mitsubishi L200 2.4 181 4wd double cab 2016 photo laurent sanson

mitsubishi L200 2.4 181 4wd double cab 2016 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france