ESSAI MINI CABRIO 3 COOPER S 192 2016

Mini Cabrio 3 Cooper S 192 2016 - photo Laurent Sanson
  • Mini Cabrio 3 Cooper S 192 2016 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 11 mars 2016

ON SE FAIT

UNE TOILE !

Le retour des beaux jours est pour bientôt et Mini fête l’évasion retrouvée et le printemps avec la sortie de sa Mini Cabrio de troisième génération qui plus que jamais reste fidèle au toit souple en toile. Toujours aussi chic, cette nouvelle mouture cultive l’art de l’élitisme car ne roule pas en Mini Cabrio qui veut.

 mini cabrio 3 cooper s 192 2016 photo laurent sanson

Lancée en 2014, la Mini berline 3 portes de troisième génération en version BMW, ne proposait pas encore sa déclinaison cabriolet, ce qui est donc chose faite après deux ans d’attente. Proposée dans diverses motorisations essence et diesel en Cooper, Cooper S et JCW, c’est sur la sportive Cooper S avec son moteur 2 litres turbo de 192 ch que nous avons jeté notre dévolu afin de se faire une «toile» cheveux au vent en version musclée sur les routes du Lubéron et de la Sainte-Baume.

UN CABRIO AUTHENTIQUE

Avec cette Mini Cabrio de troisième génération (4 si l’on intègre la première Mini Cabrio des années 90), la marque anglo-germanique à l’ingénierie BMW reste fidèle à la capote souple en toile qui fait son succès depuis toujours. Alors que d’autres constructeurs n’avaient en tête que le toit rigide rétractable dans les années 2000, le constructeur n’a jamais craqué pour ce système qui est passé de mode sur l’autel de l’encombrement, du poids, de la consommation et du prix. En restant fidèle à la capote «anglaise», Mini conserve donc son caractère authentique et cette nouvelle version ne déroge pas à la règle pour notre plus grand bonheur, mais pas celui du portefeuille car une Mini Cabrio reste un produit plus que jamais très élitiste avec des prix hallucinants et un surcoût de 4 250 euros par rapport à une version équivalente en coupé 3 portes. Mais bon tant que des clients se manifestent et signent un chèque, Mini a raison de poursuivre dans cette voie qui la rend inaccessible pour beaucoup d’entre-nous avec son budget équivalent à une routière familiale bien équipée. Mais c’est finalement la force de Mini qui cultive une clientèle haut de gamme et qui l’assume pleinement.

mini cabrio 3 cooper s 192 2016 photo laurent sanson

UNE MINI 100% PUR JUS

L’esprit Mini s’exprime pleinement dans ce nouveau cabriolet. Si nous étions septiques avec la nouvelle mouture de la Clubman qui par son gabarit compact - lire notre essai - s’éloigne de l’esprit de la marque, en revanche ce nouveau cabriolet est bien une Mini comme on l’aime. Après les générations 2004 et 2009, la génération 2016 de la Mini Cabrio présente de multiples différences, à commencer par sa plateforme totalement nouvelle que l’on retrouve d’ailleurs sur ses soeurs 3 et 5 portes, Clubman mais encore ses cousines bavaroises BMW Série 2 Active Tourer. Plus moderne, la nouvelle Mini Cabrio n’en conserve pas moins les traits de caractère de ses devancières avec par exemple la malle de coffre qui s’ouvre vers le bas façon antagoniste, ce qui pratique pour un pique-nique au bord de l’eau. Son couvre-chef souple qui s’ouvre électriquement en 18 secondes jusqu’à la vitesse de 30 km/h propose une position intermédiaire qui permet juste de découvrir les places avant comme un toit ouvrant. A l’usage, cette position toit-ouvrant est juste utile en ville et surtout à petite vitesse car au dessus de 50/60 km/h elle génère des flux d’air décoiffants pour les occupants et d’ailleurs on recommande aussi l’usage du filet anti-remous qui limite vraiment les courants d’air lorsque l’on roule en couple avec la capote repliée.

mini cabrio 3 cooper s 192 2016 photo laurent sanson

Autres spécificités de cette Mini Cabrio, la disparition des arceaux de sécurité chromés derrière les appuie-têtes arrière au profit d’‘arceaux intégrés et au déploiement automatique en cas de retournement. Esthétiquement c’est tout de même plus sympa. Enfin pour les fans de personnalisation qui vont craquer sur les accessoires à l’effigie de l’Union Jack (coques des rétros extérieur et intérieur), la capote imprimée du drapeau anglais disponible en option au tarif de 650 euros pour s’offrir une Mini encore plus British est vraiment sympa.

UN KART A CIEL OUVERT

Au volant de cette Mini Cabrio qui est plus lourde de 115 kg par rapport à une 3 portes, l’ensemble se montre extrêmement rigide et on retrouve les sensations de petit kart si caractéristique de la Mini avec un train avant vif et un train arrière mobile comme il faut pour faire joujou en plaçant le train arrière d’un coup sec de volant. Le bloc de 2 litres turbo avec ses 192 ch et 280 Nm de couple se montre comme toujours généreux dans l’effort avec de la disponibilité dans les bas régimes et de la patate dès lors qu’il monte dans les tours, mais attention toutefois au perte de motricité en usage sportif. Malgré l’embonpoint, la Mini Cabrio reste confortable et elle ne fracasse pas les vertèbres de ses occupants, tout du moins ceux de devant car à l’arrière avec les dossiers très verticaux et la dureté des sièges ce n’est pas la même musique. Même si elle revendique 4 places avec une augmentation de l’espace aux jambes à l’arrière et donc une meilleure habitabilité, c’est bien en couple que cette nouvelle mouture de la Mini Cabrio s’apprécie le mieux.

mini cabrio 3 cooper s 192 2016 photo laurent sanson

Véritable petite sportive découvrable chic et sans réelle concurrence sur le segment, la Mini Cabrio Cooper S se mérite avec un budget dépassant les 30 000 euros. Même si la marque revendique qu’une Mini Cabrio bénéficie d’une bonne valeur de revente, il n’en reste pas moins vrai qu’elle se veut élitiste par ses tarifs et ses options qui gonflent fortement la note finale. Mais voilà, lorsque l’on veut une Mini Cabrio, on ambitionne pas le moins du monde un autre achat et le Premium ne fait jamais dans le bon marché.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA MINI CABRIO 3 COOPER S 192 2016

mini cabrio 3 cooper s 192 2016 photo laurent sanson

mini cabrio 3 cooper s 192 2016 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france