ESSAI MERCEDES GLC 220D 4MATIC SPORTLINE 2016

Mercedes GLC 220d 4Matic Sportline 2016 - photo Laurent Sanson
  • Mercedes GLC 220d 4Matic Sportline 2016 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 28 septembre 2015

UNE ÉTOILE

AU TOP DE LA MODE

En délaissant le style cubique et très particulier du GLK pour une silhouette plus ronde et surtout plus élégante, le nouveau SUV Mercedes GLC vise plus qu’un simple défilé sur un podium, mais le succès dans un segment très tendance et dans lequel le critère de séduction par le design est un atout majeur.

mercedes glc 220d 4matic sportline 2016 photo laurent sanson

Taillé comme un «réfrigérateur», le SUV de milieu de gamme GLK n’a pas enthousiasmé les foules. Il faut dire que «l’engin» s’affichait avec un look décalé et original, mais son succès commercial ne fut pas à la hauteur des attentes de la marque. Fort d’une nouvelle signature sur les dernières productions, Mercedes a intégralement repensé son GL de milieu de gamme qui se sépare de sa terminaison en K pour C plus en phase avec sa variante berline Classe C dont il est la déclinaison SUV.

L’ÉLÉGANCE COMME CRITÈRE

Pionnier des SUV avec sa vaste famille désormais pleinement identifiée GL avec des terminologies en rapport avec la berline dont il découle, Mercedes a surpris son monde en lançant en 2008 le GLK. Style cubique de 4x4 baroudeur, hauteur de caisse de quasi berline avec des grosses roues de SUV, hauteur sous plafond façon monospace sans l’espace à bord, et j’en passe, «l’engin» GLK pour le moins hybride dans son style n’a pas conquis la clientèle conservatrice de la marque à l’étoile et encore moins celle de la famille des SUV Premium qui souhaite un véhicule élégant et surtout pas excentrique. Ce qui est possible sur le segment inférieur des crossovers urbains ne s’applique pas dès que l’on monte en gamme et Mercedes a bien pris conscience de son erreur en repensant intégralement son remplaçant, le GLC.

mercedes glc 220d 4matic sportline 2016 photo laurent sanson

UN POTENTIEL DE PREMIER DE LA CLASSE

Désormais au top de la mode, le GLC va pouvoir jouer le premier de la classe en luttant réellement contre les Audi Q5, BMW X3 et Volvo XC60 de la concurrence Premium. Tout en rondeurs, le GLC s’affiche sous de séduisantes courbes et galbes musclés. Sa face avant, déclinée des dernières productions du constructeur allemand, lui confère aussi une véritable personnalité. Même si son design est finalement plus «lisse» que son prédécesseur, il se montre plus passe-partout et la finition sportive Sportline - notre modèle d’essai - lui donne une belle allure dynamique dans l’esprit AMG. Plus séduisant, le GLC est également plus grand de 12 cm et plus large de 5 cm que le GLK, ce qui profite directement à l’habitabilité à bord. Même le coffre gagne en volume avec + 80 litres et une contenance portée à 550 litres, soit la plus grande de la catégorie. Plus habitable, le GLC est désormais un véritable SUV Premium familial car l’espace aux places arrière permet d’accueillir confortablement trois passagers.

mercedes glc 220d 4matic sportline 2016 photo laurent sanson

4MATIC POUR TOUS AU LANCEMENT

Lancé en cette rentrée de septembre, le GLC n’est disponible au début de sa commercialisation qu’avec la transmission intégrale 4Matic. Une version 2 roues motrices est dans les cartons, afin de séduire les flottes et d‘être au diapason des concurrents, mais pour plus tard. Techniquement, ce nouveau GLC reprend des moteurs empruntés à la berline Classe C avec les 220d de 170 ch - notre modèle d’essai, 250d de 204 ch et 250 de 211 ch. Une version hybride rechargeable 350e est au programme ainsi qu’une musclée AMG qui viendra coiffer la gamme, mais il va falloir attendre, tout comme la carrosserie GLC Coupé afin de lutter contre un certain X4 de la firme à l’hélice. On peut dire que le programme est alléchant autour de ce nouveau GLC.

mercedes glc 220d 4matic sportline 2016 photo laurent sanson

UN CONFORT REMARQUABLE

Une fois à bord on retrouve bien entendu un agencement typique des derniers modèles de la firme à l’étoile. La présentation générale est flatteuse avec des plastiques de belle facture, même si la planche de bord sonne creux, des plastiques laqués et de beaux inserts en alu brossé. Un habitacle qui respire bon la qualité. C’est du Premium et ceci se vérifie au premier coup d’oeil et le GLC intègre fort logiquement tous les systèmes de confort, d’aides à la conduite et de sécurité de dernière génération en série et/ou en options en fonction des versions. Sur la route, le GLC surprend par son agilité, son équilibre neutre malgré des mouvements de caisse parfaitement maîtrisés et son confort à bord même avec les roues de 20 pouces de la finition Sportline qui rendent les «gendarmes couchés» secs aux places arrière. Plus léger de 80 kg que son prédécesseur, le GLC révèle un comportement réellement dynamique même avec 170 ch de son moteur turbo diesel. Couplé avec la nouvelle boite auto à 9 rapports, le 4 cylindres 2.2 litres se montre excellent dans les reprises avec une réelle souplesse d’utilisation parfaitement exploitée par la boite de vitesses qui est finalement toujours sur le bon rapport afin que le couple maxi de 400 Nm s’exprime pleinement. Performant même avec la motorisation diesel d’entrée de gamme, le GLC 220d se montre également très économe avec une consommation moyenne - relevée lors de l’essai - qui tourne autour des 7.5 litres aux 100 km.

Bien né car parfaitement dans la tendance actuelle en terme de design, polyvalent et même baroudeur avec le pack Off-Road, le GLC se montre plus qualitatif par son design et aussi plus sage que son prédécesseur. Mercedes dispose désormais d’un véritable concurrent aux Q5, X3 et XC60 et il ne fait aucun doute qu’il va rencontrer un certain succès, malgré un tarif qui n’est pas pour toutes les bourses avec un modèle d’entrée de gamme de 44 000 euros. Pour ce prix, on se contente du minimum et une rallonge de 10 000 euros est nécessaire pour s’offrir une version correctement équipée.

Remerciements :
Nous remercions Jean-Michel Guerinel de l’expo cycles Bédoin-Ventoux 2015 «100 ans d’histoire du vélo et du cyclisme autour du Mont-Ventoux» pour son accueil et sa participation au shooting photos.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU MERCEDES GLC 220d 4MATIC SPORTLINE 2016

mercedes glc 220d 4matic sportline 2016 photo laurent sanson

mercedes glc 220d 4matic sportline 2016 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france