ESSAI LEXUS RX450h AWD F SPORT 2016

Lexus RX450h AWD F Sport 2016 - photo Laurent Sanson
  • Lexus RX450h AWD F Sport 2016 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 24 décembre 2015

LE SUV

GOLDO...WATTS DE LUXE

Pionnier des SUV hybrides du haut de gamme, le Lexus RX se renouvelle avec l’introduction de la quatrième génération qui ne laisse pas indifférente avec son design aux arêtes ultra prononcées et sa face avant hyper anguleuse sortie droit d’un dessin animé japonais. Plus sportif dans son style et désormais doté d’une véritable personnalité, le nouveau Lexus RX450h entend bien devenir une alternative écolo-luxe aux gros SUV germaniques et suédois.

lexus rx450h awd f sport 2016 photo laurent sanson

Depuis son lancement en Europe au début des années 2000, la carrière du Lexus RX poursuite une courbe ascendante et la marque a bien l’intention d’ajouter une ligne au palmarès commercial de son SUV premium hybride avec cette nouvelle génération. Si dans les faits on n’en croise pas un tous les jours au coin de sa rue, il s’avère que le RX a taillé sa route avec un certain succès avec 2.2 millions d’exemplaires vendus dans le monde depuis 1998, année de son lancement aux Etats-Unis, et 200 000 en Europe. Pilier de la stratégie de la marque haut de gamme de Toyota, le RX est un véritable ambassadeur du luxe japonais et le nouveau né à bien l’intention de poursuivre cette succes story. Lexus n’a d’ailleurs pas lésiné sur les équipements high tech et une finition de très haute facture. Une fois à bord, on se sent réellement en confiance et l’impression de cockpit individuel est bien réel pour les deux occupants des places avant. Elégant et qualitatif, l’habitacle est raffiné et on trouve vite ses repères dedans, à commencer par la position de conduite quasi parfaite pour ceux qui aiment avoir le « cul par terre ». L’ergonomie des commandes est agréable et seul l’utilisation du système multimédia demande un certain feeling avec la petite molette dite Remote Touch Interface qui s’utilise comme une manette d’une console de jeu Wii avec le déplacement sur l’écran géant de 12,3 pouces d’un curseur qui permet l’activation de tel ou tel système. Une affaire d’habitude et de compréhension surtout avec la navigation tellement complexe que l’on se perd lorsqu’il faut juste saisir une adresse. Parfois on aime les choses simples !. Plus grand que son prédécesseur de 12 cm et avec son empattement allongé de 5 cm, le nouveau RX450h a gagné en habitabilité, de quoi satisfaire une famille avec une vie à bord très agréable et un important volume de coffre.

lexus rx450h awd f sport 2016 photo laurent sanson

LE GOLDORAK DES SUV PREMIUM

Présenté au dernier salon de Francfort, le nouveau RX de quatrième génération arrive en ce début d’année 2016 et c’est sur les routes de Lisbonne et de ses environs que nous l’avons découvert. Pour le marché français, Lexus a choisi la simplicité en n’important que la version 450h à 4 roues motrices et au moteur V6 3.5 essence retravaillé. Exit donc les RX350 et RX200 proposées sur d’autres marchés. Autant faire simple donc avec une unique motorisation déclinée en 5 finitions, dont la F Sport de notre version d’essai avec ses attributs de style spécifiques, dont des roues de 20 pouces et une suspension adaptative AVS régie par 30 niveaux de force d’amortissement.

lexus rx450h awd f sport 2016 photo laurent sanson

lexus rx450h awd f sport 2016 photo laurent sanson

UNE PUISSANCE ÉLECTRIQUE LIMITÉE

Sous le capot, ce nouveau RX450h reste un cas d’espèce puisqu’il conserve un système d’hybridation classique et donc n’opte pas pour la prise électrique Plug-In comme la concurrence alors qu’elle existe dans l’immense banque d’organes de Toyota. Lexus explique ce choix pour une raison de maîtrise du coût final de son fleuron car le Plug-In génère un surcoût non négligeable. On retiendra aussi de sa motorisation que Lexus ne fait pas vraiment d’effort sur la batterie qui est d’une puissance de seulement 50 kW, ce qui limite finalement le rendement final des moteurs électriques qui disposent de plus de puissance, dommage. Mais la marque assume ce choix d’une batterie à la puissance limitée alors que les moteurs développent respectivement 123 kW à l’avant et 50 kW à l’arrière. Malgré tout, en puissance cumulée ce RX450h développe 313 ch pour 335 Nm de couple. C’est mieux que sur l’ancienne génération et Lexus assure qu’il a travaillé sur le couple et l’agrément de conduite, plutôt que sur la puissance pure qui parfois ne veut rien dire. Le V6 est toujours accouplé avec la boite auto à variateur CVT à 6 rapports et Lexus annonce une consommation mixte de 5.3 l/100 km pour des émissions de CO2 de 127 g/km. Bon vous savez comme moi que ceci n’est pas le reflet d’un usage réel et d’ailleurs durant notre essai notre consommation dépassait les 10 litres aux 100 km. Un V6 essence de 3.5 consomme du carburant, hybridation ou pas, au point que l’autonomie en mode électrique est bien dérisoire par rapport aux attentes.

lexus rx450h awd f sport 2016 photo laurent sanson

lexus rx450h awd f sport 2016 photo laurent sanson

COMPORTEMENT A L’AMÉRICAINE

Sur la route, le nouveau RX450h ne réinvente pas le genre. Né pour le marché US, le RX reste un véhicule au comportement «américain» même si l’introduction de la suspension adaptative AVS limite la prise de roulis qui reste présente lors de l’attaque d’un virage. Il n’en demeure pas moins très confortable et son comportement routier équilibré. On peut même se faire plaisir en le malmenant dans des enchaînements de virages. Chaussé large dans cette version F Sport avec des roues de 20 pouces, le RX450h révèle un tempérament plus dynamique que l’on ne lui connaissait pas sur l’ancienne génération. Ce n’est pas une voiture de sport, surtout avec la boite à convertisseur CVT, mais son comportement s’est amélioré afin d’être plus en phase avec les attentes des conducteurs européens.

Alternative sérieuse aux SUV premium allemands et suédois, le nouveau Lexus RX450h possède une personnalité qui lui est propre et le distingue de la concurrence. Fort d’un design distinctif, unique, d’une présentation soignée et de nombreux équipements de confort et de sécurité, il exprime pleinement le luxe selon Lexus. Seul bémol, sa technologie hybride essence-électrique qui ne date pas d’hier ne lui donne pas ce petit plus technologique que l’on attend d’un constructeur dont l’hybridation est le fond de commerce. On se consolera en se disant qu’il est moins cher que la concurrence qui propose une offre, certes restreinte, de SUV premium hybride rechargeable.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU LEXUS RX450h AWD F SPORT 2016

lexus rx450h awd f sport 2016 photo laurent sanson

lexus rx450h awd f sport 2016 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france