ESSAI KIA OPTIMA 4 SW 2-0 T-GDi 245 GT 2017

Kia Optima SW GT 2017 - photo Laurent Sanson
  • Kia Optima SW GT 2017 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 1 septembre 2016

L’OPTIMA

S’OPTIMISE EN BREAK SPORTIF

Méconnue dans l’hexagone sur un segment des berlines familiales malmené par les SUV, la Kia Optima enrichie sa gamme avec l’introduction d’une hybride rechargeable, mais surtout d’un break décliné en version sportive GT. Joliment dessinée, bien équipée et agréable à vivre, la Kia Optima SW GT a plein d’atouts. Découverte sur les routes de Bavière.

kia optima sw gt 2017 photo laurent sanson

Malgré la notoriété de la marque qui ne cesse de croitre avec ses modèles phares que sont les SUV Sportage et Sorento, la compacte Cee’d et les citadines Picanto et Rio, cette dernière étant la meilleure vente mondiale du constructeur coréen l’an dernier, on n’imagine pas franchement une berline familiale routière dans la gamme du constructeur coréen, et pourtant elle existe. Baptisée Optima, cette berline familiale se positionne dans l’hexagone sur un segment dominé par la Peugeot 508 et la nouvelle Renault Talisman qui d’ici la fin de cette année sera la numéro 1. Outre les deux stars françaises, l’Optima se retrouve en face des Ford Mondeo, Volkswagen Passat, Opel Insignia, Skoda Superb ou encore de sa cousine, la Hyundai i40 SW. Une sacrée concurrence.

kia optima sw gt 2017 photo laurent sanson

Lancée en début d’année, cette nouvelle génération de l’Optima étoffe donc sa gamme avec l’introduction d’une version hybride rechargeable PHEV (uniquement disponible en berline pour le moment) et surtout d’une carrosserie break qui va représenter le gros des ventes. Outre le moteur diesel 1.7 CRDi de 141 ch et l’introduction de la finition sportive GT Line, la nouvelle Optima break, dite SW, est également proposée dans une véritable version GT avec moteur 2 litres turbo d’une puissance de 245 ch couplé avec une boite auto simple embrayage 6 rapports, la boite DCT 7 double embrayage étant proposée sur les autres moteurs.

kia optima sw gt 2017 photo laurent sanson

UN BREAK BIEN DESSINÉ ET TRÈS HABITABLE

Au premier coup d’oeil, l’Optima SW break se présente sous un dessin très agréable avec une silhouette équilibrée et une belle fluidité de sa ligne. La finition sportive GT, avec les éléments de carrosseries distinctifs, la double sortie d’échappement et les roues de 18 pouces, renforce le caractère de ce break qui n’a pas à rougir face à des concurrentes plus réputées. Séduisante alternative aux références du segment, l’Optima SW GT révèle également un habitacle volumineux qui rend la vie à bord agréable avec un bel espace aux jambes pour les passagers arrière. Bien équipée avec tout ce qu’il faut en terme d’équipements de confort et de connectivité, la familiale coréenne affiche un style intérieur sobre et conservateur avec une planche de bord qui évoque le SUV Sorento dans son dessin très carré. La finition de bonne facture renforce le caractère sérieux de ce break qui offre une bonne ergonomie et dans lequel on trouve vite sa position de conduite «à l’allemande», c’est-à-dire avec une assise basse pour ceux qui aiment conduire avec une position sportive. À défaut d’être hyper excitant, l’habitacle de l’Optima SW GT respire le sérieux malgré quelques petits plastiques qui dénotent. Rien de bien pénalisant car la finition globale reste très correcte et du niveau d’une Talisman qui est la nouvelle référence de la catégorie. C’est dire les progrès de Kia sur la finition. À l’arrière, le coffre au volume de 552 litres se montre dans les normes du segment. Attention toutefois au cache-bagage au système de blocage archaïque. Pour les gros volumes, les sièges arrière peuvent se rabattre en quelques secondes depuis le coffre par des manettes latérales et libèrent un bel espace de chargement. On en attendait pas moins.

kia optima sw gt 2017 photo laurent sanson

245 CH... SUR LE PAPIER UNIQUEMENT

Pour son haut de gamme SW GT, Kia a développé un tout nouveau bloc 4 cylindres turbo 2 litres qui développe 245 ch, mais sur le papier. Franchement à l’usage, il manque une grosse part de la cavalerie essentiellement par la faute d’une boite de vitesses auto 6 vitesses aux rapports longs et une masse de presque 1 700 kg. Les reprises sont molles malgré le couple de 350 Nm et le moteur sonne creux. Une véritable déception en action et dans le doute on se demandait si ce n’était pas le 1.6 de la Pro Cee’d GT de 204 ch qui se trouvait sous le capot, c’est tout dire. Malgré la sonorité artificielle d’un grondement rauque qui évoque un moteur 5 cylindres, ce nouveau bloc 4 cylindres turbo 100% en aluminium n’est pas très convaincant. Lorsqu’on l'on hausse le ton, c’est le train avant qui montre des limites dans son guidage et sa motricité et c’est l’électronique qui se charge de remettre de l’ordre dans la boutique. Comme la direction à assistance électrique, trop assistée même en mode Sport, n’est pas un modèle du genre en matière de consistance, le feeling avec le guidage du train avant n’est pas très bon dès lors que l’on aborde des virages et que l’on veut mettre du rythme. Pour le reste, cette Optima SW GT montre de belles dispositions avec une bonne gestion de l’amortissement confié de série à une suspension pilotée qui gère parfaitement les mouvements de la caisse tout en conservant du confort.


En bonne GT qui se respecte, la Kia Optima SW GT aime les longs trajets sur de belles routes bien larges. Dommage que le rendement de son moteur de 245 ch ne soit pas à la hauteur par la double faute d’une boite aux rapports longs et d’un poids énorme. Toutefois, l’Optima SW GT possède d’autres arguments. Sa ligne au tempérament sportif est séduisante, elle possède de nombreux équipements de série, de multiples aides à la conduite et sa vie à bord est plutôt agréable dans cet habitacle spacieux pour recevoir confortablement une famille. Il y a même la garantie 7 ans ou 150 000 km, c’est toujours mieux que la concurrence.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA KIA OPTIMA SW GT 2017

kia optima sw gt 2017 photo laurent sanson

kia optima sw gt 2017 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france