ESSAI HONDA CIVIC MK10 TYPE R

Honda Civic MK10 Type R (2018) photo Laurent Sanson
  • Honda Civic MK10 Type R (2018) photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • Circuit Pau Arnos / 64
  • mai 2018

RENCONTRE

DU 5ÈME TYPE…R

Nouvelle détentrice du record du tour de sa catégorie sur la mythique boucle Nord du Nürburgring en 7’43“8, soit un gain de 7“ sur la précédente Type R de 2015, la nouvelle Honda Civic Type R, cinquième du nom et construite sur la base de la Civic MK10, tient ses promesses tout en se montrant toujours plus polyvalente et familiale. Découverte sur les routes pyrénéennes et l’asphalte du circuit de Pau-Arnos.

honda civic mk10 type r 2018 photo laurent sanson

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA HONDA CIVIC MK10 TYPE R

Alors que Honda avait pris l’habitude de sortir sa Civic Type R en milieu, voir quasiment en fin de vie du modèle, le constructeur japonais fut cette fois pour le moins réactif puisque la nouvelle venue arrive quelques mois après la commercialisation de la version de série de dixième génération. Une Type R dans la continuité technique de la précédente, mais qui par son gabarit supérieur fait désormais la part belle à la famille en se montrant plus polyvalente tout en proposant de nouvelles sensations de conduite.

honda civic mk10 type r 2018 photo laurent sanson

LA COMPACTE DES PAPAS PILOTES

Derrière son look spectaculaire qui lui donne l’allure d’une voiture de course échappée d’un circuit, la nouvelle Type R cache une familiale très habitable. Plus longue de 16 cm que sa devancière et mesurant désormais 4,55 m, la nouvelle Type R permet de faire les courses et la course et c’est bien le principal changement de cette nouvelle génération qui reprend les points forts de sa devancière avec un aérodynamisme encore optimisé qui profite de l’expérience de Honda en WTCC. Point commun avec sa devancière et pas des moindres, le moteur turbo essence 2 litres avec système d’admission variable VTEC, toujours associé avec une boite mécanique à 6 rapports, gagne 10 ch avec l’adoption d’un tout nouveau silencieux d’échappement triple sortie qui expire et aspire tout en proposant une sonorité retravaillée pour le plaisir des oreilles.

honda civic mk10 type r 2018 photo laurent sanson

Une fois à bord, l’univers Type R saute aux yeux avec des sièges sport aux appuis-tête intégrés et habillés de peau retournée rouge. Le volant cuir Type R, les inserts en carbone (kit en option), le pédalier alu et surtout l’incontournable pommeau boule en alu brossé sont du voyage et l’ambiance respire la course et la performance. La position de conduite est parfaite (encore plus basse que dans la précédente) et on trouve vite ses marques avec des commandes qui tombent parfaitement sous la main à l’image du levier de vitesses dont la manipulation reste un plaisir. Seul bémol, la navigation Garmin toujours aussi peu intuitive et dépassée. L’écran central du tableau de bord digital propose différentes ambiances dont une cerclée de rouge lorsque l’on active le mode le plus musclé, R+. La base étant la même, la Civic Type R propose un bel espace de vie aux deux passagers de la banquette arrière. Le volume de coffre de 420 litres reste très correct même s’il perd quelques litres avec la disparition du rangement sous le plancher.

honda civic mk10 type r 2018 photo laurent sanson

PLUS STABLE ET PLUS « SAGE »

En action, on retrouve le punch de la Type R turbo de 2015 avec 10 ch de plus et surtout une sonorité plus agréable. En fonction du mode choisi : Confort (nouveau), Sport qui est le mode par défaut ou R+ qui agissent sur la dureté de la direction et des suspensions, la réactivité de l'accélérateur et le déclenchement de l’ESP, la Civic Type R offre différents comportements et surtout on remarque vite qu’elle est plus stable dans les appuis que sa devancière qui cherchait parfois sa route et la bonne trajectoire par un comportement nerveux. Même en accélérant très fort dès le point de corde avec de l’angle au volant, le train avant à pivots découplés ne perd pas le fil, motrice parfaitement grâce l’action du pont autobloquant et l’arrière suit le mouvement avec un guidage parfait.

honda civic mk10 type r 2018 photo laurent sanson

Un gain à mettre au crédit du châssis qui a évolué avec une caisse plus légère et surtout plus rigide par un nouveau système de collage qui remplace les points de soudure, et un nouveau train arrière multibras qui améliore le guidage, la vivacité et le travail des amortisseurs. Enfin, la nouvelle venue dévoile un petit secret qui améliore encore son plaisir de conduite et que l’on détecte lorsque l’on passe en mode attaque. En entrée de virage, l’autobloquant entre en action avec l’appui de l’électronique qui applique un léger freinage sur la roue intérieure, ce qui à pour effet de conserver l’auto à la « corde » tout en accélérant. Un vrai régal dès que l’on a compris le mode d’emploi.

honda civic mk10 type r 2018 photo laurent sanson


Plus efficace que sa devancière, la nouvelle Type R optimise ses performances mais surtout elle devient une vraie sportive familiale avec 4 belles places et un mode Confort qui permet de rouler sans avoir les dents qui claquent dès que l’on passe sur une bouche d’égout ou un « gendarme » couché. Dans son mode Sport par défaut, la polyvalence est de rigueur et on profite alors pleinement de son énorme plaisir de conduite avec pour unique souci de conserver son permis car l’engin ne demande qu’à prendre son envol.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA HONDA CIVIC MK10 TYPE R

honda civic mk10 type r 2018 photo laurent sanson

 

CONTENUS SPONSORISÉS

 

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter

COTE OCCASION

PUB PREMIUM

 

PUB

ASSURANCE AUTO

PUB

PUB

NEWSLETTER