ESSAI FIAT 500X T4 150 SPORT (2020)

Fiat 500X T4 150 DCT Sport 2020 - photo Laurent Sanson
  • Fiat 500X T4 150 DCT Sport 2020 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • Florence / Italie
  • octobre 2019

LA SPORTIVE

DU QUOTIDIEN

Avec la 500X Sport, Fiat propose une déclinaison dynamique et à la présentation très distinctive de son SUV urbain. Animée par le moteur turbo 1.3 FireFly T4 délivrant 150 ch, la 500X Sport révèle un tempérament sportif toutefois entaché par une boite auto DCT qui manque de réactivité et qui dégrade le plaisir de conduite sportif.

fiat 500x t4 150 dct sport my20 photo laurent sanson

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA FIAT 500X T4 150 SPORT

Produit à plus de 500 000 exemplaires depuis son lancement en 2014 et restylé en 2018 - lire notre dernier essai -, le SUV transalpin Fiat 500X est un vrai succès pour la « vieille dame » turinoise. Dans le cadre du millésime 2020, Fiat étoffe sa gamme vers le haut avec la 500X Sport, de quoi lui permettre de faire face à la déferlante constituée par le renouvellement des stars du segment, soit les Captur et 2008, sans oublier le nouveau Juke, avec une finition dynamique . Mais la 500X Sport au moteur turbo essence de 150 ch, va pouvoir faire jeu égal avec un certain Seat Arona FR qui affiche des caractéristiques similaires avec un réel esprit sportif.

fiat 500x t4 150 dct sport my20 photo laurent sanson

UNE 500X SPORT « CANADA DRY »

Si elle n’arbore pas le blason du célèbre scorpion Abarth, sa « prépa » n’étant pas extrême et sur un plan marketing ce n’est pas certain qu’une 500X Abarth affole les foules, cette Fiat 500X Sport n’a toutefois pas à rougir de son look avec une silhouette retravaillée avec goût sans devenir du tuning. Plutôt séductrice et expressive, elle ne manque pas d’allure et on la remarque au premier coup d’oeil avec son bouclier avant ajouré, ses coques de rétros ton titane mat, tout comme les poignées des portes, ses grosses roues de 18“ de série (19“ en option sur notre version d’essai), ses extensions d’ailes peintes ton caisse, son becquet, son faux diffuseur et par contre sa vraie double sortie d’échappement dont s’échappe une petite sonorité sympa. Avec sa garde au sol abaissée de 13 mm et ses grosses roues, elle a vraiment une belle allure cette 500X Sport qui sur la présentation a tout d’une Abarth sans en être une. Comme un célèbre soda, la 500X Sport a la couleur d’une Abarth et le look d’une Abarth, mais ce n’est pas une Abarth !

fiat 500x t4 150 dct sport my20 photo laurent sanson

UN CHÂSSIS OPTIMISÉ

L’autre bonne surprise de cette version décomplexée vient du châssis optimisé qui transfigure le comportement pour le rendre réellement dynamique. Bien posée sur le bitume avec ses grosses roues de 19 pouces chaussées du performant Dunlop SP Sport Maxx, la 500X Sport offre un tout autre comportement que les autres versions de la gamme. Même si la direction à assistance électrique, pourtant revue, se montre encore très légère et que le toucher de route au volant n’est pas exceptionnel, cette 500X Sport fait toutefois preuve d’une grande précision de conduite et d’un amortissement qui limite vraiment la prise de roulis au profit d’un bel équilibre dans les virages. Du coup, le confort qui n’est pas le point fort de la 500X de base avec une suspension plutôt ferme, en prend encore un petit coup, mais bon c’est pour la bonne cause cette fois ! Fiat a vraiment bien bossé le sujet en retravaillant le tarage des amortisseurs, les ressorts, ainsi que la hauteur de caisse qui perd -13 mm, réduisant ainsi les mouvements de caisse. Au volant c’est plutôt efficace avec un train avant qui guide parfaitement et passe bien la puissance au sol et un arrière bien collé à la route et qui enroule. C’est sain et très agréable. L’unique déception vient de la boite auto DCT à 7 rapports qui manque cruellement de réactivité alors que nous sommes bien en présence d’une boite double embrayage censée être rapide. Ce n’est malheureusement pas le cas et elle perd souvent les pédales dès que l’on hausse le rythme. En usage normale, cette boite DCT fait plutôt bien le boulot en se montrant douce, à défaut d’être hyper rapide.

fiat 500x t4 150 dct sport my20 photo laurent sanson

Si son moteur T4 de 150 ch se veut plutôt performant et agréable une fois que le turbo entre en action, cette 500X Sport T4 gâche une partie de son plaisir de conduite dans la gestion inadaptée de sa boite auto et comme il n’existe pas (plus) de mode Sport, autant dire qu’il faut faire avec cette lacune en usage dynamique. C’est vraiment dommage car pour le reste Fiat a fait tout juste avec cette version Sport très complète dans ses équipements, à la finition plus soignée et au look distinctif et qualitatif.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA FIAT 500X T4 150 SPORT

fiat 500x t4 150 dct sport my20 photo laurent sanson

 

CONTENUS SPONSORISÉS

 

 

SUIVEZ-NOUS

                   

NEWSLETTER

COTE OCCASION

PUBLICITÉ

hennette pneus siligom la chapelle armentieres

 

la toussuire les sybelles hiver 2019 2020

ASSURANCE AUTO

PUB

PUB

PUB