ESSAI CUPRA ATECA (2019)

Cupra Ateca (2019) photo Laurent Sanson
  • Cupra Ateca (2019) photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • Catalogne / Espagne
  • décembre 2018

UN ALLER SIMPLE

POUR CUPRA

Pour le premier modèle de sa jeune histoire, c’est le SUV Ateca qui sert de base à Cupra, la nouvelle marque sportive-haut de gamme que lance le constructeur ibérique Seat. Avec 300 ch, sa transmission intégrale et sa robe sportive, mais élégante, c’est un aller simple pour Cupra que l’on demande tellement ce SUV ultra polyvalent et musclé procure du plaisir à son volant.

cupra ateca 2019 photo laurent sanson

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU CUPRA ATECA (2019)

Il y a 20 ans Seat lançait son label sportif Cupra sur l’Ibiza, sa petite berline iconique. En deux décennies, le constructeur espagnol a décliné ce label sur différentes générations d’Ibiza mais aussi de Leon, dont l’actuelle génération dénommée Leon Cupra 300. Avec son nom contraction de Cup et de Racing, Cupra devient désormais une marque à part entière qui combine performances, technologie et haut de gamme. Outre la sportivité qui est l’ADN de la marque ibérique, Cupra se veut premium dans ses prestations et pourtant le jeune constructeur ne le revendique pas, préférant dire qu’il occupe un positionnement entre le généraliste et le premium. Cupra est donc un cas unique, une marque à part, qui fait du sportif-haut de gamme-généraliste. Mais Cupra c’est surtout un état d’esprit, un univers matérialisé par un logo au dessin tribal qui évoque pour ma part une organisation secrète dans un film de James Bond avec un méchant qui souhaite conquérir le monde. Rassurez-vous, ce blason noir et bronze est l’expression de Puissance et Elégance selon la marque et surtout il a vocation à transporter ses clients dans un univers très lifestyle puisque Cupra propose également des produits dérivés qui vont de la maroquinerie à un vélo de course. Et comme une Cupra n’est surtout pas une Seat, la marque va disposer de ses propres espaces dédiés à son univers comme le fait Citroën avec DS. En tout cas chez Cupra on ne manque pas d’ambition car d’ici 2020 le gamme comptera pas moins de 5 modèles.

cupra ateca 2019 photo laurent sanson

LE SUV ATECA POUR SORTIR DU LOT

A l’annonce de la création de la marque en début d’année, on s’attendait à voir une Cupra Leon, faisant le lien avec la version qui roule en compétition en TCR. Et bien non, Cupra surprend en prenant pour base un SUV, l’Ateca. Une manière de sortir du lot en exploitant un véhicule hyper tendance et qui fait un carton. Du coup, on rêve aussi d’un Cupra Arona avec le moteur 200 ch de la Polo GTi !. Avec désormais sous son capot le 4 cylindres 2 litres turbo essence TSi de la Leon Cupra 300, son châssis optimisé avec un rabaissement de la hauteur de caisse de 10 mm et sa transmission intégrale 4Drive non permanente (système Haldex), le Cupra Ateca est un missile haut sur pattes qui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 5,2 secondes, soit le meilleur chrono enregistré par un SUV compact et il fait même mieux que sa soeur Leon Cupra 300 qui utilise pourtant la même mécanique. Grâce à la fonction Launch Control dont la mise en action est extrêmement intuitive dans le menu de l’auto, le Cupra Ateca est le champion du départ arrêté au feu rouge ou au départ d’une spéciale de rallye comme lors de notre essai sur une portion de route spécialement fermée pour l’occasion dans l’arrière-pays catalan. Une bonne occasion de découvrir sans la moindre retenue sur un tracé rapide et sinueux de quelques kilomètres les qualités de ce Cupra Ateca qui se conduit du bout des doigts. Malgré sa vocation familiale, le Cupra Ateca possède tous les ingrédients de la voiture plaisir en y ajoutant la polyvalence d’un SUV qui permet de partir tranquillement en vacances en famille. Même en le poussant dans ses derniers retranchements sur cette spéciale improvisée, le Cupra Ateca surprend par son efficacité et le sentiment de sécurité qu’il dégage. S’il accélère fort en ligne droite, il tourne et pivote facilement en gérant parfaitement la puissance sur ses 4 roues motrices et prendre la motricité en défaut demande de conduire comme un « sauvage » en ne respectant pas les bases de la conduite sportive. Tout sauf pataud, le Cupra Ateca surprend par la précision de son train avant qui se place sur la trajectoire au millimètre et qui ne sature pas grâce à la répartition de la puissance sur les 4 roues. Bluffant et surtout rassurant à plus d’un titre avec une prise de roulis minimum, ce Cupra Ateca se montre docile et surtout pas radical, tant dans sa conduite que son confort parfaitement géré grâce à la suspension pilotée DCC qui s’adapte en fonction du mode de conduite choisi.

cupra ateca 2019 photo laurent sanson

Ce Cupra Ateca est finalement unique et il offre bien du plaisir au volant avec son moteur turbo essence de 300 ch, son châssis sport et sa transmission intégrale qui lui permet d’être efficace dans bien des situations. Sa finition haut de gamme, ses équipements, sa polyvalence et ses performances en font une proposition attractive et exclusive pour un tarif de 42 500 €, soit quasi 2 000 € de plus qu’une Leon Cupra ST 300 équipée du même moteur et transmission et facturée 40 575 €. Mais surtout ce Cupra Ateca n’a pas de concurrent direct hormis un Porsche Macan moins puissant et plus cher et un Mercedes-AMG GLA 45 dont le tarif n’a rien à voir.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU CUPRA ATECA (2019)

cupra ateca 2019 photo laurent sanson

 

CONTENUS SPONSORISÉS

 

 

SUIVEZ-NOUS

facebook          twitter

COTE OCCASION

PARTENAIRES

la toussuire les sybelles hiver 2018 2019

 

vidal sports la toussuire

 

hennette pneus siligom la chapelle armentieres

ASSURANCE AUTO

PUB

PUB

PUB

NEWSLETTER