ESSAI BMW SERIE 6 GT

BMW Série 6 GT (2018) photo Laurent Sanson
  • BMW Série 6 GT (2018) photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • janvier 2018

LE COUPÉ BERLINE

DES GRANDS VOYAGEURS

Après l’expérience mitigée de la 5 Gran Turismo, BMW tente de nouveau sa chance en proposant la 6 Gran Turismo, une berline-coupé 4 portes qui mixe luxe et sportivité afin d’avaler les kilomètres sous une carrosserie moins pataude et disgracieuse que sa devancière.

BMW Série 6 GT (2018) photo Laurent Sanson

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA BMW SERIE 6 GT

En prenant la succession « difficile » de la 5 GT, la 6 GT ne se contente pas d’être une simple déclinaison de la première nommée. Prenant la base technique de la Série 5 de dernière génération, la Série 6 type G32 pour reprendre l’appellation codifiée de la firme à l’étoile, affiche un gabarit proche de la grande Série 7 et l’habitabilité qui va avec à l’image des places arrière façon limousine. Atypique dans la gamme BMW, la Série 6 se démarque par sa silhouette unique plus élancée et dynamique.

UNE LIMOUSINE AU COMPORTEMENT DE COMPACTE

En mixant la plateforme technique de la Série 5 avec un gabarit de Série 7, la Série 6 Gran Turismo propose un package unique en son genre. Longue de 5,09 mètres, la Série 6 GT n’en demeure pas moins extrêmement agile grâce aux roues arrière directrices (en option) et malgré une empattement de « camion » qui lui assure toutefois une belle stabilité. Axée sur le confort, la Série 6 GT est un palace roulant. Si à l’avant on retrouve l’environnement de la Série 5 avec la reprise de la planche de bord et de son contenu technologique de haut rang, à l’arrière on entre dans l’univers de la limousine avec un espace énorme pour les heureux passagers. Comme le confort est le maître mot de cette Série 6 Gran Turismo faite pour avaler les kilomètres, elle adopte sur son train arrière la suspension pneumatique de la Série 5 Touring, le break. Comme elle aime se prendre pour une autre, elle emprunte également à la 5 Touring son volume de chargement, de quoi partir en vacances sans se prendre la tête au moment de charger les bagages avec un coffre très accessible et au volume de 610 litres, soit un gain de 100 litres sur la 5 GT.

BMW Série 6 GT (2018) photo Laurent Sanson

Au volant, ce grand coupé surprend par son comportement particulièrement dynamique. Malgré son encombrement, la Série 6 GT fait preuve d’une agilité digne d’une berline compacte grâce aux roues arrières directrices (option 1 900 €). Pesant tout de même près de 2 tonnes, la Série 6 Gran Turismo enchaîne les virages avec facilité en maîtrisant son roulis et ses mouvements de caisse. Sous le long capot moteur, on retrouve le 6 cylindres 3 litres en ligne turbo diesel accouplé avec la boite auto ZF à 8 rapports. Un ensemble qui a fait ses preuves depuis des années et qui s’exprime pleinement dans cette grande berline-coupé.

BMW Série 6 GT (2018) photo Laurent Sanson

Forte d’une silhouette plus agréable que sa devancière, la Série 6 Gran Turismo va désormais devoir convaincre. Concurrente des Audi A7 Sportback et Mercedes CLS, la BMW Série 6 GT n’a pas l’avantage du style, mais son habitabilité record et son contenu technologique lui donne certains atouts pour enfin sortir d’un certain anonymat.


remerciements : La rédaction remercie Laurent Coubard du circuit ProKart de Figari (Corse) pour son accueil toujours chaleureux et la mise à disposition du circuit pour nos prises de vue.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA BMW SERIE 6 GT

BMW Série 6 GT (2018) photo Laurent Sanson

BMW Série 6 GT (2018) photo Laurent Sanson

 

CONTENUS SPONSORISÉS

 

 

SUIVEZ-NOUS

facebook          twitter

COTE OCCASION

PARTENAIRES

la toussuire les sybelles hiver 2018 2019

 

vidal sports la toussuire

 

hennette pneus siligom la chapelle armentieres

ASSURANCE AUTO

PUB

PUB

PUB

NEWSLETTER