ESSAI BMW SÉRIE 3 330e M SPORT eDRIVE HYBRIDE RECHARGEABLE 2016

BMW Série 3 330e M Sport eDrive hybride rechargeable 2016 photo Laurent Sanson
  • BMW Série 3 330e M Sport eDrive hybride rechargeable 2016 photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 18 mars 2016

LA 3 SE PLIE EN 4

ET MET LES WATTS

Icône du constructeur à l’hélice la plus vendue dans le monde, la Série 3 passe en mode hybride rechargeable en troquant son moteur 6 cylindres en ligne au profit d’un bloc 4 cylindres essence couplé avec un moteur électrique pour une puissance cumulée de 252 ch. Un changement de philosophie afin de rendre cette technologie accessible au plus grand nombre, tout en conservant des performances dignes du BM’.

bmw serie 3 330e edrive m sport hybride 2016 photo laurent sanson

Pour BMW, la performance est dans l’ADN de la marque et sa proposition sur les motorisations alternatives fut longue à venir, mais le constructeur allemand veut rattraper son retard alors qu’il n’est finalement pas si «hors course» car outre la gamme «i» full électrique avec le très exclusif coupé sportif i8 et la citadine i3, il dispose d’une gamme qui s’étoffe et désormais dénommée «e», de modèles hybrides et la dernière née n’est autre que cette berline 330e qui débarque en même temps que le monospace compact Série 2 Active Tourer 225e qui va ravir les mamans «écolos».

bmw serie 3 330e edrive m sport hybride 2016 photo laurent sanson

ON SORT LE CÂBLE ET LA CALCULETTE !

Une Série 3 F30 hybride n’est pas une nouveauté car elle existait dans la gamme sous le nom de ActiveHybrid 3. Désormais restylée, même que très légèrement, la Série 3 berline F30 phase 2 passe un cap en se dotant d’une nouvelle chaine de traction hybride rechargeable, la grande nouveauté qui change tout. Sous le capot, adieu le 6 cylindres au profit d’un plus petit 4 cylindres turbo essence 2 litres de 184 ch couplé avec un moteur électrique de 88 ch implanté dans la boite de vitesses auto pour une puissance cumulée de 252 ch et 420 Nm de couple. Mais surtout, le moteur électrique est désormais alimenté par une batterie lithium-ion d’une puissance de 7,6 kW/h rechargeable sur une prise de courant domestique en 3h15 ou en recharge rapide en 2h15. Au quotidien ça change tout d’autant que cette évolution notable s’accompagne d’une autonomie en mode full électrique de l’ordre de 40 km. Un bon de géant par rapport à une ActiveHybrid 3. Moins puissante que sa devancière avec 252 ch en puissance cumulée contre 340 ch sur l’ancienne, la nouvelle Série 3 330e qui n’est disponible - pour le moment - qu’avec la carrosserie 4 portes berline, propose toutefois un bon niveau de performances qui la positionne au dessus de ses concurrentes que sont les VW Passat GTE et la Mercedes C 350e. Elle présente également un écart de quasi 4 000 € (dont 1 000 € de bonus écologique) que sa soeur en version diesel 330d de 258 ch. Pour les entreprises, la 330e se dispense de TVS et au final elle coûte 1 500 € de plus sur 36 mois qu’une petite 320d de 190 ch tout en roulant «écolo», ce qui est politiquement très correct.

bmw serie 3 330e edrive m sport hybride 2016 photo laurent sanson

LA VILLE EN MODE ZEN

En action dans les rues d’Angoulême et en empruntant une partie du célèbre circuit des remparts, la BMW 330e surprend par son silence de fonctionnement caractéristique d’une voiture électrique. On accélère, on freine et on enchaine les kilomètres pour parcourir la ville uniquement sur le mode électrique avant de prendre une voie rapide toujours en propulsion électrique et à la vitesse de 110 km/h qui logiquement vide plus rapidement la batterie de son énergie. De toute façon au dessus de 120 km/h le moteur thermique prend le relais.

Au volant rien de bien spécial par rapport à une Série 3 normale hormis un bouton «eDrive» situé sur la console du levier de vitesses qui permet de choisir l’un des 3 modes de gestion électrique Auto, Max et Save qui sont compatibles avec les autres modes de conduite dont Sport. En tout auto, on ne s’occupe de rien et le système gère les transitions entre le thermique et l’électrique de manière quasi imperceptible, alors que le Max est un mode forcé pour une utilisation simultanée des deux moteurs. Avec 252 ch en puissance cumulée on s’attend donc à prendre un petit coup de pied aux «fesses», mais ce n’est pas vraiment le cas et ce malgré le couple de 420 Nm. Ça marche avec une belle montée du 4 cylindres turbo essence dans les tours, mais il manque tout de même de souffle avec une allonge réduite, dommage. Toutefois, ceci n’altère pas trop le caractère sportif que l’on attend d’un BMW Série 3, surtout si comme notre modèle d’essai on opte pour une finition M Sport avec les éléments de carrosserie spécifiques, le châssis sport et les superbes roues de 19 pouces.

bmw serie 3 330e edrive m sport hybride 2016 photo laurent sanson

Avec cette nouvelle 330e, BMW fait la démonstration de l’attractivité de sa chaine de traction hybride. Utilisable jusqu’à la vitesse de 120 km/h en mode électrique, la 330e peut parcourir jusqu’à 40 km sur son seul moteur électrique et sa vocation se veut essentiellement urbaine et péri-urbaine. Elle s’adresse donc prioritairement aux petits rouleurs qui disposent en plus d’une prise de recharge rapide (en option) au travail et/ou au domicile. Pour les rouleurs au dessus de 20 000 / 25 000 km par an, une Série 3 diesel reste encore le meilleur compromis même s’il ne fait aucun doute que la technologie hybride s’améliore sans cesse à l’image de cette proposition de BMW franchement cohérente du moment que l’on entre dans le champ d’application.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA BMW SÉRIE 3 330e M SPORT eDRIVE HYBRIDE RECHARGEABLE 2016

bmw serie 3 330e edrive m sport hybride 2016 photo laurent sanson

bmw serie 3 330e edrive m sport hybride 2016 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france