ESSAI AVANT-PREMIERE HONDA CR-Z

RETOUR AUX Z’AFFAIRES

Avec son nouveau CR-Z, le constructeur nippon sort de sa léthargie en revenant enfin sur le segment des petits coupés sportifs. Si le CR-Z évoque son illustre grand-frère CRX par l’allure générale, la comparaison s’arrête sur le style car le CR-Z innove en introduisant une motorisation hybride inédite essence électrique sur un véhicule sportif, couplée avec une boite de vitesses mécanique, une première mondiale. Si ce n’est pas un retour aux Z’affaires sportives du constructeur nippon, j’y comprends plus rien !

 

Réincarnation du célèbre coupé CRX devenu l’icone des fans de personnalisation, le nouveau CR-Z remet au goût du jour les codes stylistiques et l’esprit du bouillant coupé des années 80-90 tout en se démarquant totalement de son aîné avec l’adoption d’une motorisation hybride, une technique désormais maîtrisé par Honda sur l’Insight et qui trouve une nouvelle application sur un véhicule au tempérament sportif affirmé et surtout pleinement assumé par le constructeur japonais. Alors que l’Insight utilise comme base un moteur thermique 4 cylindres 1.3 litre, le CR-Z par sa vocation sportive hérite d’un 4 cylindres 1.5 litre emprunté sur la Jazz destinée au marché brésilien. Si le CR-Z est bien le premier coupé sportif compact hybride au monde, il est aussi le premier au monde utilisant une boite de vitesses mécanique et ceci change vraiment tout, surtout pour un modèle dit sportif.

 

LE CR-Z FAIT DE L’EFFET

Très compact et doté d’un design atypique, le CR-Z ne passe pas inaperçu lorsqu’il débarque dans le rétroviseur ou en plein centre ville de Lille comme ce fut le cas pour cette prise en main rapide réalisé avec mon confrère de La Voix du Nord avant un essai plus complet que nous vous proposerons début mai. Avec sa face avant de reptile et ses yeux soulignés par des LED pour l’éclairage de jour, le petit coupé a fier allure avec son arrière compact dont on distingue le hayon vitré en deux parties. Très joliment dessiné,on lui reproche juste un diamètre de roue de “mobylette” alors que les volumineux passages de roues méritent mieux. Mais on peut faire confiance au préparateur Mugen pour sortir un programme de personnalisation afin de doper ce nouveau coupé en provenance directe du pays du soleil levant. Pour la petite histoire, ce CR-Z a débarqué du bateau il y a quelques jours et il est le premier exemplaire roulant en France. Une avant-première comme celle-ci, autant vous dire que ceci ne se refuse pas, le CR-Z étant dans le Nord sur les terres de Auto Mag Info pour une présentation en première nationale à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle concession Honda du groupe Verbaere à Lille-Lomme.

 

UN INTÉRIEUR DE NAVETTE SPATIALE

Particulièrement travaillé et innovant comme le fut en son temps celui de la nouvelle Civic, le cockpit du CR-Z évoque une navette spatiale avec de gros boutons situés sur des consoles centrales qui tombent parfaitement sous la main. Le tableau de bord comprend de multiples indications digitales, dont la vitesse et le fonctionnement du système IMA propre au moteur électrique, le tout sur un fond bleu du plus bel effet qui change de couleur en fonction de la vitesse. Au premier coup d’objectif dans l’habitacle, la présentation est soignée, surtout avec les sièges sport habillés d’une sellerie cuir gris souris très sympa. La qualité des plastiques durs semble d’un bon niveau, sans être exceptionnelle, une spécialité japonaise. L’habitabilité très appréciable pour le conducteur et son “copilote” contraste avec la banquette arrière destinée dans le meilleur des cas pour un petit trajet avec des enfants, pas plus, car la place manque derrière dans ce coupé 2+2 qui sur le marché US est un strict 2 places.

 

UNE MISE EN BOUCHE QUI OUVRE L’APPÉTIT

Exécutée au rythme d’une spéciale de rallye par votre z’heureux serviteur, cette première prise en main très exclusive du Honda CR-Z donne le ton. Sous le capot, le bloc 1.5i VTEC monte vite dans les tours en bénéficiant de l’apport du moteur électrique. Avec 124 ch de puissance cumulée, un couple de 174 Nm disponible à partir de 1 500 tr/mn grâce au moteur électrique et sa boite mécanique 6 rapports, le petit coupé nippon avec son poids contenu possède de solides arguments à faire valoir auprès des amateurs de petites sportives. Éduqué à la sauce écolo avec son mode de propulsion hybride, le CR-Z adopte également un système Start & Stop, ce qui lui permet, en combinaison avec sa motorisation hybride et une monte pneumatique constituée de Yokohama Advan en 195/55 R16, une consommation de seulement 5 litres aux 100 km, soit des émissions de 117g de CO2 avec en prime 2 000 € en passant par la case bonus écologique, encore une autre première pour ce CR-Z à la vocation sportive. Au volant bien calé dans le siège semi baquet à la position très basse, le volant gainé de cuir tombe parfaitement sur la main, tout comme l’ensemble des commandes. Pour une conduite “programmée”, un système permet de choisir entre 3 modes dont le plus excitant est le Sport qui modifie les courbes du rendement des moteurs ou encore le calibrage de la direction pour encore plus de précision et donc de plaisir de conduite.

Après cette mise en bouche rapide qui ouvre obligatoirement l’appétit, nous vous fixons rendez-vous début mai pour un nouvel essai plus dynamique et sportif ainsi que de nouvelles prises de vues sur les routes des Hautes-Alpes et Alpes-Maritimes empruntées par le rallye de Monte-Carlo. Du sport, hybride, en perspective !

 

 

FICHE TECHNIQUE

HONDA CR-Z

- Coupé sportif hybride 2 portes avec hayon 2+2 places
- Moteur thermique essence 1.5i-VTEC + moteur électrique IMA
- Puissance cumulée et totale de 124 ch
- Couple maxi de 174 Nm à partir de 1 500 tr/mn
- Boite de vitesses mécanique à 6 rapports
- Système de gestion de conduite 3 modes “Sport”, “Normal” et “Econ”
- Jantes alliage 16 pouces
- Pneus Yokohama Advan A10 195/55 R16”
- Phares AV avec éclairage de jour à LED
- Contrôle de trajectoire VSA, ABS avec assistance freinage d’urgence, assistance au démarrage en côte HSA, 6 airbags... de série
- Consommation de 5,0 l/100 km
- Émissions de CO2 de 117g/km
- Éligible au bonus environnemental de 2 000 €
- Modèle présenté haut de gamme avec sellerie cuir, toit vitré, phares Xenon et autres équipements de série au prix de 25 800 € hors bonus
- Gamme à partir de 20 500 €, bonus écologique inclus
- Commercialisation à partir du 5 juin 2010

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france