ESSAI AUDI A7 SPORTBACK 2

Audi A7 Sportback 55 TFSi (2018) photo Laurent Sanson
  • Audi A7 Sportback 55 TFSi (2018) photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • Lac d’Orta / Italie
  • avril 2018

LE VAISSEAU

ÉLÉGANT ET HIGH TECH

L’Audi A7 Sportback n’est pas italienne mais elle pourrait très bien sortir d’un bureau de design transalpin. Portée par son design et sa technologie directement empruntée à la dernière génération de l’A8, la nouvelle A7 Sportback est une élégante, racée et technologique berline-coupé 5 portes.

audi a7 sportback 2 2018 photo laurent sanson

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE L’AUDI A7 SPORTBACK 2

Quelques mois après la grande berline de luxe A8 avec qui elle partage sa plateforme, ses moteurs, ses transmissions, ses équipements et son contenu technologique, dont pas moins de 39 aides à la conduite, Audi dégaine sa déclinaison berline-coupé 5 portes, l’A7 Sportback. C’est en Italie du Nord au nord de Milan, capitale du design, qu’elle nous attendait dans sa version 55 TFSi forte d’un V6 turbo essence développant 340 ch couplé avec la transmission intégrale Quattro et 4 roues directrices.

audi a7 sportback 2 2018 photo laurent sanson

DU DESIGN SINON RIEN

Au premier coup d’oeil la seconde génération de l’A7 Sportback en met plein les yeux. il faut dire que sur ce segment très élitiste, le premier critère d’achat est le style et donc la dernière née ne s’en prive pas et s’affiche extrêmement racée. Tout en reprenant la silhouette qui a fait le succès de la première génération, la nouvelle venue évolue en s’inspirant du concept Prologue avec une calandre Singleframe plus large et plus basse que sur l’A8, des phares au regard acéré, des passages de roues accentués ainsi qu’un bandeau lumineux horizontal à l’arrière qui lui donne un petit côté futuriste et très technologique. Les lignes sont tendues et les arêtes sont vives pour plus de sportivité.

audi a7 sportback 2 2018 photo laurent sanson

UN COCKPIT GRAND ÉCRAN

Une fois à bord de ce coupé qui peut désormais recevoir 5 passagers contre 4 sur la précédente génération, la nouvelle A7 Sportback affiche son contenu technologique dernier cri au premier coup d’oeil. La planche de bord « en escalier » reprise de la nouvelle A8 héberge pas moins de trois écrans full HD de dernière génération. Le premier est celui du Virtual Cockpit derrière le volant et sur lequel on retrouve les compteurs et informations de conduite, mais aussi la navigation. Les deux autres sont positionnés sur la console centrale, l’un au dessus de l’autre. Le plus grand de 10,1 pouces héberge le système d’info-divertissement et la navigation alors que le plus petit de 8,6 pouces se charge de la gestion de la climatisation. Mais le plus surprenant est le clic sensoriel procuré par les touches sur les écrans tactiles, comme un vrai bouton alors que la surface est totalement lisse. Bluffant !

audi a7 sportback 2 2018 photo laurent sanson

4 ROUES DIRECTRICES

ET UN V6 TFSi MÉLODIEUX ET MOELLEUX

Vaisseau technologique, la nouvelle A7 Sportback innove également en intégrant (en option) une direction intégrale dynamique qui n’est autre qu’un système à 4 roues directrices. Jusqu’à 60 km/h, les roues arrière pivotent jusqu’à 5° à l’inverse des roues avant et ce grand coupé devient aussi agile qu’une petite A1. Au dessus de 60 km/h, les roues arrière pivotent (2°) dans le même sens que les roues avant, ce qui permet un bel équilibre routier avec une auto qui se place au millimètre. Sous le capot de notre version d’essai, nous avions le V6 3 litres turbo essence dénommé 55TFSi. Ce bloc d’une grande noblesse et au moelleux exceptionnel permet une conduite en souplesse en joutant sur le couple qui culmine à 500 Nm et qui est disponible sur une large plage du régime. Avec la boite à double embrayage à 7 rapports, ce moteur de 340 ch s’exprime pleinement et ce d’autant que le châssis avec les 4 roues directrices et la transmission intégrale Quattro colle l’A7 Sportback au sol avec le confort d’une grande berline Grand Tourisme au style résolument sportif et atypique.


Avec son A7 Sportback de deuxième génération, la firme aux anneaux a bien l’intention de poursuivre sa bataille avec la Mercedes CLS et la nouvelle BMW Série 6 GT - lire notre essai -, tout en jouant également dans la cour d’une certaine Porsche Panamera. La qualité de sa liaison au sol est un réelle atout car elle mixe idéalement un comportement très dynamique avec une ligne sportive de coupé 5 portes aux prestations très haut de gamme et du coup son tarif, élitiste, est en rapport avec ses prestations et son contenu technologique dernier cri.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE L’AUDI A7 SPORTBACK 2

audi a7 sportback 2 2018 photo laurent sanson

 

CONTENUS SPONSORISÉS

 

 

SUIVEZ-NOUS

facebook          twitter

COTE OCCASION

ASSURANCE AUTO

PUB

PUB

PUB

NEWSLETTER