DACIA DUSTER PHASE 2 1-5 DCi 110 PRESTIGE 4X2 2014

Essai Dacia Duster phase 2 1.5 dCi 110 4x2 Prestige 2014 - photo Laurent Sanson
  • Essai Dacia Duster phase 2 1.5 dCi 110 4x2 Prestige 2014 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 2 décembre 2013

GHOSTDUSTER LE RETOUR 2

Best-seller de la gamme Dacia avec plus de 125 000 exemplaires vendus rien qu’en France, le Duster est tout sauf un engin fantomatique ou encore paranormal et la nouvelle mouture qui bénéficie d’un restylage matérialisée par une montée en gamme a bien l’intention de poursuivre sur la même voie du succès, ce qui devrait être une formalité.

 

essai dacia duster phase 2 1.5 dci 110 4x2 prestige 2014 photo laurent sansonDepuis son apparition au printemps 2010, le SUV Dacia Duster incarne la montée en gamme du constructeur roumain tout en restant scandaleusement accessible pour reprendre le slogan promotionnel de la marque. Si la Logan demeure le modèle d’accès à la gamme avec tout ce qu’il y a de péjoratif au travers de la définition d’une auto Low Cost que la marque assume pleinement pour cette Logan qui a ouvert la voie, il n’en est pas de même pour le Duster qui a séduit une clientèle bien plus vaste et surtout pas uniquement axée sur l’aspect économique et c’est bien toute la différence. Si avant l’arrivée du Duster, la Logan symbolisait l’accès à la propriété d’un véhicule neuf pour des gens des revenus modestes, le Duster a profondément changé la donne puisque le client Duster n’est pas forcément celui que l’on pense et son succès repose justement sur cet élargissement de la cible car on achète d’abord un Duster avant une Dacia et ceci change tout. Trois ans après son lancement, l’introduction de la version restylée conserve la même ambition tout en montant en gamme en proposant une prestation supérieure pour le même prix, un nouveau pied-de-nez à la concurrence qui n’arrive pas à s’aligner sur le rapport qualité-prestations-prix de ce modèle désormais iconique.


essai dacia duster phase 2 1.5 dci 110 4x2 prestige 2014 photo laurent sansonON NE CHANGE PAS UNE FORMULE QUI MARCHE, ON L’AMÉLIORE

Véritable best-seller avec près de 500 000 exemplaires vendus dans le monde sous le blason Dacia (820 000 en comptant également le Duster badgé Renault sur certains marchés dont la Russie), le SUV roumain fait également un carton dans l’hexagone avec près de 130 000 exemplaires vendus. Après trois de vie et arrivant à mi-parcours dans cette définition, le Duster avait besoin d’un coup de boost pour poursuivre sa carrière couronnée de succès. Pour autant avec l’introduction de cette version restylée, Dacia n’a pas cassé sa tirelire en gardant à l’esprit que la montée en gamme devait se faire de manière utile, pratique et surtout sans la moindre incidence sur le prix final pour les futurs acquéreurs. En conclusion, le nouveau Duster en offre plus pour le même prix que l’ancien, ce qui veut dire qu’il est moins cher que son prédécesseur. La concurrence qui n’existe pas vraiment sur ce segment en reprend un coup !. La montée en gamme est évidente et il suffit juste d’un coup d’oeil sur la face avant pour s’en rendre compte avec un nouveau dessin et une présentation plus flatteuse avec l’ajout de chrome qui donne un aspect «riche». Encore plus baroudeur que la précédente version, le Duster phase 2 s’offre une véritable personnalité avec l’ajout, de série sur notre version d’essai finition Prestige, de barres de toit en alu brossé qui donnent un aspect chic. De nouvelles jantes en alu de 16 pouces, toujours de série avec le pack extérieur de la finition Prestige, font leur apparition pour un look baroudeur qui s’est affirmé tout en montant en qualité perçue.

essai dacia duster phase 2 1.5 dci 110 4x2 prestige 2014 photo laurent sansonLE MEILLEUR EST DANS L’HABITACLE

Si extérieurement les changements sont plus discrets, c’est à l’intérieur que le Duster Phase 2 marque plus concrètement la différence avec son prédécesseur avec un nouvel agencement plus travaillé et moins massif. La planche de bord mieux structurée intègre de nouveaux espaces de rangement et l’aspect général se veut plus qualitatif malgré quelques petits défauts dans l’ajustage de la petite casquette située sur le rangement central supérieur. Mais globalement, la présentation est vraiment plus soignée et de ce fait plus ergonomique et intuitive, hormis pour l’écran du système d’info divertissement Media Nav qui avec sa position verticale proche du levier de vitesses ne sert finalement à pas grand chose lorsque l’on regarde la route, visuellement parlant, car heureusement il reste les annonces sonores de la navigation pour suivre sa route. Dacia explique ce choix pour des raisons économiques car l’intégration du Media Nav en position haute nécessitait de revoir l’intégralité du système de ventilation et le coût final en prenait justement un... coup, ce qui vous l’avez compris n’était pas le but du jeu. essai dacia duster phase 2 1.5 dci 110 4x2 prestige 2014 photo laurent sansonUne affaire de compromis donc, tout comme pour les sièges dont le maintien latéral avec la finition cuir n’est pas vraiment exceptionnelle et du coup on préfère franchement la sellerie en tissu qui donne une impression de plus de profondeur et du coup d’un meilleur maintien latéral, ce qui dans un SUV haut perché qui prend pas mal de roulis est indispensable. Conscient que la première mouture présentait quelques défauts dans l’agencement et un manquement de certains systèmes, Dacia a intégré de série l’antidérapage ESP et quatre airbags dès la version de base alors que son prédécesseur n’en offrait que deux. Le régulateur et limiteur de vitesse est également proposé en série sur la version Prestige et en option sur les autres modèles. On note aussi pour l’aspect pratique l’intégration des commandes des vitres électriques sur les portes alors que l’ordinateur de bord indique enfin la température extérieur. Techniquement, le nouveau Duster fait également des progrès en adoptant les dernières versions des moteurs dCi 90 et 110 ainsi que le moteur 1.2 TCe turbo essence de 125 ch. Ces trois moteurs sont couplés de série avec une boite mécanique à 6 rapports qui donne plus d’allonge pour un meilleur agrément de conduite tout en permettant également de réduire les consommations, ce qui était indispensable afin de rester dans la course aux nouvelles dispositions du bonus-malus écologique. Au volant, si la position demeure toujours aussi perfectible, le Duster nouvelle version démontre un progrès énorme dans l’insonorisation de l’habitacle qui a fait l’objet d’une attention particulière afin de rendre les trajets plus agréables. Sur la route malgré une prise de roulis bien marquée, le Duster équipé du dCi 110 ch se montre à l’aise et confortable et si le maintien latéral des sièges n’est pas terrible avec la sellerie cuir, il n’en demeure pas moins vrai que l’on se sent bien dedans, le confort étant la marque de fabrique du SUV roumain. Une fois hors du bitume, le Duster devient un baroudeur efficace qui avale les irrégularités d’un chemin avec aisance et si on opte pour la version 4x4 plus rien ne lui fait peur.   


VOIR L’ALBUM PHOTOS DU DACIA DUSTER PHASE 2 2014

essai dacia duster phase 2 1.5 dci 110 4x2 prestige 2014 photo laurent sanson

essai dacia duster phase 2 1.5 dci 110 4x2 prestige 2014 photo laurent sanson

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france