CHEVROLET CRUZE

  • Par Laurent SANSON
  • Texte & photos
  • 25 mars 2009

LA CARTE DESIGN

Avec sa nouvelle berline familiale Cruze, Chevrolet mise désormais sur la carte du design pour séduire, tout en restant fidèle au leitmotiv de la marque, à savoir un positionnement rapport / qualité / prix très agressif. Mission accomplie même si cette Cruze forcément très alléchante dévoile quelques lacunes qu’on lui pardonne bien volontier.

 

 

J’ai toujours l’habitude de dire qu’une auto est une affaire de compromis et croyez-moi sur le coup de cette Cruze on tombe en plein au coeur du problème. Sortant vraiment du lot, bien finie et équipée, la Cruze va se faire le plaisir de grignoter quelques parts de marché auprès de concurrents bien moins affûtés sur les prix, la carte maîtresse de cette coréo-américaine qui en cette période morose pour l’économie trouve un argument de poids. Finalement, la crise que nous traversons possède au moins un mérite, elle oblige les constructeurs a faire des efforts et c’est le consommateur qui y trouve son compte et avec cette Cruze, c’est quasi tout bénéf !

UN VRAI DESIGN ET DES PRIX ATTRACTIFS

Si la Cruze s’impose indéniablement par son style audacieux à la ligne de coupé et son avant massif et agressif, son autre pouvoir d’attraction réside tout naturellement dans des prix canons. Se décrivant plus que jamais comme une marque accessible, Chevrolet tient parole en affichant une gamme comprise entre 17 200 € et 21 000 € pour le modèle diesel haut de gamme délivrant 150 ch. À l’occasion du lancement, Chevrolet va même plus loin encore en proposant jusqu’à fin Juin le modèle de base 1.6 16V essence au prix de 13 990 € avec la prime à la casse et l’offre de lancement. Difficile de faire mieux dans la catégorie des berlines familiales.

 

L’ESSENCE À LA PEINE, VIVE LE DIESEL !

Urbaine et routière, jeune et jolie et même très sportive avec la version course engagée dans le très réputé championnat du monde des voitures de tourisme WTCC, la Cruze sait tout faire, confortablement et dans un silence de quasi cathédrale. Les commandes tombent bien sous la main et on prend vite ses marques dans un habitacle dont on remarque au premier coup d’oeil le design dynamique et l’agencement de la planche de bord avec des inserts alu ou encore du tissu type microfibre du plus bel effet, mais attention aux tâches. Les plastiques d’aspect moussé sont d’une qualité correcte et si la console centrale évoque celle de la nouvelle Fiesta, ce cockpit se montre sérieux et agréable à vivre. Mais voilà, au volant de la Cruze 1.8 16V essence testée sur les routes sinueuses et vallonnées des environs de Santander en Espagne, on reste sur sa faim par la faute du 4 cylindres 1.8 16V creux qui délivre 141 ch, tout du moins sur la fiche technique ! Poussif avec des montées en régime laborieuses et pas vraiment aidé par l’étagement de la boîte, ce moteur n’offre aucun plaisir et comme les pneus sont typés confort, le retour au volant est neutre, ni mauvais ni bon, tout simplement sans relief. Rassurez-vous, le moteur 2.0 turbo diesel “common rail” de 150 ch se montre beaucoup plus harmonieux et efficace, tant en puissance pure qu’au niveau du couple de 330 Nm disponible à 2 000 tr/mn. Sans être un foudre de guerre, ce moteur moderne turbo diesel de 150 ch transfigure le comportement de la Cruze qui trouve avec cette motorisation l’agrément qui lui manque sur l’essence. Dans un marché français porté sur le diesel, cette version va constituer le gros des ventes, d’autant plus qu’un diesel de 125 ch sur la même base du 2.0 VCDi fera son apparition à la rentrée de Septembre avec une fois encore un tarif de 19 400 € défiant presque toute concurrence.

 

 

Forte d’une véritable personnalité, la Cruze élève le niveau de la marque, d’autant que Chevrolet a fait de réels efforts dans la présentation et la qualité perçue, le tout avec des prix attractifs !

 

+

. Design et ligne séduisante
. Habitabilité et volume de coffre 450 l
. Agencement planche de bord et qualité perçue
. Silencieuse et confortable
. Moteur 2.0 turbo diesel idéal pour cette auto
. Jantes alliage 16” (LS) et 17” (LT) de série
. Prix canons

-

. Moteur 1.8 16V essence poussif et creux
. Étagement de la boîte sur moteurs essence
. Manque une boîte 6 sur diesel
. Direction trop molle qui ne procure aucune sensation
. Pneus positionnement confort, manque de rigueur
. Agrément de conduite quelconque

FICHE TECHNIQUE

CHEVROLET CRUZE

. Berline 4 portes avec malle de coffre
. Longueur 4,59 m - largeur 1,78 m - hauteur 1,47 m
. 2 niveaux de finitions LS et LT
. 1 moteur diesel 2.0 VCDi “common rail” 150 ch
. 1 moteur diesel 2.0 VCDi “common rail” 125 ch disponible Sept. 2009
. 2 moteurs essence 1.6 16V 113 ch et 1.8 16V 141 ch
. Boîte de vitesses mécanique 5 rapports
. Train AV type pseudo McPherson
. Train AR multibras
. Jantes alliage 16” ou 17” pneus
. Pneus Kumho Solus 205/60 R16” - 215/50 R17” - 225/50 R17”
. Principaux équipements de série : phares antibrouillards, calandre
chromée, boucliers et rétros peints ton caisse, jantes alu 16” ou 17”,
climatisation manuelle LS ou auto LT, autoradio D MP3, connexion
USB, inserts alu planche de bord, ABS + répartiteur freinage EBD,
ESC contrôle trajectoire, antipatinage
. Gamme de 17 200 € à 21 000 €
. Commercialisation Mars 2009
. Livraison France fin Mai 2009

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france