BMW X5 M50D F15 M PERFORMANCE 2014

essai BMW X5 M50d M Performance 2014 - photo Laurent Sanson
  • essai BMW X5 M50d M Performance 2014 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 9 novembre 2013

ATTENTION F15 EN APPROCHE

Affublé du code type F15, le nouveau BMW X5 2014 évoque tout naturellement le célèbre avion de chasse de l’US Air Force et si sa silhouette n’a rien de commun avec le F-15 volant, il partage avec l’avion le droit du sol puisqu’il est fabriqué aux USA. Destiné lors de son lancement en 1999 au marché US, le X5 est vite devenu l’un des fers de lance de la marque bavaroise en Europe et le nouveau venu n’aura aucun mal à poursuivre cette succes story.


essai bmw x5 m50d m performance 2014 photo laurent sansonLa gamme X représente 30% des ventes globales de la marque et le X5 avec 1,3 million d’unités vendus dans le monde est un best-seller qui doit faire face aux concurrents musclés que sont les Porsche Cayenne, Audi Q7, Range Rover Sport, Mercedes ML et VW Touareg. L’introduction de cette troisième génération se veut dans la continuité et sans grand bouleversement, une grosse évolution plus qu’une révolution de l’espèce car BMW n’a pas souhaité chambouler les habitudes d’une clientèle qui souhaitait d’après des enquêtes du constructeur que le X5 conserve son gabarit tout en apportant de nouvelles solutions de confort et de sécurité.

essai bmw x5 m50d m performance 2014 photo laurent sanson"LE MÊME EN MIEUX" SELON LES SOUHAITS DES CLIENTS

Précurseur en 1999 des SAV, pour Sports Activity Vehicle, le BMW X5 se renouvelle avec l’introduction de la troisième génération dite F15 et qui succède au type E70. Avec ce nouveau modèle, BMW n’a pas pris le risque d’un changement majeur. Si la silhouette évolue en douceur en se modernisant afin d’être en phase avec les nouveaux codes stylistiques de la marque, à l’image de l’élargissement des «haricots» de calandre qui font la jonction avec les phares redessinés ou encore de l’introduction des ouïes d’évacuation d’air latérales dénommées Air Breather et qui optimisent le flux aérodynamique le long des roues pour une meilleure efficience, ce nouveau X5 F15 surprend encore plus lorsqu’il se présente dans la finition M Performance du X5 M50d fort de son moteur 6 cylindres diesel de 381 ch. Kit carrosserie, jantes de 20 pouces chaussées larges et double sortie d’échappement type 8 cylindres, le X5 M Performance ne passe pas vraiment inaperçu avec son gros méchant look et lorsqu’il déboule dans le rétro on s’écarte franchement. A bord de cet «avion de chasse», on découvre un tout nouvel agencement en phase également avec les dernières réalisations maison. La planche de bord au style épuré et aux deux lignes principales superposées bénéficie d’un bandeau décoratif en alu brossé pour cette version M Performance. Le cuir et l’alu brossé font bon ménage et la qualité perçue est tout simplement exceptionnelle. BMW a également travaillé sur l’éclairage d’ambiance qui propose pas moins de neuf configurations sur les tons bleu, rouge-orange et blanc. Les équipements de confort et de sécurité sont nombreux et la dernière version du système Connected Drive avec son large écran couleur HD offre toute une panoplie de services connectés en plus de la navigation.


essai bmw x5 m50d m performance 2014 photo laurent sansonUN SAV QUI ASSURE FORT

Pour cet essai, direction Nîmes, ses arènes et sa maison carrée, mais surtout les routes sinueuses et fortement accidentées des Cévennes. Entre feuilles mortes et le bitume détrempé, il y avait franchement de quoi faire pour découvrir les sensations et le comportement de cet imposant X5 qui du long de son 4,88 m ne passe pas inaperçue sur la route et même encore moins lorsque l’on arrive lancé sur une route à peine plus large que son mètre quatre vingt treize, chaud devant. Alors que la montée sinueuse à souhait du col St Jean portait encore les traces toutes fraiches de la gomme des concurrents du rallye des Cévennes, notre X5 M50d a démontré sur une route au profil de spéciale de rallye qu’il en avait vraiment sous le capot. Avec 740 Nm de couple, la souplesse est le maitre mot de ce modèle et si par bonheur on enclenche le mode Sport + qui permet une déconnection des aides électronique à la conduite, le M50d se transforme alors en une bête de course qui malgré son poids imposant de plus de 2 tonnes saute d’un virage à l’autre avec un effet catapulte. Parfaitement guidé et bien suspendu avec la suspension adaptative de série, il surprend par son efficacité dans les virages et lorsque l’on arrive vraiment trop fort et que l’on tape dans les freins jusqu’au point de corde en plaçant l’avant dans le virage, il répond par un guidage parfait de son train arrière qui termine le travail sans pour autant vouloir prendre les devants, au propre comme au figuré comme sur des BMW d’anciennes générations. Sécurisant au plus haut point, il est le compagnon idéal des familles et seul son prix, de 93 300 euros hors options pour notre modèle d’essai, ne le destine malheureusement pas à toutes les familles, c’est bien dommage.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU BMW X5 M50d F15 M PERFORMANCE 2014

essai bmw x5 m50d m performance 2014 photo laurent sanson

essai bmw x5 m50d m performance 2014 photo laurent sanson

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france