BMW X4 XDRIVE 30d M SPORT 2014

Essai BMW X4 xDrive 30d M Sport 2014 - photo Laurent Sanson
  • Essai BMW X4 xDrive 30d M Sport 2014 - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 27 juin 2014

L’AFFAIRE EST

DANS LE «SAC»

Six ans après le X6, BMW refait le coup du SAC, pour Sports Activity Coupé, avec le X4. Reprenant la recette du X6, mais en plus petit, le X4 mixe cette silhouette très spécifique mélange de SUV et d’un coupé, le tout avec 5 portes. Moins extraverti que son grand frère, le X4 possède bien des atouts pour poursuivre brillamment la succes story de son illustre ainé.

 

essai bmw x4 xdrive 30d m sport 2014 photo laurent sansonEn totalisant près d’un tiers des ventes globales de la marque, la gamme X des SUV de BMW poursuit son ascension et l’arrivée d’un nouveau membre, en l’occurrence le X4, risque fort d’augmenter ce pourcentage de manière significative. Ayant pour objectif de reproduire le succès du X6, BMW ne cache pas son enthousiasme au moment de sortir son X4 qui ne manque pas de charme avec son look caractérisé par cette silhouette à la ligne fuyante typique d’un coupé avec les proportions d’un SUV haut sur pattes.


essai bmw x4 xdrive 30d m sport 2014 photo laurent sansonUNE RECETTE SIMPLE ET EFFICACE

Construit sur la base du X3 avec une qualité de fabrication digne des meilleures productions du constructeur à l’hélice et mesurant 14 mm de plus, le X4 se démarque du X3 par une silhouette particulièrement dynamique et fluide sur sa partie arrière, avec des volumes plus prononcés et une hauteur qui régresse de 37 mm. Plus sportif dans son allure que le X3, le X4 repose sur des éléments éprouvés au point qu’une fois à bord on retrouve la planche de bord du X3 avec une console centrale retravaillée. Légèrement moins habitable que le X3 par sa ligne, le X4 n’en demeure pas moins accessible à cinq personnes malgré sa garde au toit arrière plus réduite mais pour laquelle BMW a fait preuve d’imagination avec une banquette arrière moins épaisse et creusée qui permet ainsi un meilleur maintien. Revers de la médaille de cette banquette «light», une certaine dureté, mais bon on ne peut pas tout avoir. Luxueux et bien équipé, le X4 embarque les tous derniers systèmes d’aide à la conduite et de confort de la marque dont le iDrive Touch de dernière génération qui permet le pilotage de la navigation, du système multimédia et des services connectés Connected Drive. Pour l’aspect pratique et fonctionnel, le X4 se dote d’un hayon à commande électrique qui peut recevoir en option la fonction «Smart Opener» qui permet d’ouvrir le hayon par un simple geste avec le pied sous un capteur situé sous le bouclier arrière. Avec 500 litres de volume, le X4 dispose d’une capacité intéressante tout en perdant 50 litres par rapport au X3 dont l’arrière plus carré offre naturellement plus de volume. Néanmoins, avec la banquette rabattable 40/20/40, le X4 s’adapte à tous les besoins en matière de chargement.


essai bmw x4 xdrive 30d m sport 2014 photo laurent sansonSPORTIF ET EFFICIENT

Pour cet essai, c’est sur le X4 30d dans sa finition la plus sportive M Sport avec ses éléments de carrosserie dédiés, ses phares à Led de série ou encore ses roues de 19 pouces, que nous avons craqué. Si le bloc 4 cylindres 20d de 190 ch risque de représenter le gros des ventes dans l’hexagone, le 6 cylindres en ligne 3 litres de 258 ch et au couple de «camion» de 560 Nm s’impose comme le meilleur compromis pour celui qui recherche de la sportivité et un certain agrément de conduite. Avec une masse de 1 820 kg, le X4 n’est pas vraiment light et cette puissance de 258 ch n’est pas de trop afin d’obtenir de bonnes performances et un réel plaisir de conduite. Couplé avec l’efficace boite auto ZF à 8 rapports avec palettes au volant, ce moteur TwinPower Turbo 30d fait preuve d’une allonge exceptionnelle et comme le châssis se montre à la hauteur avec des mouvements de caisse bien maîtrisés et une transmission intégrale efficace dans toutes les situations, ce qui le rend particulièrement agile sur des routes sinueuses et vallonnées comme celles utilisées lors de notre essai dans les Pyrénées Basques, on se fait plaisir une fois le mode d’emploi assimilé sur le placement de l’engin qui demande toutefois de bien inscrire le train avant dans le virage, en chargeant l’avant sur les freins afin d’éviter la mise en sous-virage. Qu’importe le mode choisi, entre EcoPro pour une conduite économique, Confort, Sport et enfin Sport+ avec désactivation de l’ESP pour vraiment se faire plaisir, le X4 révèle son tempérament dynamique et le 6 cylindres turbo diesel monte allègrement dans les tours à la manière d’un bloc essence avec la poussée très linéaire d’un bloc diesel disposant d’un couple important et comme la boite auto sait aussi se mettre au diapason d’une conduite sportive en mode séquentiel manuel, le bonheur est total et ce d’autant que le retour au volant est particulièrement bon avec l’adoption d’une direction à démultiplication variable qui propose un bon feeling au conducteur en étant plus ou moins dure et directe ou non.

Moins «m’as tu vu» que son grand-frère X6, le X4 fait néanmoins payer cher ses prestations avec un tarif supérieur au X3 de l’ordre de 3 000 euros mais pour un contenu enrichi par des équipements de série dont ne dispose pas le X3. Globalement, le surcoût est d’environ 1 500 euros, ce qui n’est pas grand chose pour s’offrir un véhicule réellement différent dans sa silhouette et dont l’unique concurrent n’est finalement que le nouveau petit Cayenne, le Porsche Macan qui dispose d’un motorisation équivalente.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DU BMW X4 xDRIVE 30d M SPORT 2014

essai bmw x4 xdrive 30d m sport 2014 photo laurent sanson

essai bmw x4 xdrive 30d m sport 2014 photo laurent sanson

 essai bmw x4 xdrive 30d m sport 2014 photo laurent sanson

essai bmw x4 xdrive 30d m sport 2014 photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france