VW GOLF 1974-2014 UNE QUADRA QUI SE PORTE BIEN

28 mars 2014 par Laurent SANSON

Construite à plus de 30 millions d’exemplaires, la Volkswagen Golf est une véritable icône automobile. Premier modèle d’une désormais longue dynastie, la première Golf de série est sortie des chaînes le 29 mars 1974 et elle fête donc ses 40 ans en cette fin mars 2014.

vw golf 1 1974

 

On a tout dit sur la VW Golf mais nous ne pouvions ne pas rendre hommage à cette icône de l’automobile à l’occasion de son 40ème anniversaire. À ce jour, plus de 30 millions d’exemplaires en ont été vendus à travers le monde.

La Golf a toujours reflété les avancées technologiques de son époque. Moteur turbo, moteur à injection directe, moteur électrique, hybride rechargeable, technologies ABS, ESC, XDS ou 4MOTION, régulateur de vitesse adaptatif, freinage d’urgence en ville, stabilisateur de remorque ou freinage multicollision, la liste est longue des innovations technologiques démocratisées par la Golf, sans oublier la climatisation automatique, le système Dynaudio, l’écran tactile à capteur de proximité, les phares à Led... et bien entendu les fameuses GTi.

Dessinée par Giorgio Giugiaro et les designers Volkswagen, la Golf I avait pour lourde tâche d’assurer la succession de la Coccinelle, le modèle le plus populaire de l’histoire automobile avec plus de 21,5 millions d’exemplaires vendus. Pari tenu : avec sa transmission sûre et moderne, une excellente habitabilité et un design attrayant, la Golf put fêter son millionième exemplaire dès le mois d’octobre 1976.

Comme tous les modèles de Golf ultérieurs, la Golf première génération reflétait les dernières avancées technologiques et les tendances automobiles de son époque. La première Golf GTI (1976) contribua à dynamiser ce segment. De même, la Golf D (diesel à aspiration naturelle, 1976) et, plus tard, la Golf GTD (turbodiesel, 1982) participèrent à imposer le diesel sur le segment des compactes. En 1979, Volkswagen lança sur le marché la Golf Cabriolet, la décapotable la plus vendue au monde à ce jour. La Golf première génération s’est vendue à 6,99 millions d’exemplaires (incluant les variantes de carrosserie comme la Cabriolet, mais aussi la Jetta, construite sur une base identique), soit 0,87 million par an.

Golf II. La deuxième Golf fut la Volkswagen avec laquelle la génération des baby-boomers, âgés aujourd’hui de 50 ans à peine, a appris à conduire. Alors que sa devancière était déjà très populaire dans les auto-écoles, cette nouvelle Golf, notamment dans sa version diesel, aura définitivement conquis une place à part dans le cœur des moniteurs d’auto-école et des apprenants. Car dès le mois d’août 1983, ils n’étaient plus aussi à l’étroit à l’intérieur, grâce à une meilleure habitabilité. C’est également grâce à la Golf que le pot catalytique à régulation lambda (1984), le système antiblocage des roues (ABS, 1986) et la direction assistée ont percé sur le segment des compactes. C’est aussi la première Golf disponible avec une transmission intégrale (syncro, 1986). Dès 1989 – il y a 33 ans ! –, Volkswagen réalisa un prototype de Golf à motorisation électrique et un autre à moteur hybride. Au total, 6,3 millions d’exemplaires de la deuxième génération ont été produits toutes versions confondues jusqu’à l’été 1991, soit 790 000 Golf par an.

Golf III. L’arrivée de la Golf troisième génération en août 1991 marqua un tournant en matière de sécurité. D’abord parce que la Golf III était la première à embarquer des airbags frontaux (à partir de 1992), ensuite parce que les progrès importants réalisés dans le domaine de la carrosserie entraînèrent des améliorations significatives du comportement en cas d’accident. Mais la Golf troisième du nom est associée à bien d’autres jalons techniques majeurs dans la série. C’est sous sa carrosserie, en effet, que le premier moteur six cylindres (VR6) fit ses débuts sur une Golf, mais aussi le régulateur de vitesse, le pot catalytique d’oxydation pour moteurs diesels (1991), le diesel à injection directe (TDI, 1993 et SDI, 1995) et les premiers airbags latéraux (1996). L’ABS était installé de série sur toutes les Golf à partir de 1996. En 1993, Volkswagen avait également présenté, sur la base de la Golf troisième génération, une nouvelle version à transmission intégrale (syncro II), ainsi que la première version break de la gamme (SW). La Golf troisième génération fit ses adieux en 1997. Au total, 4,83 millions d’exemplaires en ont été produits toutes versions confondues, soit 810 000 Golf par an.

Golf IV. C’est sous la férule de Hartmut Warkuß, alors Chef du Service Design du groupe Volkswagen, que le design clair et précis de la Golf s’est cristallisé, marquant pour toujours l’histoire de la marque et posant les jalons pour l’avenir de Volkswagen. L’ADN stylistique de Volkswagen puise ses racines dans cette époque. En parallèle, l’arrivée de l’ESP (1998) fit progresser la démocratisation de la sécurité. En 1998 toujours, Volkswagen présenta la première Golf à transmission intégrale avec embrayage Haldex, baptisée 4MOTION. Une année plus tard, l’ESP devenait le standard de série en Allemagne En 2002, la première Golf à injection directe d’essence (FSI) arriva au catalogue, ainsi que les airbags de tête montés de série. En 2002 toujours, Volkswagen présenta la R32 pointant à 250 km/h. En 2003, ce modèle positionné au sommet de la gamme fut le premier à embarquer la révolutionnaire boîte à double embrayage (DSG). C’est durant cette même année que la Golf IV entièrement galvanisée laissa la place à la Golf V. Au total, la Golf quatrième génération a été produite à 4,99 millions d’exemplaires toutes versions confondues, soit 830 000 Golf par an.

Golf V. Avec un tel niveau de confort, de dynamisme et de qualité, la Golf V a laissé loin derrière elle bien des concurrentes du milieu de gamme supérieur en 2003. Idem pour la qualité. Pour preuve de la stabilité apportée par la carrosserie soudée au laser, la résistance à la torsion progressa de 35 pour cent sur cette Golf V. Cette version fut la première disponible avec des airbags latéraux à l’arrière en option, ajoutés aux six airbags de série (frontaux, côtés avant et tête). En matière de dynamisme et de confort, la Golf V brillait par son nouvel essieu arrière à quatre bras, une boîte DSG 7 vitesses inédite, des phares bi-xénon, un capteur de pluie et un toit ouvrant coulissant panoramique, sans oublier les débuts du moteur essence turbo à injection directe sur la Golf GTI (2004) et du premier Twincharger au monde (TSI, 2006) avec suralimentation turbo et compresseur. La Golf Plus fit ses débuts en 2006, suivie de la CrossGolf en 2007, ainsi que d’une nouvelle SW et de la Golf BlueMotion, extrêmement économe (4,5 l/100 km). Au total, la Golf cinquième génération a été produite à 3,4 millions d’exemplaires toutes versions confondues, soit 680 000 Golf par an.

Golf VI. En quatre ans seulement, 2,85 millions de Golf supplémentaires ont été produites jusqu’à la fin du mois de juillet 2012 sur la base de la sixième génération présentée en 2008. Là encore, de grands progrès ont été accomplis sur le front de la sécurité : la stabilité de la carrosserie lui a permis de décrocher le maximum de cinq étoiles au test EuroNCAP. Un airbag supplémentaire de série a fait son arrivée à bord : l’airbag genoux côté conducteur. Sous le capot, la multiplication des moteurs TSI et la conversion des turbodiesels (TDI) de la technologie injecteur-pompe au système à rampe commune Common Rail assuraient dynamisme tout en réduisant la consommation. En la matière, la deuxième Golf BlueMotion était exemplaire avec une consommation moyenne de seulement 3,8 l/100 km, soit 99 g/km CO2. Les nouveaux systèmes d’aide à la conduite comme le système de commande des feux de route Light Assist, le ParkAssist, l’aide au démarrage en côte et des technologies comme le contrôle dynamique de châssis DCC contribuèrent à faire de la sixième génération la Golf la plus évoluée en date. Au total, la Golf sixième génération a été produite à 2,85 millions d’exemplaires toutes versions confondues, soit 710 000 Golf par an.

Golf VII. Le 4 septembre 2012, Volkswagen a fêté la première mondiale de la Golf septième génération. Dès le lendemain, les précommandes s’ouvraient dans les premiers pays. Trois semaines plus tard, Volkswagen présentait la Golf au public dans le cadre du Mondial de l’Automobile de Paris. Le poids de la nouvelle Golf a été réduit de 100 kg, brisant ainsi la spirale de la prise de poids. Selon les moteurs, la consommation affiche un recul jusqu’à 23 pour cent par rapport à la génération précédente. La nouvelle Golf TDI BlueMotion ne consomme plus que 3,2 l/100 km (85 g/km CO2) en conditions normales (NEDC). Autre nouveauté, le moteur 1.4 TSI de 140 ch (103 kW) à coupure automatique des cylindres (gestion active des cylindres ACT) est à la fois sportif et respectueux de l’environnement puisqu’il affiche une consommation moyenne de 4,7 l/100 km. En parallèle, la Golf arrive sur le marché avec une armada de systèmes d’aide à la conduite nouveaux, en partie de série. En 2014, Volkswagen va électrifier la Golf, et donc le segment des compactes : la e-Golf, déjà en vente, roule exclusivement en mode électrique et affiche une autonomie de 190 km. La Golf GTE fera également son arrivée à l’automne. Grâce à son architecture hybride rechargeable, elle atteint une consommation mixte de seulement 1,5 l/100 km. La Golf GTE.

vw golf 7 2014

Commentaire de zebulon

4 avril 2014 à 04:45 PM

Bonjour, enfin une voiture moche a l'extérieur et austère a l'intérieur. vivement qu'il n'y en est plus sur les routes.
Il y a vraiment mieux ailleurs et surtout en France.
A quand l'interdiction de rouler?
Courage aux personnes qui ont le droit de se tromper.

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

asw auto sport willy dottignies

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

 seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

4jantes.com

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france