RÉCUPÉRATION DE POINTS PERMIS DE CONDUIRE

15 novembre 2017 par Laurent SANSON

COMMENT RÉCUPÉRER DES POINTS

SUR SON PERMIS DE CONDUIRE ?

Perdre des points sur son permis de conduire, ça peut aller très vite ! Quelques minutes d’inattention, un manque de vigilance même fugace et vous pouvez vous retrouver facilement avec des points en moins.

En France, cela concerne environ un automobiliste sur deux. Le chiffre paraît assez étonnant mais c’est une réalité constatée par une étude du journal Le Parisien en 2014 qui indiquait que plus de 50 % des Français avaient déjà perdu des points en roulant. Néanmoins, la perte de ces points est, dans 71 % des cas, due à des petits excès de vitesse.

Se retrouver avec seulement quelques points sur son permis est assez délicat. Heureusement si le système du permis à points à défini un barème pour les supprimer en cas d’infractions, il a aussi mis en place des solutions pour en récupérer. Soit en respectant une période sans infraction, soit en participant à un stage de récupération qui permet de récupérer 4 points en 2 jours et ce moyennant finances puisque ces stages sont payants. Il s’agit de formation assez intensive, qui doivent obligatoirement durer un minimum de 14 heures, répartis sur 2 jours consécutifs. Les stagiaires sont encadrés par un animateur diplômé d’un BAFM, c’est-à-dire qui pourrait être inspecteur du permis de conduire ou un moniteur d’auto-école ainsi qu’un psychologue.

Concrètement, ces stages sont constitués de beaucoup de dialogue entre les stagiaires et les animateurs. La présence du psychologue s’explique par des études qui ont montré que sa présence permet de plus facilement identifier les raisons pour lesquelles les stagiaires ont commis des infractions. Ces stages ne sont pas sanctionnés d’un examen final.

Ce sont bien des programmes officiels où l’on parle notamment des problèmes de vitesse car il faut rappeler que la France a énormément investi dans un arsenal de radars fixes depuis plus de 10 ans. On y parle aussi un peu d’alcoolémie au volant et un tout petit peu des stupéfiants. Pour les associations, même s’il s’agit avant tout de dialogues, le message est positif et rappeler la nécessité de respecter la législation en vigueur demeure une bonne pratique. C’est toujours plus bénéfique pour le conducteur et, plus généralement, pour l’ensemble de la société de passer du temps à débattre de ses erreurs que de recevoir une simple amende ou une contravention et qui ne vous apprend quasiment rien.

Il est important de savoir que les sociétés privées, que l’État a autorisé à commercialiser ce stage de sensibilisation à la sécurité routière, sont totalement libres de fixer le montant de ces formations. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’existe pas d’homogénéité dans la pratique tarifaire. Cela peut aller d’environ 150 € pour un stage près de Marseille ou en Bretagne et coûter le double, 300 €, en région parisienne. Pour résumer, afin de récupérer 4 points sur votre permis, vous allez payer du simple au double.

D’après l’État, la raison pour laquelle le prix de ces stages n’est pas fixé de manière unique pour l’ensemble du territoire dépend des frais de fonctionnement des sociétés qui gèrent ces formations. En effet, le prix d’une salle à louer à Paris peut être différent de celui d’une salle à Biarritz. Pour autant, on trouve quand même des différences de prise assez flagrante au sein d’une même ville. Il est donc important de rester vigilant, de poser un maximum de questions notamment sur le remplissage des salles, les lieux du stage ou la présence des deux animateurs obligatoires.

 

CONTENUS SPONSORISÉS

 

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter

PUB PREMIUM

 

PUB

 

LA COTE OCCASION

ASSURANCE AUTO

PUBLICITÉ

icount expertise comptable hauts de france lille villeneuve d'ascq

 

NEWSLETTER

PUB